3dfx

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wiktionnaire Cet article a pour sujet le format Glide. Pour une définition du mot « glide », voir l’article glide du Wiktionnaire.

3dfx interactive

alt=Description de l'image Logo 3dfx.jpg.
Création 1994
Disparition 2000
Personnages clés Gordon Campbell
Scott Sellers
Gary Tarolli
Ross Smith
Activité Matériel informatique
Produits JAMMA Game-Control-Interface (GCI)

3dfx Interactive était une compagnie spécialisée dans la production de cartes graphiques 3D. Elle fut fondée en 1994 par Gordon Campbell, Scott Sellers, Gary Tarolli et Ross Smith, conscients qu'aucune solution d'accélération 3D n'existait et que le marché était énorme. En 2000, la compagnie a été achetée par Nvidia pour 120 millions de dollars.

La compagnie a créé et favorisait l'API propriétaire Glide (un dérivé simplifié de l'OpenGL), mais ses cartes accéléraient matériellement aussi le Direct3D, et l'OpenGL.

Historique[modifier | modifier le code]

Pour bon nombre de joueurs, et pendant des années, 3dfx est une véritable légende, imposant coup sur coup ses Voodoo et Voodoo 2.

Mais la compagnie connaît des revers vers la fin des années 1990, premièrement en perdant le marché des consoles, Sega ayant préféré NEC et son PowerVR pour équiper sa Dreamcast, mais aussi à cause de l'abandon progressif de son API propriétaire, le Glide, sur laquelle 3dfx concentrait tous ses efforts.

La Voodoo 3 ne sera pas le succès escompté, chutant face aux TNT2 et aux Geforce 256 de Nvidia. En 2000, dans l'urgence, 3dfx sort la série Voodoo 4 et 5, qui défrayera la chronique du fait de son alimentation électrique hors norme. Mais ces accélérateurs ne seront que des échecs, malgré leurs grandes qualités (notamment pour l'antialiasing), et 3dfx sombre là où Nvidia domine avec ses Geforce 2 et 3, car l'ère du Transform and Lighting est commencée.

Le vendredi 15 décembre 2000, le rachat de 3dfx par Nvidia pour 120 millions de dollars est annoncé officiellement.

Cartes produites[modifier | modifier le code]

Une carte Voodoo Banshee
  • JAMMA Game-Control-Interface (GCI) (1995)
  • Voodoo 1 (1996)
  • Voodoo Rush (1997)
  • Voodoo 2 (1998)
  • Voodoo Banshee (1998)
  • Voodoo 3 1000, 2000, 3000 et 3500 (1999)
  • Velocity 100, 200 (1999)
  • Voodoo 4 4500 (2000)
  • Voodoo 5 5000, 5500 et 6000 (2000)

Caractéristique VSA-100[modifier | modifier le code]

VSA signifie Voodoo Scalable Architecture. Au cœur de la Voodoo 5 6000 se trouvent 4 puces VSA-100 dont les principales caractéristiques sont :

  • fréquence : 166 MHz ;
  • finesse de gravure : 0,25 µm ;
  • nombre de transistors : 14 millions ;
  • interface : AGP 4x et PCI ;
  • mémoire : Jusqu'à 64 MB accessible en 128 bits par VSA-100 ;
  • fillrate : 333 Mpixel/s en single texturing ou 166 Mpixel/s en dual texturing ;
  • bande passante VSA-100 : 2 × 2,67 GB/s (SLI) ;
  • bande passante disponible entre les 2 VSA-100 : liaison 128 bits/166 MHz (SLI).

Le SLI (Scan Line Interface) du VSA-100 a été pensé pour être utilisé avec jusqu'à 32 de ses semblables. Deux VSA-100 sont connectés, l'un est maître et l'autre esclave. Tout d'abord il faut savoir que chaque puce dispose de sa propre mémoire, sur une Voodoo 5 5500 64 MB on a en fait 2 VSA-100 disposant chacun de 32 MB. Fonctionnement de la carte :

  1. le maître analyse l'image à rendre et la découpe en plusieurs zones de 1 à 128 lignes afin de distribuer équitablement le travail aux deux processeurs ;
  2. le maître envoie les données que l'esclave doit traiter ;
  3. l'esclave effectue le rendu de sa partie et renvoie le résultat au maître ;
  4. les données des deux VSA-100 sont combinées dans la mémoire tampon du VSA-100 maître afin d'être affichées.

Le FXT1 : une technologie apportée par le VSA-100 est la compression de textures FXT1. Cette méthode de compression est Open Source, par conséquent son code source est disponible pour tout le monde. Il se distingue principalement du S3TC (DXTC). La décompression de textures FXT1 est réalisée en hardware par le VSA-100. Cette compression n'a malheureusement jamais été intégrée par Microsoft dans DirectX. Quelques jeux comme Serious Sam SE l'exploitent.

Sans doute le chipset qui aura le plus marqué 3dfx.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]