2BE

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Image illustrative de l'article 2BE

Création 30 janvier 1995 (19 ans)
Propriétaire Medialaan
Format d'image 16:9, 576i et 1080i
Langue Néerlandais
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Statut Généraliste nationale privée
Ancien nom Ka2 (1995-2003)
Kanaal Twee (2003-2008)
Siège social Avenue des Médias 1
1800 Vilvorde
Site web www.2be.be
Diffusion
Analogique oui Oui
Numérique oui Oui
Satellite TV Vlaanderen : Chaîne n° 5
Aire Drapeau de la Région flamande Région flamande
Drapeau de la Région de Bruxelles-Capitale Région de Bruxelles-Capitale
Chronologie
Précédent Kanaal Twee

2BE est une chaîne de télévision généraliste privée belge propriété de la compagnie commerciale Medialaan.

Depuis sa privatisation par VTM et JIM, il n'est pas inhabituel que les programmes (spécialement les rediffusions) soient diffusés d'une chaîne à l'autre.

Historique[modifier | modifier le code]

Ka2[modifier | modifier le code]

En 1995, lors du lancement de la chaîne, Ka2 proposa des programmes propres tels que Vanavond Niet, schat (littéralement : Pas ce soir, ma chérie), une émission consacrée au sexe et présentée par Goedele Liekens, mais aussi Tilt! et l'émission d'information Nieuws 2. L'objectif était alors de faire de la chaîne l'équivalent de Canvas au sein du groupe VMMa.

Kanaal 2[modifier | modifier le code]

En 1997, la décision fut prise de rajeunir la chaîne. Son image fut modifié par l'adoption d'un nouveau logo ("Kanaal" en lettres capitales, accompagné d'un grand "2" sur fond jaune), et la chaîne diffusa plus de programmes américains.

En 2000, alors que la chaîne fêtait ses cinq ans, elle diffusa le programme de télé-réalité Big Brother. La première saison rencontra un grand succès, grâce essentiellement aux émissions du week-end, lesquelles furent regardées par près d'un million de téléspectateurs.

KANAALTWEE[modifier | modifier le code]

En 2003, Kanaal 2 fut rebaptisée KANAALTWEE. Le logo arborant un grand "2" disparut, et fut remplacé par un cercle contenant deux bandes verticales.

2004 fut une année difficile pour la chaîne, en raison d'une concurrence exacerbée dans le paysage audiovisuel flamand. Des programmes tels que Meet My Folks, Ciao Bella et De Kooi furent retirés de l'antenne quelques semaines seulement après leur lancement, en raison de la faible part de marché de KANAALTWEE (en-dessous des 5 %). La diffusion quotidienne de la Star Academy ne rencontra pas le succès escompté, mais fut néanmoins maintenue jusqu'à son terme. Quelques programmes rencontrèrent un certain succès, comme Open en Bloot et De Heren Maken de Man, en réunissant une audience d'environ 200 000 téléspectateurs.

Durant l'automne 2005, KANAALTWEE se relança, utilisant un nouveau slogan : "Need Entertainment?" ("Besoin de divertissement ?"). La saison 2006 de Big Brother rassembla une moyenne de 300 000 téléspectateurs pour ses émissions quotidiennes, tandis que le grand direct du lundi soir atteignait les 400 000 téléspectateurs. La barre des 600 000 téléspectateurs fut même atteinte lors de la finale.

2BE[modifier | modifier le code]

Le 15 décembre 2007, une métamorphose de KANAALTWEE fut annoncée, en vue d'améliorer son image. Il fut ainsi décidé de modifier son nom. Les raisons invoquées pour justifier ces changements étaient essentiellement les audiences décevantes de programmes tels que Expeditie Robinson et Big Brother.

C'est le 29 février 2008 que la chaîne changea finalement de nom, pour devenir 2BE. La grille des programmes fut recentrée sur les séries événementielles, telle que Prison Break. De nouvelles saisons furent également programmées pour Hagger Trippy, Expeditie Robinson et 71° Noord.

Depuis le 29 janvier 2013, 2BE est également diffusée en haute définition.

Le 24 mars 2014, le logo original de 2BE, qui adoptait la forme d'un cube, fut remplacé par le logo actuel.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]