350e escadrille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
350e escadrille
Période 12 novembre 1941 – actuellement
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Allégeance Coats of arms of Belgium Military Forces.svg Armée belge
Branche 1941 - 1946 RAF
Depuis 1946 Ensign of the Belgian Air Component Composante air
Fait partie de 2e Wing tactique
Garnison Base aérienne de Florennes
Ancienne dénomination No. 350 (Belgian) Squadron
Devise Belgae Gallorum Fortissimi
Équipement F-16

La 350e escadrille (néerlandais : 350ste Smaldeel et anglais : 350th Squadron), est une escadrille de F-16 du 2e Wing tactique de la composante aérienne des forces armées belges.

Il fut constitué dans la Royal Air Force durant la Seconde Guerre mondiale sous le nom de No. 350 (Belgian) Squadron et est transféré à la Belgique en 1946.

Historique[modifier | modifier le code]

Un pilote belge devant son Spifire sur la base aérienne de Kenley en 1942.
Un Spitfire Mark XIVE à Lympne dans le Kent en 1943/1944.

.

Supermarine Spitfire F.MK XIV, 350(Belgian) Squadron, base d'Hawkinge en 1944.

Sous la Royal Air Force[modifier | modifier le code]

Le No. 350 Squadron, fut la première escadrille de la Royal Air Force créée avec du personnel belge. Elle vit le jour dans la base de Valley en novembre 1941. Au départ, l'escadrille effectuait des missions d'escorte de convoi en mer d'Irlande sur Spitfire IIA à partir de la base de la RAF d'Atcham. En avril 1942, l'escadrille déménage sur la base aérienne de Debden et effectue à partir de là des missions offensives au-dessus de la France. L'escadrille a été délocalisée à plusieurs reprises dans le sud de l'Angleterre et en 1944, elle effectuera des missions de patrouilles au-dessus des plages pendant les opérations de débarquement de Dieppe et de Normandie. En août 1944, l'escadrille combat à bord de Spitfire XIV, les V-1 lancé sur l'Angleterre. L'escadrille part pour la Belgique en décembre 1944 pour fournir des patrouilles offensives au-dessus des champs de bataille. Elle participe ainsi à la bataille des Ardennes, la campagne de Hollande et d'Allemagne. L'escadrille fut officiellement transférée à la force aérienne belge le 15 octobre 1946.

Le tableau de chasse de l'unité pendant la Seconde Guerre mondiale compte 66 victoires, dont un chasseur à réaction Arado 234, 17 victoires probables, 36 avions endommagés et 6 V1 abattus. 27 pilotes de l'escadrille y laisseront la vie, dont 22 en opération.

Appareils utilisé sous commandement RAF[modifier | modifier le code]

De A Appareil Variante Notes
Novembre 1941 Avril 1942 Supermarine Spitfire Mk.II
Février 1942 Décembre 1943 Supermarine Spitfire Mk.Vb
Décembre 1943 Mars 1944 Supermarine Spitfire Mk.IX
Mars 1944 Juillet 1944 Supermarine Spitfire Mk.Vb, Vc
Juillet 1944 Août 1944 Supermarine Spitfire Mk.IX
Août 1944 Octobre 1946 Supermarine Spitfire Mk.XIV
Avril 1946 Octobre 1946 Supermarine Spitfire LF.XVIe

liste des commandants[modifier | modifier le code]

[1]
De A Nom
Novembre 1941 Mars 1942 Major J.M. Thompson
Mars 1942 Décembre 1942 Major D.A. Guillaume
Décembre 1942 Janvier 1944 Major A.L.T.J. Boussa
Janvier 1944 Mars 1944 Major L.O. Prevot
Mars 1944 Octobre 1944 Major M.G.L. Donnet
Octobre 1944 Janvier 1945 Major L. Collignon
Janvier 1945 Février 1945 Major T. Spencer
Mars 1945 Avril 1945 Major F. Wooley
Avril 1945 Avril 1945 Major T. Spencer
Avril 1945 Août 1945 Major H. Walmsley
Août 1945 Octobre 1946 Major R. Van Lierde

Sous la force aérienne belge[modifier | modifier le code]

En juillet 1949, l'escadrille reçoit ses premiers avions à réaction, des Gloster Meteor MK4 et MK8.

Le 15 mars 1954, ils sont remplacés par des Hawker Hunter MK4.

En 1958, l'escadrille reçoit des l'Avro Canada CF 100 "Canuck" qui permettent des missions de chasse par tous les temps.

Le 11 août 1964, change encore d'appareil pour voler sur des F-104G et assure alors, avec la 349e Escadrille, le rôle de "Quick Reaction Alert"(QRA).

En juin 1975, la décision est prise de remplacer les F-104G par des F-16, la 350ème Escadrille devient opérationnelle sur ce type d'avion dès le 1er janvier 1982.

En 1993, à la suite d'une restructuration des Forces Armées, le 1er Wing de Chasse est dissous et le 4 mars 1996, l'escadrille quitte Beauvechain, pour rejoindre le 2 Wing Tactique à Florennes.

En 1999, l'escadrille participera à l'opération Allied Force

Références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Rawlings 1978, p. 418.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Donnet, Mike and Leon Branders. Ils en étaient! Les Escadrilles Belges de la RAF. Bruxelles, Belgique: Pierre De Meyere, Éditeur, 1979.
  • (en) Halley, James J. The Squadrons of the Royal Air Force & Commonwealth, 1918-1988. Tonbridge, Kent, UK: Air-Britain (Historians) Ltd., 1988. (ISBN 0-85130-164-9).
  • (en)Jefford, RAF Squadrons, a Comprehensive Record of the Movement and Equipment of all RAF Squadrons and their Antecedents since 1912. Shrewsbury, Shropshire, UK: Airlife Publishing, 2001. (ISBN 1-84037-141-2).
  • Lallemant, Lt. Colonel R.A. Rendez-vous avec la chance. Paris: Robert Laffont, 1962.
  • (en)Rawlings, John D.R. Fighter Squadrons of the RAF and their Aircraft. London: Macdonald and Jane's (Publishers) Ltd., 1969 (new revised edition 1976, reprinted 1978). (ISBN 0-354-01028-X).


Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]