2-méthylbut-2-ène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
2-méthylbut-2-ène
2-Methyl-but-2-en.svg2-Methyl-2-butene-3D-balls.png
Identification
Nom IUPAC 2-méthylbut-2-ène
Synonymes

triméthyléthylène
triméthyléthène
amylène
β-isoamylène

No CAS 513-35-9
No EINECS 208-156-3
PubChem 10553
SMILES
InChI
Apparence liquide incolore
Propriétés chimiques
Formule brute C5H10  [Isomères]
Masse molaire[1] 70,1329 ± 0,0047 g/mol
C 85,63 %, H 14,37 %,
Propriétés physiques
fusion −134 °C[2],[3]
ébullition 35−38 °C[2]
38,5 °C[3]
Solubilité 0,19 g·l-1 (eau,25 °C) [4]
Masse volumique 0,662 g·cm-3 à 25 °C[2]
d'auto-inflammation 290 °C [4]
Point d’éclair −45 °C[4]
Limites d’explosivité dans l’air 19 %vol [4]
Pression de vapeur saturante 7,66 psi à 20 °C; 25,09 psi à 55 °C[2]
468 mmHg à 25 °C[3]
Propriétés optiques
Indice de réfraction \textit{n}_{D}^{20} = 1,385[2]
Précautions
Directive 67/548/EEC[4]
Nocif
Xn
Facilement inflammable
F
Dangereux pour l’environnement
N



Transport[4]
33
   2460   
SGH[4]
SGH02 : InflammableSGH08 : Sensibilisant, mutagène, cancérogène, reprotoxiqueSGH09 : Danger pour le milieu aquatique
H225, H302, H304, H411, P210, P241, P301+P310, P303+P361+P353, P405, P501,
Écotoxicologie
LogP 2,67 [4]
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le 2-méthylbut-2-ène ou 2-méthyl-2-butène est un hydrocarbure alcénique de formule C5H10. C'est un isomère du pentène.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Le 2-méthylbut-2-ène est utilisé pour piéger l'acide hypochloreux généré dans l'oxydation de Pinnick[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a, b, c, d et e 2-Methyl-2-butene chez Sigma-Aldrich.
  3. a, b et c (en) « Amylene » sur ChemIDplus
  4. a, b, c, d, e, f, g et h Entrée de « 2-Methyl-2-butene » dans la base de données de produits chimiques GESTIS de la IFA (organisme allemand responsable de la sécurité et de la santé au travail) (allemand, anglais), accès le 11 novembre 2010 (JavaScript nécessaire)
  5. (en) László Kürti et Barbara Czakó, Strategic Applications of Named Reactions in Organic Synthesis : Background and Detailed Mechanisms, Elsevier Academic press,‎ 2005 (ISBN 0-12-429785-4), p. 354