28e division d'infanterie (États-Unis)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 28e division d'infanterie.
Soldats de la 28e division d'infanterie lors d'un défilé sur les Champs-Élysées après la Libération de Paris, 29 août 1944.
Soldats de la 28e division d'infanterie lors de la bataille des Ardennes.
Pont à Fismes en hommage à l'implication de la 28e division d'infanterie lors des combats en Champagne .

La 28e division d'infanterie est une division de l'Army National Guard de l'armée de terre des États-Unis formée le 11 octobre 1917.

Historique[modifier | modifier le code]

Elle participa notamment à la guerre de Sécession, à la guerre hispano-américaine, à la guerre américano-philippine et aux deux conflits mondiaux sur le théâtre européen.

Lors de la Première Guerre mondiale les hommes de la 28ème entrent dans l'histoire de France lors des combats impitoyables au corps à corps dans les rues de Fismes et de Fismette du mois d'Août 1918. Après la bataille, les hommes de la division seront surnommés par le Général Pershing « Les Hommes de Fer ».

Durant la Seconde Guerre mondiale, elle s'illustra lors de la Libération en 1944 et prit part à l'opération Overlord ainsi que la bataille de la forêt de Hürtgen, la bataille des Ardennes (Saint-Vith) et à la campagne d'Allemagne de 1945.

La division était commandée par Omar Bradley (1942-43) puis par Norman Cota (1944-45).

Plus récemment, elle a également participé à la guerre d'Irak de 2003.

Organigramme de la division[modifier | modifier le code]

Organigramme de la 28e division d'infanterie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]