2,2-diméthylpropane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Néopentane
Neopentane-2D-skeletal.pngNeopentane-3D-balls.png
Structure du néopentane
Identification
Nom IUPAC 2,2-diméthylpropane
Synonymes

néopentane
tétraméthylméthane

No CAS 463-82-1
No EINECS 207-343-7
No RTECS LS-120258
PubChem 10041
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C5H12  [Isomères]
Masse molaire[1] 72,1488 ± 0,0048 g/mol
C 83,24 %, H 16,76 %,
Propriétés physiques
fusion −16,6 °C [2]
ébullition 9,5 °C [2]
Paramètre de solubilité δ 12,9 MPa1/2 (25 °C)[3]
d'auto-inflammation 450 °C [2]
Limites d’explosivité dans l’air 1,37,5 %vol
40230 g·m-3 [2]
Pression de vapeur saturante 1,456 bar à 20 °C
2,1 bar à 30 °C
3,7 bar à 50 °C [2]
Point critique 160,6 °C, 32 bar, 0,307 l.mol-1 [2]
Point triple 0,355 bar à −16,38 °C [2]
Thermochimie
S0liquide, 1 bar 216,81 J·mol-1·K-1 [4]
ΔfH0gaz -167,9 kJ·mol-1 [4]
ΔfH0liquide -190,3 kJ·mol-1 [4]
Δvap 22,39 kJ·mol-1 à 25 °C
22,74 kJ·mol-1 à 9,55 °C [4]
Cp 120,82 J·mol-1·K-1 (25 °C, gaz)
153,09 J·mol-1·K-1 (−13,22 °C, liquide) [4]
Précautions
Directive 67/548/EEC
Extrêmement inflammable
F+
Dangereux pour l’environnement
N



Transport
23
   2044   
NFPA 704

Symbole NFPA 704

 
SIMDUT[6]
A : Gaz compriméB1 : Gaz inflammable
A, B1,
SGH[7]
SGH02 : InflammableSGH04 : GazSGH09 : Danger pour le milieu aquatique
Danger
H220, H411,
Écotoxicologie
Seuil de l’odorat bas : 400 ppm[8]
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le 2,2-diméthylpropane, généralement appelé néopentane, est un alcane ramifié de formule brute C5H12 et qui peut être représenté par la formule semi-développée C(CH3)4. La dénomination 2,2-diméthylpropane[9] est celle retenue par l'UICPA, tandis que néopentane est un nom systématique. C'est, avec le n-pentane et l'isopentane, l'un des trois isomères structuraux du pentane.

Il s'agit d'un gaz hautement inflammable qui peut se condenser aisément en un liquide très volatil.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a, b, c, d, e, f et g Entrée de « 2,2-Dimethylpropane » dans la base de données de produits chimiques GESTIS de la IFA (organisme allemand responsable de la sécurité et de la santé au travail) (allemand, anglais), accès le 20 avril 2009 (JavaScript nécessaire)
  3. (en) James E. Mark, Physical Properties of Polymer Handbook, Springer,‎ 2007, 2e éd., 1076 p. (ISBN 0387690026, lire en ligne), p. 294
  4. a, b, c, d et e (en) « Propane, 2,2-dimethyl- » sur NIST/WebBook
  5. (en) Carl L. Yaws, Handbook of Thermodynamic Diagrams, vol. 2, Huston, Texas, Gulf Pub. Co.,‎ 1996 (ISBN 0-88415-858-6)
  6. « Néopentane » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 25 avril 2009
  7. Numéro index 601-005-00-6 dans le tableau 3.1 de l'annexe VI du règlement CE N° 1272/2008 (16 décembre 2008)
  8. « Neopentane », sur hazmap.nlm.nih.gov (consulté le 14 novembre 2009)
  9. vérifié avec ACD/Chemsketch. Supporté par Pubchem (sid=31575434). Néanmoins CHEBI 30358 donne néopentane aussi comme dénomination IUPAC.