1re armée blindée de la Garde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 1re armée.
1re armée blindée
1re armée blindée de la Garde
L'ordre de la Garde soviétique (1941)
L'ordre de la Garde soviétique (1941)

Période juillet 1942
24 avril 1944 – 1998
Pays Flag of the Soviet Union (1923-1955).svg Union soviétique
Allégeance Red Army flag.svg Armée rouge
Type Armée de terre
Ancienne dénomination 38e armée
29e armée
Guerres Seconde Guerre mondiale
Batailles Défense de la boucle du Don
Bataille de Koursk
Opération Lvov-Sandomierz
Offensive Vistule-Oder
Offensive de Poméranie
Bataille de Berlin

La 1re armée blindée devenue en 1944 la 1re armée blindée de la Garde est une formation blindée soviétique qui combattit lors de nombreux affrontements militaires durant la Grande Guerre patriotique.

Historique[modifier | modifier le code]

Première forme[modifier | modifier le code]

La 1re armée blindée est créée en juillet 1942, sous le commandement de Kirill Moskalenko, à partir de l'état major de la 38e armée et des corps blindés affectés au front de Stalingrad.

Offensive allemande vers Stalingrad juillet - septembre 1942.

Fin juillet 1942, elle est engagée dans une contre attaque dans la boucle du Don alors qu'elle est encore en formation. Mal coordonnée et sous un ciel contrôlé par la Luftwaffe, elle subit de très lourdes pertes et n'atteint pas son objectif stratégique d'encercler et détruire les éléments de pointe de la 6e armée allemande, qu'elle oblige cependant à reculer pendant quelques jours[1].

Elle est dissoute le 4 aout 1942, lors de la formation du front du Sud-Est, son encadrement forme la base de l'état major du nouveau front, alors que ses troupes vont renforcer la 62e armée [2].

Deuxième forme[modifier | modifier le code]

En janvier 1943, elle est re-créée à partir des troupes de commandement provenant de la 29e armée, et des éléments combattants du 3e corps mécanisé et du 6e corps blindé et dépend alors du front du Nord-Ouest.

En mars 1943, elle est transférée sur le front de Voronej, à Oboïan, pour participer à la défense du saillant de Koursk. En juillet et août 1943, elle participe aux batailles de Prokhorovka et du Dniepr et est engagée dans la seconde bataille de Kiev.

Du 13 au 24 juillet 1944, affectée au 1er front ukrainien, la 1re armée blindée de la Garde intervient dans le cadre de l'offensive Lvov–Sandomierz.

Première armée blindée de la garde[modifier | modifier le code]

Le 25 avril 1944 la 1re armée blindée est promue en 1re armée blindée de la garde « pour des performances exemplaires des tâches de l'héroïsme et la bravoure, le courage et le courage des troupes dans les batailles contre les envahisseurs nazis ».

En janvier 1945 elle est à la pointe de l'offensive Vistule-Oder, puis en février et mars elle combat en Poméranie occidentale avant d'être engagée à partir du mois d'avril à des opérations offensive dans la bataille de Berlin.

Les commandants[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

Composition de la 1re armée blindée de la garde début 1945[3] :

  • 6e corps blindé devenu le 11e corps blindé de la garde
    • 22e brigade blindée devenue en octobre 1941 la 40e brigade blindée de la garde
    • 112e brigade blindée devenue en août 1941 la 44e brigade blindée de la garde
    • 200e brigade blindée devenue en octobre 1943 la 45e brigade blindée de la garde
    • 6e brigade mécanisée devenue 27e brigade mécanisée de la garde
  • 3e corps mécanisé devenu le 8e corps mécanisé de la garde
    • 1re brigade blindée de la garde
    • 1re brigade mécanisée devenue 19e brigade mécanisée de la garde
    • 3e brigade mécanisée devenue 20e brigade mécanisée de la garde
    • 10e brigade mécanisée devenue 21e brigade mécanisée de la garde
  • 31e corps blindé
    • 100e brigade blindée
    • 237e brigade blindée
    • 242e brigade blindée
  • Autres formations
    • 8e division anti-chars devenue 4e division anti-chars de la garde
    • 49e brigade blindée devenue 64e brigade blindée de la garde
    • 9e brigade d'artillerie automotrice
    • 197e brigade d'artillerie légère

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

(ru) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en russe intitulé « 1-я гвардейская танковая армия » (voir la liste des auteurs).

  1. David Glantz, To the gates of Stalingrad, chapitre 6.
  2. David Glantz, To the gates of Stalingrad, p. 283.
  3. Ne sont indiqués que les divisions et brigades pour une composition plus complète consulter l'article en russe.