Thirty Seconds to Mars

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis 30 seconds to mars)
Aller à : navigation, rechercher

Thirty Seconds to Mars

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

De gauche à droite : Jared Leto, Shannon Leto, Tomo Miličević

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis Los Angeles, Californie, États-Unis
Genre musical Rock alternatif, rock progressif
Années actives Depuis 1998
Labels Universal
EMI
Virgin Records
Immortal Records
Site officiel thirtysecondstomars.com
Composition du groupe
Membres Jared Leto
Shannon Leto
Tomo Miličević
Anciens membres Matt Wachter
Solon Bixler
Logo

Thirty Seconds to Mars (communément stylisé 30 Seconds to Mars) est un groupe de rock alternatif américain, formé en 1998 à Los Angeles, Californie. Le groupe est constitué de Jared Leto (chant et guitare), Shannon Leto (batterie et percussions) et Tomo Miličević (guitare)[1].

Ils connurent un succès limité avec leur premier album 30 Seconds to Mars (2002), qui s'est vendu à plus de deux millions d'exemplaires dans le monde[2]. Le groupe élargit son public de manière significative avec la sortie du second opus A Beautiful Lie (2005), écoulé à quatre millions d'albums et classé disque de platine par la Recording Industry Association of America[3].

Après un procès intenté par EMI et conclu avec un nouveau contrat, le groupe sort son troisième album, This Is War, en décembre 2009[4]. Il consolida leur place de groupe phare, devenant disque de platine dans de nombreux pays et remportant plusieurs prix[5]. En 2011, le groupe entre dans le Livre Guinness des records lors de leur tournée pour This Is War en faisant le plus grand nombre de concerts en une seule tournée[6]. Thirty Seconds to Mars sort son quatrième album, Love, Lust, Faith and Dreams, en mai 2013.

Histoire[modifier | modifier le code]

Formation du groupe (1998-2002)[modifier | modifier le code]

Les frères Leto jouaient de la musique ensemble depuis leur enfance, et décident de créer leur groupe de rock en 1998. Ils utilisent différents noms pour leurs premiers concerts[7]. Parmi les noms d’un soir du groupe, on retient déjà un certain Life On Mars (clin d’œil à la chanson de David Bowie). Pour la scène, le duo s’entoure de deux guitaristes supplémentaires, Solon Bixler et Kevin Drake, et du bassiste Matt Wachter[8]. À ses débuts, le groupe refuse d'utiliser la notoriété de Jared Leto pour se faire connaître, et c’est en donnant quelques petits concerts dans des bars que le groupe commence à faire ses preuves[9]. Continuant sur la lancée, le groupe enregistre ses premières démos. On y retrouve des morceaux comme Valhalla et Revolution (restées inédites à ce jour), et d’autres comme Jupiter ou Hero, qui figureront sur le premier album du groupe sous les titres respectifs de Fallen et Year Zero, mais aussi le titre Buddha for Mary[10]. Il devient désormais indispensable de baptiser définitivement le groupe. Il s’impose après une incursion fructueuse sur Internet. Matt Wachter a déclaré dans une interview : « On est tombés sur une thèse écrite par un ancien professeur de Harvard sur le progrès scientifique, il y avait un intertitre intitulé Thirty Seconds to Mars. L’auteur y expliquait que vu la vitesse à laquelle progresse la technologie, on pouvait considérer qu’on n'était plus qu’à 30 secondes de Mars. Ça avait du sens pour nous, et puis ça illustrait bien notre univers »[11]. Jared Leto a déclaré : « Pour nous, le nom Thirty Seconds to Mars a peu à voir avec l'espace, l'univers ou quelque chose comme ça. C'est un nom qui fonctionne sur plusieurs niveaux. Plus important encore, il est une bonne représentation de notre son. C'est une phrase qui est lyrique, suggestive, cinématique, et rempli de l'immédiateté. La notion d'espace est si écrasante et globale que je doute qu'il y ait une chanson écrite qui n'entre pas dedans »[12].

Le buzz créé autour du groupe est tel qu’il parvient droit dans les bureaux de l'Immortal Records, dont le siège est situé à Los Angeles. Ainsi, en 1998, Thirty Seconds to Mars signe son premier contrat avec l'Immortal Records et le Virgin Records[13]. L’album n’est pas encore sorti que Puddle of Mudd propose déjà à Thirty Seconds to Mars d’ouvrir leur concert sur une partie de leur tournée au printemps 2002 aux États-Unis et au Canada[14]. Le groupe affiche son premier concert complet en Europe le 24 juin 2002 au Barfly de Londres[15]. Au mois de juillet, c’est au tour d’Incubus d'engager Thirty Seconds to Mars pour la première partie d'une série de concerts aux États-Unis en septembre[16]. Kevin Drake quitte le groupe à cette période et n'a jamais été remplacé depuis lors[7].

Le groupe suscite un véritable engouement et le nombre de fans croît à grande vitesse, formant ce que le groupe baptisera l'« Echelon » ou « Mars Army ». Véritable armée de rue, la Mars Army se charge de faire connaître le groupe lors de missions propagandes auprès de radios, de chaînes de télévisions ou encore dans la rue ou dans les festivals. Elle étonne par son dévouement et par son caractère international[17].

Les débuts (2002-2005)[modifier | modifier le code]

Shannon Leto en concert

En août 2002, le groupe sort son premier album éponyme 30 Seconds to Mars, produit par Bob Ezrin, Brian Virtue et Thirty Seconds to Mars. L'album reçoit des critiques généralement positives, dont un grand nombre a comparé Thirty Seconds to Mars à des artistes comme Pink Floyd, Tool, et Brian Eno[18]. L’objet est pour le moins singulier : l’artwork est très travaillé (les photos sont signées Shannon Leto tandis qu'aussi Jared s’est occupé des graphismes), mais c’est la musique qui frappe : spatiale, oblique, atmosphérique et progressive[19]. L'album atteint la première place au Billboard Top Heatseekers et il vend 121 000 copies aux États-Unis[20],[21]. Deux singles sont issus de ce premier album, Capricorn (A Brand New Name) et Edge of the Earth. Le premier atteint la trente-et-unième place au Billboard Mainstream Rock Tracks et la première place au Heatseekers Songs[22].

En octobre 2002, le groupe s'embarque sur le MTV Campus Invasion tour, et ouvre quelques concerts de Our Lady Peace[23],[24]. En novembre, il commence une tournée en compagnie de Sevendust[25]. En février 2003, Solon Bixler quitte le groupe, peu attiré par la vie de globe-trotter qui l’attend et préférant rester à Los Angeles. Le trio organise des auditions pour lui trouver un remplaçant, et c’est finalement Tomo Miličević, un admirateur des débuts, d’origine croate, qui prend sa place au sein du groupe[26],[27]. Le nouveau guitariste fait ses débuts officiels le 3 février sur le plateau du The Late Late Show with Craig Kilborn avec le titre Edge of the Earth[26]. Le reste de l’année est placé sous le signe du live : première partie de Chevelle, puis de Trust Company, avant que le groupe ne se voit sélectionné pour Lollapalooza en compagnie de Jane's Addiction, Audioslave, Incubus, et A Perfect Circle, entre autres[28]. En mai 2004, le groupe offre aux fans la possibilité d’obtenir un annuaire contenant des photos, dessins et souvenirs[29].

A Beautiful Lie et le succès (2005-2008)[modifier | modifier le code]

Jared Leto en concert

Les premiers enregistrements du futur album – provisoirement intitulé The Battle of One – commencent dès mars 2004[30]. Certaines chansons ont été composées au Cap, où Jared Leto a été rejoint par ses camarades afin de finir ces morceaux. C'est lors de cette période qu'il a donné à l'album le titre de A Beautiful Lie[31]. L'album est enregistré sur quatre continents différents et dans cinq pays différents pendant trois ans[32]. En août 2005, A Beautiful Lie sort aux États-Unis, produit par Josh Abraham et Thirty Seconds to Mars. A Beautiful Lie est très différent du premier album du groupe, aussi bien en ce qui concerne les paroles que la musique. Alors que les paroles du premier album étaient plus métaphoriques et concernaient surtout les luttes et les efforts de l'homme, accompagnées par une atmosphère musicale relativement spatiale, A Beautiful Lie a lui des paroles plus personnelles et la musique une approche plus alternative du rock[33]. Le premier single, Attack, a été la chanson plus insérée dans les radios alternatives américaines pendant sa première semaine[34].

Le groupe repart en tournée durant l’été au côté de Taproot, Chevelle et The Used[35],[36]. À l’automne, le quatuor accompagne Audioslave et Seether pour trente concerts[37]. En 2006, le groupe démarre sa première tournée en tant que tête d'affiche. Baptisée Forever Night, Never Day, la tournée s'étend jusqu'en juin avec de nombreuses dates se rajoutant au fur et à mesure[38]. Au même moment sort le deuxième single, The Kill. Sa vidéo, plus proche d’un court métrage que d’un clip, met en scène le groupe dans un décor et une ambiance qui rappelle directement Shining de Stanley Kubrick et dont le réalisateur est Jared Leto sous le pseudonyme de Bartholomew Cubbins[39]. Début juillet, le titre est le plus joué sur Fuse et MTV2, et le plus demandé par la radio californienne KROQ[40]. Le single établit le record de 52 semaines de longévité dans le Hot Modern Rock Tracks, après avoir atteint la troisième place[41]. Nommé au MTV Video Music Awards 2006 dans deux catégories, le groupe remporte le MTV2 Award[42]. Successivement, Thirty Seconds to Mars est annoncé pour le Lollapalooza et le Warped Tour 2006[43]. À l’automne, le groupe organise avec MTV2 une tournée appelée Welcome to the Universe Tour placée sous le signe de l’écologie avec des prix d'entrée fixés à deux dollars[44]. En novembre 2006, sort le troisième single de l'album, From Yesterday. Le clip, véritable court métrage à nouveau réalisé par Jared Leto, est le premier clip de musique d'un groupe de rock américain tourné entièrement en République populaire de Chine, sur le site de la Cité interdite à Pékin[45]. Le single atteint la première place au Hot Modern Rock Tracks pour plusieurs semaines[46]. Le 13 décembre, A Beautiful Lie est certifié disque de platine par la Recording Industry Association of America, plus d'un million de copies ayant été vendues[47].

L'album sort en Europe en février 2007. Pour promouvoir le groupe dans le Vieux Continent, Thirty Seconds to Mars fait sa première tournée européenne au début de 2007, en passant par l'Allemagne, l'Angleterre, la France et les Pays-Bas. Le groupe se produit ensuite dans des festivals de rock européens dont Pinkpop, Download, Roskilde, Rock am Ring et de nombreux autres[32]. Le groupe participe par la suite à l'édition 2007 de la tournée Taste of Chaos à travers tous les États-Unis[48]. Matt Wachter, bassiste du groupe depuis cinq ans, annonce le 1er mars 2007 pendant le concert d'El Paso (Texas) qu'il quitte le groupe pour se consacrer à sa famille[49]. Il est remplacé par Tim Kelleher, ex-bassiste du groupe My Darling Murder. Matt Wachter rejoint ensuite le groupe Angels & Airwaves, après le départ de Ryan Sinn. Le 1er novembre 2007, Thirty Seconds to Mars remporte le prix dans la catégorie Rock Out des MTV Europe Music Awards à Munich[50]. En décembre, le groupe se voit cette fois attribuer le titre de meilleur groupe de 2007, unique catégorie du scrutin annuel de Fuse. Ils devancent Korn en finale après avoir recueilli le chiffre record de sept millions de voix[51].

Le quatrième et dernier single, A Beautiful Lie, bénéficie également d'un clip vidéo d'un genre inédit, car il a été tourné au Groenland, à 200 kilomètres du Pôle Nord, autour d'icebergs fissurés par les effets du réchauffement climatique. Pour lier intention et action, les revenus générés par le téléchargement payant de la vidéo sont reversés au Natural Resources Defense Council avec aussi la mise en ligne du site abeautifullie.org[52],[53]. Le single sort pendant une nouvelle tournée européenne du groupe. A Beautiful Lie reçoit de nombreuses récompenses, dont celle du meilleur clip vidéo aux MTV Europe Music Awards[54].

Le procès de EMI et This Is War (2008-2012)[modifier | modifier le code]

Tomo Miličević en concert

Les enregistrements du nouvel album commencent dès août 2008[55]. Pendant la phase d'enregistrement, EMI intente un procès contre Thirty Seconds to Mars[56]. Dès lors que le groupe s’est mis à la recherche d’une nouvelle maison de disques alors qu'il n'a pas livré les trois albums en neuf ans prévus par contrat, EMI estime être en droit de demander trente millions de dollars de dommages et intérêts au groupe[57]. Jared Leto dénonce cependant les termes du contrat initial arguant que la loi californienne dispose qu’on ne peut pas être lié par un contrat plus de sept ans[58]. Après des mois de tensions, en avril 2009, une solution est finalement trouvée et les deux parties signent à nouveau ensemble[59],[60].

Le 26 avril 2009, 1 200 fans sont conviés à l'Avalon de Los Angeles pour participer à l'enregistrement de l'album (chœurs et percussions)[61]. D'autres réunions semblables ont ensuite lieu de par le monde mais sans la présence du groupe[62]. En septembre, le trio officialise This Is War comme le nom de l'album et annonce que le premier single sera Kings and Queens[63],[64]. L'album bénéficie d'une innovation de la part du groupe. En effet, la pochette de celui-ci ne sera pas unique, il en existera 2 000 différentes, composées des photos des 2 000 premières personnes qui auront envoyé leur cliché personnel, via internet[65]. Peu avant la sortie du troisième opus, le groupe s'offre une tournée promotionnelle en Europe. En décembre 2009 sort This Is War, produit par Flood, Steve Lillywhite et Thirty Seconds to Mars. Le premier single, Kings and Queens, est déjà bien placé dans les classements européens et américains, où il atteint la première place à l'Alternative Songs[66]. Le clip, tourné par Jared Leto en plein centre de Los Angeles avec des fans à vélos, remporte un vif succès auprès des médias[67].

Thirty Seconds to Mars à Houston en 2011

Le deuxième single, This Is War, sort en mars 2010. Le single devient la troisième chansons du groupe classée numéro 1 dans l'Alternative Songs[68]. Il remporte aussi un certain succès dans les radios rock américaines[69]. Thirty Seconds to Mars profitent de leur tournée européenne pour sortir leur troisième single, Closer to the Edge[70]. Cette fois-ci le titre s'accompagne rapidement d'un clip constitué d'images du groupe en concert, de leur public, ainsi que des interviews des fans au sujet du groupe et surtout de la musique[71]. Les concerts s'enchaînent à un rythme effréné durant toute cette année 2010, d'abord en Europe, avant un retour aux États-Unis entre avril et mai, puis à nouveau en Europe dès juin, et de l'autre côté du monde : Australie, Nouvelle-Zélande, Japon. Le groupe rentre aux États-Unis en septembre, mais sans pour autant se reposer car une nouvelle tournée américaine est prévu entre septembre et novembre 2010, avant que le groupe ne revienne en Europe pour quelques dates en décembre. Le groupe fait une entrée très remarquée aux MTV Video Music Awards 2010 accompagnés des riders du clip Kings and Queens. Nominés dans quatre catégories dont celle de la vidéo de l'année, ils remportent le prix de la meilleure vidéo rock pour Kings and Queens[72]. Lors de la cérémonie des MTV Europe Music Awards le 7 novembre 2010 à Madrid, Thirty Seconds to Mars offre un concert avec la présence surprise de Kanye West. Le groupe remporte pour la troisième fois le Best Rock Award[73]. Le 29 novembre 2010 sort le clip Hurricane qui est initialement censuré par plusieurs chaînes de télévision pour son contenu à caractère violent avant d'être ensuite publié dans une version censurée[74].

La tournée européenne, Hurricane Tour, s'achève en décembre 2010 à Barcelone. Le groupe rajoute toutefois un concert exceptionnel le 31 décembre 2010 à Las Vegas. Lors de ce concert, Jared Leto annonce le départ de Tim Kelleher de Thirty Seconds to Mars. En janvier 2011, Matt McJunkins rejoint le trio en tant que nouveau bassiste pour la poursuite du Hurricane Tour qui se déroule aux États-Unis du 10 janvier au 5 février. Mais dès le 27 mars démarre le Closer to the Edge Tour avec des dates en Amérique du Sud, aux États-Unis et au Canada. Le 6 avril 2011 devait être la date de sortie du clip This Is War d'Édouard Salier, mais suite à une erreur de programmation sur une chaine russe, le clip sort dès le 1er avril 2011[75]. Le 7 juin 2011 a lieu une séance de dédicace au magasin Gibert Joseph de Saint Michel pour finir le 8 juin par un concert intimiste de 300 personnes à la Maroquinerie. Le 15 juin 2011, au milieu de la tournée européenne, a lieu le concert de l'Olympia. C'est ce soir-là que choisit Thirty Seconds to Mars pour annoncer une tournée dans les Zénith français en novembre 2011. En décembre, le groupe entre dans le Livre Guinness des records pour avoir réussi le tour de force de jouer 300 dates de concerts pour la tournée de This Is War[76]. Afin de célébrer l'évènement, Thirty Seconds to Mars donne des concerts uniques à New York dont deux en acoustique dans une église, rebaptisée pour l'occasion Church of Mars[77].

Love, Lust, Faith and Dreams (2013)[modifier | modifier le code]

Le 19 mars, sortie du 1er single Up in the Air.

Le 1er mars la NASA a envoyé « Up in the air » de Thirty seconds to Mars dans l'espace depuis la base de lancement de Cap Canaveral. Le voyage s'est fait dans une fusée Falcon 9 embarquant un vaisseau cargo Dragon, et a rejoint la Station spatiale internationale, où elle a été accueillie par l'astronaute Tom Marshburn[78].

L'album Love, Lust, Faith and Dreams est sorti le 21 mai 2013. La tournée Love, Lust, Faith and Dreams Tour débute au printemps 2013 et se poursuit jusqu'en novembre 2014.

Le 4 mars 2014, Jared Leto organise une conférence de presse à Los Angeles. Accompagné de Chester Bennington et Mike Shinoda, il annonce une nouvelle tournée aux côtés de Linkin Park.
Les deux groupes sillonneront ensemble les routes d'Amérique du Nord aux mois d'août et septembre 2014 avec AFI en première partie lors du Carnivores Tour.

Le 15 octobre 2014, le groupe annonce une nouvelle tournée pour 2015, intitulée Love Lust Tour[79],[80].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

Membres de tournée[modifier | modifier le code]

Portraits[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Évolution du groupe[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Depuis 1998, Thirty Seconds to Mars a notamment remporté 8 MTV Europe Music Awards, 6 Kerrang! Awards, 3 MTV Video Music Awards, 2 MTV Australia Awards, 1 NME Awards et 1 Billboard Music Awards, soit un total de 85 récompenses pour 167 nominations.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Tim Grierson, « 30 Seconds to Mars », sur About.com, The New York Times Company (consulté le 6 février 2011)
  2. (en) « Mars Attacks », What's On, Motivate Publishing, no 395,‎ mars 2011, p. 29 (lire en ligne)
  3. (en) J. Bennett, « 30 Seconds to Mars: Life During Wartime », Rock Sound, no 129,‎ décembre 2009, p. 53
  4. (en) Hilary Lewis, « 30 Seconds To Mars, EMI Settle $30 Million Lawsuit, Ink New Deal », Business Insider,‎ 29 avril 2009 (lire en ligne)
  5. (en) Winwood Ian, « 10 years of life on Mars », Kerrang!, Bauer Media Group, no 1402,‎ 18 février 2012, p. 22
  6. (en) « 30 Seconds To Mars set to enter Guinness Book Of World Records », NME (consulté le 31 mars 2012)
  7. a et b (en) « Bandology » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 30 Seconds to Mars.ca. Consulté le 18 février 2011
  8. (en) Debbie Bento, « Jared Leto: From Hollywood To Mars », sur Chartattack.com, Chart Communications Inc.,‎ 1 avril 2002 (consulté le 18 février 2011)
  9. (en) Kelsey Tallis, « The So-Called Cult of 30 Seconds to Mars », HubPages (consulté le 18 février 2011)
  10. (en) « Frequently Asked Questions » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 30 Seconds to Mars.ca. Consulté le 18 février 2011
  11. (en) Laurie & Renee, « Interview with Shannon and Matt », Manic Haze,‎ 2002 (consulté le 18 février 2011)
  12. (en) Jess Redmon, « 30 Seconds To Mars: Welcome To Their Universe » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Shoutweb.com, 10 mai 2002. Consulté le 18 février 2011
  13. (en) « 30 Seconds To Mars: Forever Night Never Day », Live-Metal.net,‎ 2 juin 2006 (consulté le 18 février 2011)
  14. (en) « 30 Seconds to Mars », sur MuchMusic, CHUM Limited,‎ 2002 (consulté le 18 février 2011)
  15. (en) Paul Brannigan, « At Home with 30 Seconds to Mars », Kerrang!, Bauer Media Group, no 1300,‎ 20 février 2010, p. 22–26
  16. (en) « Jared Leto And Tomo Milicevic Visit Chicago's Q101 », Rockdirt.com,‎ 16 avril 2010 (consulté le 19 février 2011)
  17. (en) « 12 Steps to Mars », Thisisthehive.net (consulté le 29 juin 2012)
  18. (en) « 30 Seconds To Mars (2002) », HMV,‎ Septembre 2002 (consulté le 19 février 2011)
  19. (en) Karin Lowachee, « Space, symbols, and synth-rock imbue the metaphoric musical world of 30 Seconds To Mars », sur Mars Dust, Mysterian Media,‎ 2003 (consulté le 19 février 2011)
  20. (en) « 30 Seconds to Mars – Billboard Albums », sur Allmusic, Rovi Corporation (consulté le 6 février 2011)
  21. (en) Courtney Lear, « Mission to Mars – Blasts Off Again », Billboard, Nielsen Business Media, Inc., vol. 118, no 34,‎ 26 août 2006, p. 34 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  22. (en) « 30 Seconds to Mars – Billboard Singles », sur Allmusic, Rovi Corporation (consulté le 6 février 2011)
  23. (it) « 30 Seconds to Mars », sur MTV Italia, MTV Networks (consulté le 19 février 2011)
  24. (en) « Our Lady Peace: 2002 Tour Archive », Our Lady Peace (consulté le 19 février 2011)
  25. (en) « Sevendust – Tour », Sevendust (consulté le 19 février 2011)
  26. a et b (en) Philip Anderson, « Interview with Tomo Milicevic and Matt Wachter of 30 Seconds to Mars », sur KAOS2000 Magazine,‎ 19 avril 2006 (consulté le 19 février 2011)
  27. (en) « Transcript: Matt Wachter, Tomo Milicevic – 30 Seconds to Mars », sur Confront Magazine,‎ 28 juin 2006 (consulté le 1 février 2011)
  28. (en) « Lollapalooza Tour Stops In Irvine », Rockdirt.com,‎ 19 août 2003 (consulté le 19 février 2011)
  29. (en) Kaj Roth, « Pre Order 30 Seconds To Mars Yearbook », Melodic.net,‎ 10 janvier 2005 (consulté le 9 mars 2011)
  30. (en) Kaj Roth, « 30 Seconds To Mars Working On Next Album », Melodic.net,‎ 16 mars 2004 (consulté le 9 mars 2011)
  31. (en) April Rumore, « The celestial experience of 30 Seconds to Mars », Arbiter Online,‎ 17 avril 2006 (consulté le 9 mars 2011)
  32. a et b (en) Andrew Leahey, « 30 Seconds to Mars », sur Allmusic, Rovi Corporation (consulté le 6 février 2011)
  33. (en) Cathy Campagna, « 30 Seconds To Mars: A Savory Reality » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Shoutweb.com, 1 septembre 2005. Consulté le 9 mars 2011
  34. (en) Darryn Simmons, « 30 Seconds to Mars comes to Montgomery's Off the Wagon » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Gannett Corporation, 4 août 2005, sur Montgomery Advertiser. Consulté le 6 février 2011
  35. (en) Chris Harris, « Chevelle, Taproot, 30 Seconds To Mars Map Out Summer Tour », sur MTV, MTV Networks,‎ 9 juin 2005 (consulté le 9 mars 2011)
  36. (en) Kaj Roth, « The Used Tours With Glassjaw & 30 Seconds To Mars », Melodic.net,‎ 23 juin 2005 (consulté le 9 mars 2011)
  37. (en) Chris Harris, « Audioslave Crank Out A Song A Day, Explore New Sounds », sur MTV, MTV Networks,‎ 2 novembre 2005 (consulté le 9 mars 2011)
  38. (en) Kristin Edwards, « 30 Seconds to Mars Leads "Forever Night, Never Day" Tour », sur Houstonian, College Media Network,‎ 21 mars 2006 (consulté le 9 mars 2011)
  39. (en) Julie Lichtenstein, « 30 Seconds To Mars' "A Beautiful Lie" Builds With Video and Tour Momentum », Marketwire,‎ 2 mai 2006 (consulté le 1 février 2011)
  40. (en) Julie Lichtenstein, « 30 Seconds To Mars' Album "A Beautiful Lie" Comes in for "The Kill" », Marketwire,‎ 15 juin 2006 (consulté le 9 mars 2011)
  41. (en) Kaj Roth, « 30STM Breaks Modern Rock Record! », Melodic.net,‎ 2 février 2007 (consulté le 9 mars 2011)
  42. (en) Jonathan Cohen, « 30 Seconds To Mars Wins Cingular Sound Off Contest », sur Billboard, Nielsen Business Media, Inc.,‎ 6 septembre 2006 (consulté le 9 mars 2011)
  43. (en) Julie Lichtenstein, « 30 Seconds To Mars Exclusive iTunes Bundle "Two Beautiful Lies" Now Available With Special Photo Book by Fans », Marketwire,‎ 15 mars 2006 (consulté le 31 janvier 2011)
  44. (en) « MTV2 Proudly Announces 'MTV2 $2Bill presents Welcome to the Universe featuring 30 Seconds to Mars' », PR Newswire,‎ 12 septembre 2006 (consulté le 9 mars 2011)
  45. (en) Jonathan Cohen, « 30 Seconds To Mars Visits China For New Video », sur Billboard, Nielsen Business Media, Inc.,‎ 15 novembre 2006 (consulté le 9 mars 2011)
  46. (en) « 30 Seconds to Mars' 'From Yesterday' is #1 at Modern Rock Radio for Two Weeks So Far », PR Newswire,‎ 27 mars 2007 (consulté le 6 février 2011)
  47. (en) « Gold & Platinum: A Beautiful Lie », Recording Industry Association of America (consulté le 9 mars 2011)
  48. (en) « 30 Seconds To Mars, The Used To Headline Taste Of Chaos », Ultimate Guitar Archive,‎ 16 octobre 2006 (consulté le 12 mars 2011)
  49. (en) Tony Pascarella, « Matt Wachter Leaves 30 Seconds to Mars », sur AbsolutePunk, Buzz Media,‎ 5 mars 2007 (consulté le 12 mars 2011)
  50. (en) « 2007 MTV Europe Music Awards | Nominees », sur MTV, MTV Networks (consulté le 19 mars 2011)
  51. (en) « Change Important To 30 Seconds To Mars On Upcoming Album », Ultimate Guitar Archive,‎ 17 janvier 2008 (consulté le 19 mars 2011)
  52. (en) « A Beautiful Lie: The Story », sur Abeautifullie.org, Virgin Records/30 Seconds To Mars (consulté le 19 mars 2011)
  53. (en) « 30 Seconds To Mars ‘A Beautiful Lie’ », sur Rock Sound,‎ 30 janvier 2008 (consulté le 19 mars 2011)
  54. (it) « 30 Seconds e Katy! », sur MTV Italia, MTV Networks,‎ 11 novembre 2008 (consulté le 19 mars 2011)
  55. (en) Tom Spinelli, « Jared Leto Responds To Virgin Suing 30 Seconds To Mars », Melodic.net,‎ 18 aout 2008 (consulté le 19 mars 2011)
  56. (en) « Jared Leto And Co Sued », sur Rock Sound,‎ 18 août 2008 (consulté le 19 mars 2011)
  57. (en) Daniel Kreps, « Virgin/EMI Sue 30 Seconds to Mars for $30 Million, Leto Fights Back », sur Rolling Stone,‎ 18 août 2008 (consulté le 19 mars 2011)
  58. (en) Chris Harris, « 30 Seconds To Mars' Jared Leto Says $30 Million Lawsuit Against Band Is 'Ridiculously Overblown' », sur MTV, MTV Networks,‎ 18 août 2008 (consulté le 19 mars 2011)
  59. (en) Todd Martens, « 30 Seconds to Mars and EMI make nice, new album due this fall », sur Los Angeles Times, Tribune Company,‎ 28 avril 2009 (consulté le 19 mars 2011)
  60. (en) James Montgomery, « Exclusive: 30 Seconds To Mars Talk Settlement With EMI », sur MTV, MTV Networks,‎ 29 avril 2009 (consulté le 19 mars 2011)
  61. (en) James Montgomery, « 30 Seconds To Mars Talk Fan Summit », sur MTV, MTV Networks,‎ 28 avril 2009 (consulté le 19 mars 2011)
  62. (en) Dan, « 30 Seconds To Mars bring fan forum to London », sur Kerrang!, Bauer Media Group,‎ 3 juin 2009 (consulté le 19 mars 2011)
  63. (en) ModernMath, « Exclusive: 30 Seconds To Mars Reveal Album titre », sur Buzznet, Buzz Media,‎ 1 septembre 2009 (consulté le 19 mars 2011)
  64. (en) Tom Spinelli, « Thirty Seconds To Mars Reveal Single News », Melodic.net,‎ 2 septembre 2009 (consulté le 19 mars 2011)
  65. (en) Dan, « New 30 Seconds To Mars album to have 2,000 different covers! », sur Kerrang!, Bauer Media Group,‎ 15 septembre 2009 (consulté le 19 mars 2011)
  66. (en) « Thirty Seconds to Mars return to the top with "Kings and Queens" #1 at Alt Radio », Altsounds Ltd,‎ 24 janvier 2010 (consulté le 19 mars 2011)
  67. (en) James Montgomery, « 30 Seconds To Mars Go Epic With 'Kings And Queens' Video », sur MTV, MTV Networks,‎ 10 octobre 2009 (consulté le 19 mars 2011)
  68. (en) « Thirty Seconds to Mars new single, "This Is War" claims the number 1 spot », Altsounds Ltd (consulté le 6 février 2011)
  69. (en) « This Is War – 30 Seconds to Mars », sur Billboard, Nielsen Business Media, Inc (consulté le 19 mars 2011)
  70. (en) Dan, « 30 Seconds To Mars new video! », sur Kerrang!, Bauer Media Group,‎ 15 juin 2010 (consulté le 19 mars 2011)
  71. (en) James Montgomery, « 30 Seconds To Mars Save Souls In 'Closer To The Edge' Video », sur MTV, MTV Networks,‎ 16 août 2010 (consulté le 19 mars 2011)
  72. (en) James Dinh, « 30 Seconds To Mars 'Amazed' By VMA Best Rock Video Win », sur MTV, MTV Networks,‎ 12 septembre 2010 (consulté le 31 mars 2012)
  73. (en) James Montgomery, « Kanye West's EMA Cameo Was 'Last-Second,' 30 Seconds To Mars Say », sur MTV, MTV Networks,‎ 8 novembre 2010 (consulté le 31 mars 2012)
  74. (en) « 30 Seconds To Mars Releases Clean Version Of Controversial “Hurricane” Video, Makes Last.fm Best Of 2010 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), CBS Radio Network, 23 décembre 2010. Consulté le 31 mars 2012
  75. (en) Jason Newman, « New Video: 30 Seconds To Mars, 'This Is War' », sur MTV Buzzworthy, MTV Networks,‎ 6 avril 2011 (consulté le 15 avril 2011)
  76. (en) James Montgomery, « 30 Seconds To Mars Go For Guinness World Record », sur MTV, MTV Networks,‎ 17 octobre 2011 (consulté le 1 mars 2012)
  77. (en) Montgomery James, « 30 Seconds To Mars Call Record-Setting Show A 'Thank You' », sur MTV, MTV Networks,‎ 8 décembre 2011 (consulté le 31 mars 2012)
  78. http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronautique/d/la-deuxiame-mission-de-spacex-vers-laiss-daccollera-cet-apras-midi_44953/
  79. (en)Premières dates annoncées du Love Lust Tour.
  80. (ru)Ajout date en Russie, Love Lust Tour.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :