2e division parachutiste (Allemagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 2e division.
2e division parachutiste
2. Fallschirmjäger-Division
Image illustrative de l'article 2e division parachutiste (Allemagne)

Période Février 1943 – 8 mai 1945
Pays Flag of German Reich (1935–1945).svg Allemagne
Branche Wehrmacht
Luftwaffe
Type Division de parachutiste
Rôle Parachutiste d'infanterie
Forces spéciales
Guerres Seconde Guerre mondiale

La 2e division parachutiste (2. Fallschirmjäger-Division) est une des divisions de parachutistes de l'armée allemande (Wehrmacht) dans la Luftwaffe durant la Seconde Guerre mondiale.

Historique[modifier | modifier le code]

Formée en février 1943 dans l'Ouest de la France en Bretagne dans la région de Vannes rattachée à la VII. Armeekorps. La division a été formée à partir du Fallschirm-Jäger-Regiment 2 (FJR.2) et du II./Fallschirm-Artillerie-Regiment 1.
Les deux nouveaux régiments, le FJR.6 et le FJR.7, ont été formés à partir de divers autres unités : Luftwaffen-Feld-Bataillon 100, IV./Luftlande-Sturm-Regiment 1 et Lehr-Bataillon/XI. Fliegerkorps. La division était constituée initialement des unités suivantes :

  • Fallschirm-Jäger-Regiment 2
  • Fallschirm-Jäger-Regiment 6
  • Fallschirm-Jäger-Regiment 7
  • Fallschirm-Panzer-Jäger-Abteilung 2
  • Fallschirm-Artillerie-Regiment 2
  • Fallschirm-Pionier-Bataillon 2
  • Luftnachrichten-Abteilung der Fallschirm-Jäger-Division 2

À la fin-mai 1943, la division fait mouvement sur Alès et Nîmes, et devient subordonné au XI. Fliegerkorps/Groupe d'armées D en tant que réserve stratégique, ensemble avec la 1re division parachutiste. Un mois plus tard, la division est ordonné en Italie, et prend son poste gardant la côte entre l'estuaire du Tibre et de Tarquinia, maintenant directement sous l' Oberbefehlshaber Süd (OB Süd).
Le 8 septembre 1943, l'unité fait mouvement sur Rome, pour désarmer sa garnison. Les seules résistances majeures ont été rencontrées le 9 à Monterotondo, qui a été traitée par le II./FJR.6, et le 10 à Porta San Paolo, une porte du mur d'Aurélien.
Trois jours plus tard, la 1re compagnie du FJR 7 participe au sauvetage de Mussolini à Gran Sasso en Italie. Les deux mois suivant, la division est restée stationnée près de Rome, mais une partie de la division a participé à deux actions majeures: le 17 septembre 1943, le II./FJR.7 à l'île d'Elbe et le 12 novembre 1943, le I./FJR.2 à Leros. Le reste de la division est restée en réserve, directement subordonné à OB Süd. Pendant son séjour en Italie, deux autres formations ont été formées dans la même division :

– Fallschirm-MG-Bataillon 2 ;
– Fallschirm-Flak-Abteilung 2.

À la fin de novembre 1943, la division est transférée à Shitomir en Russie, maintenant sous les ordres de la XXXXII. Armeekorps/ 4 Pz.AOK. Une partie de la division est restée en Italie cependant, et a été utilisé pour former le 4. Fallschirm-Jäger-Division. Les unités ont été le I./FJR.2, le II./FJR.6 et le I./FJR.7. L'ensemble du FJR.6 est ensuite dissous, avec le I./FJR.6 qui devient le nouveau I./FJR.7. Ainsi, la division est arrivée en Russie avec seulement deux régiments. Au cours des prochains mois, la division a combattu en Russie sous les ordres de ce qui suit :

Date Rattachement Lieu
1.44 LII. AK/AOK.6 Kirovograd, Krivoj Rog, Uman, Novgorodka, Kiev
2.44 - 3.44 LII. AK/AOK.6 Korsun et Kishinev
4.44 XVII. AK/AOK.6 Kishinev

En mai 1944, la division appauvri déménage à Cologne-Wahn pour une période de repos et de reconstruction. En moins d'un mois, la division est en marche, cette fois en Normandie, maintenant sous les ordres de la XXV. Armeekorps/AOK.7 (état-major de la division à Concarneau). Là, elle est rejointe par le nouveau FJR 6, mais ce sera de courte durée, le D-Day, le régiment redevient indépendante. La division ne participe qu'à peu de combat en juin 1944, et en juillet, elle est en réserve, en vertu de AOK.7, dans la région de Quimper-Landerneau. En août et septembre, la division participe à la bataille de Brest (XXV. Armeekorps, directement sous Groupe d'armées D). Lorsque Brest tombe le 19 septembre 1944, la division se rend (à l'exception du FJR.6 et du I./FJR.2, qui ont échappé à l'encerclement de Brest).

L'ordre de réactivation a été publié le 24 septembre 1944 (complété le 1er novembre 1944), et tous les restes de l'ancienne division ont été réunis à Amersfoort aux Pays-Bas. La nouvelle division a été prête au combat au début de décembre 1944, avec trois nouveaux régiments : FJR.2, FJR.7 et FJR.23. Les nouvelles troupes ont été fournies par Oldenburg[Laquelle ?], Halle[Laquelle ?] et la région de Berlin. La division retourne au combat en janvier 1945 :

Date Rattachement Lieu
4.45 LXIII. AK/AOK. Lüttwitz Wesel

Commandement[modifier | modifier le code]

Début Fin Grade Nom
13 février 1943 8 septembre 1943 Generalleutnant Hermann-Bernhard Ramcke
8 septembre 1943 9 septembre 1943 Oberstleutnant Meder-Eggebert (par intérim)
13 septembre 1943 14 novembre 1943 Generalmajor Walter Barenthin
14 novembre 1943 17 mars 1944 Generalleutnant Gustav Wilke
17 mars 1944 1er juin 1944 Generalmajor Hans Kroh
1er juin 1944 11 août 1944 General der Fallschirmtruppe Hermann-Bernhard Ramcke
11 août 1944 18 septembre 1944 Generalmajor Hans Kroh
15 novembre 1944 Avril 1945 Generalleutnant Walter Lackner

Chef d'État-major[modifier | modifier le code]

Début Fin Grade Nom
1er février 1943 12 septembre 1943 Major Friedrich August Freiherr von der Heydte
Septembre 1943 Janvier 1944 Major Otto Jacob Mors
17 mars 1944 1er juin 1944 Major Hellmut Kerutt
1er juin 1944 16 juin 1944 Major Herbert Schmidt (de)
16 juin 1944 Juillet 1944 Major Fischer-See
Juillet 1944 Septembre 1944 Major Herder
Novembre 1944 16 avril 1945 Major Diedrich Schröder
20 avril 1945 8 mai 1945 Hauptmann Röhrig

Composition[modifier | modifier le code]

1943[modifier | modifier le code]

Cimetière militaire de la 2. Fallschirmjäger-Division en Italie
  • Fallschirm-Jäger-Regiment 2
  • Fallschirm-Jäger-Regiment 6
  • Fallschirm-Jäger-Regiment 7
  • FallschirmArtillerie-Regiment 2
  • Fallschirm-Panzer-Jäger-Abteilung 2
  • Fallschirm-Pionier-Bataillon 2
  • Luftnachrichten-Abteilung der Fallschirm-Jäger-Division 2
  • Fallschirm-Sanitäts-Abteilung

1944[modifier | modifier le code]

  • Fallschirm-Jäger-Regiment 2
  • Fallschirm-Jäger-Regiment 7
  • Fallschirm-Jäger-Regiment 23
  • Fallschirm-Artillerie-Regiment 2
  • Fallschirm-Panzer-Jäger-Abteilung 2
  • Fallschirm-Pionier-Bataillon 2
  • Fallschirm-MG-Bataillon 2
  • Fallschirm-Flak-Abteilung 2
  • Luftnachrichten-Abteilung der Fallschirm-Jäger-Division 2
  • Fallschirm-Sanitäts-Abteilung

Théâtres d'opérations[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]