2 Hénoch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hénoch (homonymie).

Le Livre des secrets d'Hénoch ou 2Hénoch ou Enoch slave est désigné comme un livre apocryphe, ou pseudépigraphe de l'Ancien Testament, aussi d'apocalyptique juive.

Le manuscrit russe du Codex Chludovianus 1679 (langues russe et serbe) a été traduit par W. Morfill [1834-1909] en anglais, The Book of the secrets of Henoc, en collaboration avec R. Charles, Oxford 1896, et la traduction du manuscrit bulgare du Codex Belgradensis par le professeur Sokolov de l’Université de Moscou en 1886.

Nathaniel Schmidt, Two recensions of slavonic Enoch, rapporte le Codex Belgradensis Serbius 1600, publié par Novakoviç en 1884 ; le Codex Vindobonensis Slavonicus 125 est examiné par Nathanael Bonwetsch, Das slavische Henochbuch, Berlin 1896 ; le Codex Moscovitanus Barsovii 1700 et un nombre de fragments, Littérature russe ancien publié par Pypin en ̴1600, et Littérature apocryphe russe par Tikhonranov en ̴1400.

Obzor hronografov russkoj redakcii a été publié par A. Popov, Moscow 1869, ainsi que Transactions of the Historical and Archaelogical Society of the University of Moscow vol.3, 1880. Il fut traduit en latin par Stephanus Székely, Bibliotheca Aprocrypha, Freiburg 1913, et en anglais par Nevill Forbes, Apocrypha and Pseudepigrapha of the Old Testament, Oxford 1913.

La seule version complète répertoriée à ce jour est rédigée en vieux-slave, mais en 2009 on a identifié des fragments en copte[1]. La date de sa rédaction est estimée par les spécialistes dans une période comprise entre le Ie siècle av. J.-C. et le Ie siècle de l'ère commune[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. cf. Andrei Orlov et Gabriele Boccaccini, New Perspectives on 2Enoch No Longer Slavonic Only, éd. Brill, 2012
  2. Harry Hahne, The Corruption and Redemption of Creation : Nature in Romans 8.19-22 and Jewish Apocalyptic Literature, vol. 34, éd. Continuum, 2006, p. 83

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Andrei Orlov et Gabriele Boccaccini, New Perspectives on 2 Enoch No Longer Slavonic Only, éd. Brill, 2012, extraits en ligne
  • A. Vaillant, Le livre des secrets d’Hénoch, Texte slave et traduction française, éd. Institut d'Études Slaves,, 1952
  • The Book of the Secrets of Enoch, translated from the Slavonic by William Morfill (reader in Russian and ancient Slavonic languages) and edited by R. Charles, M.A.Cornell University Library,1896.
  • 3Enoch or the Hebrew Book of Enoch (Bodleian Library MSS.Opp.556), edited and translated by Hugo Odeberg, Cambridge, 1928.
  • Livre des secrets d'Hénoch ou II Hénoch (Écrits Intertestamentaires), Editions Gallimard, 1987 - basé sur le texte slave d'Uvarov du 15e siècle, édité par Sokolov (Ctenijade Université de Moscou, 1910)
  • 2 (slavonic apocalypse of) enoch: text and context, par Florentina Badalanova Geller, Max Planck Institute for the History of Science, 2010.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

  • 1 Hénoch ou Livre d'Hénoch
  • 3 Hénoch ou Livre des Palais
  • Le Livre de Henoc intégré au Livre des secrets de Henoc, d’après les manuscrits et fragments hébreu, geez, grec, latin, russe, bulgare, annoté sur les travaux des orientalistes Milik, Dillmann, Vaillant, Wise, Éditions Filbluz.ca