27e division d'infanterie (États-Unis)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 27e division d'infanterie.
27e division d’infanterie
Période juillet 1917,

15 octobre 19401919, 31 décembre 1945

Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Branche US Army
Type division d’infanterie
Composée de 105th régiment d’infanterie
106th régiment d’infanterie
et le 165th régiment d’infanterie
104th, 105th, 106th et 249th bataillons d’artillerie de campagne

le 102nd régiment du génie.

Ancienne dénomination Division de garde national de New York
Surnom New York
Guerres Première Guerre mondiale,

Seconde Guerre mondiale,

Batailles Guadalcanal, Tarawa, bataille d’Eniwetok, bataille de Saipan, Okinawa
Décorations 2 citations à l’ordre présidentiel durant la Première Guerre mondiale
Commandant Unité dissoute

La 27e division d’infanterie fut une unité américaine qui combattit durant la Première Guerre mondiale et la Seconde Guerre mondiale.

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

  • Création : Juillet 1917 (Division de garde nationale de New York).
  • Overseas : Début de l’été 1918, elle participe à l’offensive de la Meuse-Argonne, à l’offensive d’Ypres et à l’offensive de la Somme (bataille d'Amiens).
  • Pertes : 8 334 (tués : 1 442 ; blessés : 6 892).

En 1919, l’unité est dissoute.

Deuxième Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

  • Création : 15 octobre 1940.
  • Overseas : 10 mars 1942.
  • Campagne : Les divers éléments ont participé à plusieurs campagnes dans le théâtre du Pacifique mais la division ne participa à aucune action comprenant l’ensemble de ses éléments.

La division retourne aux États-Unis le 15 décembre 1945 et sera dissoute le 31 décembre de la même année.

Organisation[modifier | modifier le code]

  • 105th, 106th et 165th régiment d’infanterie
  • 104th, 105th, 106th et 249th bataillons d’artillerie de campagne
  • le 102e régiment du génie.

Résumé des combats de la division[modifier | modifier le code]

La 27e d’infanterie arrive à Hawaii le 21 mai 1942, pour défendre les îles externes d’une éventuelle attaque amphibie. Les éléments de la division eurent leur baptême du feu lors de la bataille de Makin dans les îles Gilbert. Du 21 au 24 novembre 1943. Un bataillon du 106e régiment a participé à la bataille d’Eniwetok, du 19 au 26 février 1944, retournant à Oahu en mars. Pendant cette mission, un bataillon fut débarqué sur Majuro, île sans défense le 1er février et finit sa conquête le 3 février. Le 15 mars, la division se prépare pour un assaut sur les Palau et sur les Mariannes. Au jour J +1 (16 juin 1944), des éléments sont débarqués la nuit pour soutenir la 22e division d’infanterie et la 4e division de Marines lors de la Bataille de Saipan.Les éléments de la 27e d’infanterie réussissent à capturer un aérodrome le 18 juin et ces mêmes éléments continueront le combat jusqu’à fin juin. Lors d’une attaque banzai lancée par les japonais le 7 juillet, les fantassins de la division réussissent à écraser les japonais et à mettre fin à leur contre-offensive. Pendant les mois de juillet et d’août, la 27e a nettoyé les poches de résistance présentes dans les montagnes et les falaises de Saipan.

Vers la mi-août, la division est déplacée aux Nouvelles-Hébrides pour le repos et la réadaptation. Le 25 mars 1945, la 27e prend la mer et se dirige pour combattre à Okinawa, le 9 avril 1945. La division a participé au sein du XXIVe corps à l’attaque générale du 19 avril 1945, ayant comme but la ligne d’arête Machinato et Kakazu. Le terrain d’aviation de Machinato fut capturé le 28 avril, après une lutte difficile et coûteuse en vie humaine. Le 1er mai, la division fut remplacée par la 1re division de Marines et eut pour but la défense de l’île. Tores Shima fut saisi le 12 mai, sans opposition par des éléments de la division. La 27e division fit partie de l’attaque de l’isthme d’Ishikawa pour supprimer la résistance japonaise au nord de Okinawa. Les Japonais combattirent avec l’énergie du désespoir sur la colline d’Onnatake du 23 mai jusqu’au 2 juin, avant de perdre la position. Le 7 septembre, la division est transférée au Japon pour occuper la préfecture de Niigata et la préfecture de Fukushima.

Liens externes[modifier | modifier le code]