3M-54 Club

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir club.
Club
Image illustrative de l'article 3M-54 Club
Présentation
Fonction Missile antinavire
Missile de croisière
Missile anti-sous-marin
Constructeur Bureau d'étude Novator
Caractéristiques
Moteur Turboréacteur et moteur-fusée à carburant solide multi-étages
Masse au lancement 1 300-2 300 kg (selon versions)
Longueur 8,22-6,2 m (selon versions)
Diamètre 533 mm
Vitesse varie selon versions
Portée 300 km maximum (selon versions)
Altitude de croisière varie selon versions
Charge varie selon versions
Guidage inertielle + radar actif
Plateforme de lancement navires de surface (Club-N)
sous-marins (Club-S)

Le 3M-54 Club est un système de missiles multirôles développé par le Bureau d'étude Novator pour la Marine soviétique puis russe. Son code OTAN est SS-N-27. Deux variantes existent : l'une tirée à partir de navires de surface (Club-N), l'autre de sous-marins (Club-S). Le système est conçu pour accepter plusieurs types d'ogives selon les missions : lutte antinavire ou attaque au sol. Il est faiblement détectable en raison de son faible diamètre et de l’utilisation d’un revêtement absorbant les émissions radar.


Versions[modifier | modifier le code]

Le 3M-54 Club est un système modulaire décliné en 5 versions avec chacune une ogive et un système de guidage différent :

  • 3M-54E - Version antinavires, longue de 8,22 m avec une charge de 200 kg et une portée de 220 km. Sea-skimming hypersonique en phase terminale: vole tout d'abord à vitesse subsonique puis devient supersonique (Mach 2,9) en phase terminale, volant à 5 m de la surface et capable de manœuvres évasives à forte incidence afin d'éviter la détection radar ou infrarouge de la cible. Son habilité à attaquer un groupe aéronaval a amené l'US Navy a refuser de mettre en service de nouveaux bâtiments tant qu'une parade ne sera pas trouvée[1],[2] ;
3M-54E maquette
3M-54E1 maquette
3M-14E maquette
91RE1 maquette
91RTE2 maquette
  • 3M-54E1 - Version antinavires, longue de 6,2 m avec une charge de 400 kg et une portée de 300 km. Sea-skimming supersonique en phase terminale ;
  • 3M-14E - Version d'attaque au sol à guidage inertiel, longue de 6,2 m avec une charge de 400 kg et une portée de 275 km. Subsonique en phase terminale ;

Selon certains experts, une version air-surface serait développée pour armer les bombardiers stratégiques Tu-142 des marines russe et indienne et pourrait dans l'avenir équiper les bombardiers stratégiques Tu-22M3 de la Marine indienne. Une version sol-mer serait également à l'étude.

Missiles à changement de milieu
  • 91RE1 - Version anti-sous-marine à lancement vertical d'un sous-marin, longue de 8 m avec une charge de 76 kg et une portée de 50 km ;

Système de lancement conteneurisé[modifier | modifier le code]

La société Concern Morinformsystema-AGAT développe le Club-K Container Missile System (CMS). Un système d'arme comprenant 4 missiles de croisière à capacité antinavire et antisurface 3М-54ТE, 3М-54ТE1 OU 3М-14ТE lancé depuis un conteneur standard de 40 pieds pouvant être installé sur des plates-formes non militaires comme des camions, des trains ou des cargos civils[3],[4].

Pays utilisateurs[modifier | modifier le code]

Le Club-S pourra également être lancé du futur sous-marin russo-italien de classe S1000, destiné à l'exportation[8].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Tony Capaccio, « Navy Lacks Plan to Defend Against « Sizzler » Missile », sur bloomberg.com, Bloomberg LP,‎ 23 mars 2007 (consulté en 23 novembre 2008)
  2. (fr) Jean-Jacques Mercier, « Missiles antinavires : Surface-surface: état des lieux », Défense et Sécurité internationale, no 4 (hors-série),‎ novembre-décembre 2008, p. 84-87 (ISSN 1772-788X)
  3. (fr) Club-K, missile de croisière en boîte, Electrosphére, 27 avril 2010
  4. (en) Club-K Container Missile System, Concern Morinformsystem-Agat
  5. (en) Rajat Pandit, « India to acquire new undersea cruise missiles », sur indiatimes.com, The Times of India,‎ 4 août 2008 (consulté en 22 novembre 2008)
  6. (fr) « Marine de guerre russe: livraison de trois sous-marins pour le Venezuela », sur rian.ru, RIA Novosti,‎ 5 février 2008 (consulté en 22 novembre 2008)
  7. (en) « Venezuela to Buy Subs on Credit », sur kommersant.com, Kommersant,‎ 4 avril 2008 (consulté en 22 novembre 2008)
  8. (en) « Russia, Italy present new diesel submarine at Euronaval 2006 », sur rian.ru, RIA Novosti,‎ 25 octobre 2006 (consulté en 22 novembre 2008)