3,3'-diiodothyronine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
3,3'-diiodothyronine
Diiodothyronine.png
Structure de la 3,3'-diiodothyronine
Identification
Nom IUPAC acide 2-amino-3-[4-(4-hydroxy-3-iodophénoxy)-3-iodophényl]propanoïque
Synonymes O-(4-hydroxy-3-iodophényl)-3-iodotyrosine
No CAS 70-40-6
PubChem 65559
ChEBI 35430
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C15H13I2NO4  [Isomères]
Masse molaire[1] 525,077 ± 0,0144 g/mol
C 34,31 %, H 2,5 %, I 48,34 %, N 2,67 %, O 12,19 %,
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

La 3,3'-diiodothyronine ou T2 est un métabolite issu de la dégradation de l'hormone thyroïdienne T3 (triiodothyronine) ainsi que de la T3 inverse (3,3',5'-triiodothyronine). C'est un régulateur allostérique de la cytochrome c oxydase, le complexe IV de la chaîne respiratoire, dont il favorise l'activité en empêchant l'interaction de l'ATP comme inhibiteur enzymatique[2].

Le taux de 3,3'-diiodothyronine peut être modifié par certaines maladies[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. (en) S. Arnold, F. Goglia et B. Kadenbach, « 3,5-Diiodothyronine binds to subunit Va of cytochrome-c oxidase and abolishes the allosteric inhibition of respiration by ATP », European Journal of Biochemistry, vol. 252, no 2,‎ mars 1998, p. 325-330 (lire en ligne) PMID : 9523704
  3. (en) Graziano Pinna, Luis Hiedra, Harald Meinhold, Murat Eravci, Hans Prengel, Oliver Brödel, Klaus-Jürgen Gräf, Gisela Stoltenburg-Didinger, Michael Bauer et Andreas Baumgartner, « 3,3′-Diiodothyronine Concentrations in the Sera of Patients with Nonthyroidal Illnesses and Brain Tumors and of Healthy Subjects during Acute Stress », Journal of Clinic Endocrinology & Metabolism, vol. 83, no 9,‎ septembre 1998, p. 3071 (lire en ligne) DOI:10.1210/jc.83.9.3071