2003 UZ413

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

2003 UZ413

Caractéristiques orbitales
Époque 18 avril 2013 (JJ 2456400.5)
Demi-grand axe (a) 5 864 236 531 km
(39,20 ua)
Aphélie (Q) 149 597 919 km
(48,03 ua)
Périhélie (q) 149 597 901 km
(30,37 ua)
Excentricité (e) 0,225
Période de révolution (Prév) 89 657,9175 j
(245,47 a)
Inclinaison (i) 12,04°
Nœud ascendant (Ω) 135,92°
Argument du périhélie (ω) 145,46°
Anomalie moyenne (M0) 96,89°
Catégorie Transneptunien
Caractéristiques physiques
Dimensions 450 km-820 km
Classification spectrale V-R=0.46 ± 0.06
R-I=0.37 ± 0.06
Magnitude absolue (M) 4,7
Découverte
Découvreur Michael E. Brown
David L. Rabinowitz
Chadwick Trujillo
Date 21 octobre 2003
Désignation 2003 UZ413

2003 UZ413 est un objet transneptunien (TNO) possédant une magnitude absolue de 4,4[1]. Une résonance orbitale de 2:3 avec Neptune en fait un plutino[2]. Il est probablement assez grand pour être considéré comme une planète naine.

On l'a observé trente fois, sur dix oppositions avec des images antérieures à sa découverte datant parfois de 1954[3].

Orbite[modifier | modifier le code]

Les orbites contemporaines de l'objet transneptunien 2003 UZ413

L'orbite de 2003 UZ413, est en résonance 2:3 avec Neptune, ce qui veut dire que lorsqu'il fait deux révolutions autour du Soleil, Neptune en fait exactement trois. L'objet tourne sur lui-même très rapidement, en environ 4.1 heures, ce qui fait de lui l'un des objets les plus rapides situés à l'intérieur de la ceinture de Kuiper en termes de rotation, suivant de près Haumea[4]. Il tourne autour du soleil en 245,47 ans, un peu moins que Pluton[3].

Dimensions[modifier | modifier le code]

Il est peut-être assez gros pour être une planète naine. Son diamètre est incertain, mais on l'estime entre 370 et 820 km[3],[5], avec une estimation moyenne de l'ordre de 600 km[5]. Sa magnitude absolue est de 4,4[1]. Son inclinaison est de 12,04°. À la lumière visible, il est de couleur neutre ou légèrement rougeâtre[4]. C'est un plutino[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b D. Perna, « Colors and taxonomy of Centaurs and trans-Neptunian objects », astronomy and Astrophysics, vol. 510,‎ 2010, A53 (DOI 10.1051/0004-6361/200913654, Bibcode 2010A&A...510A..53P, arXiv 0912.2621)
  2. a et b Marsden, B. G., « Distant Minor Planets », Minor Planet Electronic Circulars,‎ 17 juillet 2008 (Bibcode 2008MPEC....O...05B, lire en ligne)
  3. a, b et c « JPL Small-Body Database Browser: (2003 UZ413) »,‎ 22 octobre 2007 last obs (consulté le 23 juillet 2008)
  4. a et b DOI:10.1051/0004-6361/200912582
  5. a et b « Absolute Magnitude (H) », sur NASA/JPL (consulté le 23 juillet 2008)

Liens externes[modifier | modifier le code]