1re armée aéroportée alliée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 1re armée.
1re armée aéroportée alliée
Insigne de la First Allied Airborne Army
Insigne de la First Allied Airborne Army

Période 2 août 1944 – 1945
Pays Alliés de la Seconde Guerre mondiale
Allégeance force expéditionnaire alliée
Type Armée parachutiste
Rôle Opération aéroportée
Guerres Seconde Guerre mondiale
Batailles opération Market Garden, bataille des Ardennes, opération Varsity
Commandant historique Lewis H. Brereton

La Première armée aéroportée alliée (en anglais : First Allied Airborne Army) est une composante de la force expéditionnaire alliée du nord-ouest de l'Europe en 1944 et 1945. Elle fut la plus grande force aéroportée de l'histoire.

Création[modifier | modifier le code]

Cette première armée fut activée le 2 août 1944 et commandée par le Lieutenant General américain des USAAF Lewis H. Brereton secondé par le Lieutenant General britannique Frederick Browning, remplacé en janvier 1945 par son compatriote le Lieutenant General Richard Gale.

Unités constituantes[modifier | modifier le code]

Chaînes de commandement de la 1re armée aéroportée alliée.
Largage au-dessus des Pays-Bas en septembre 1944

La première armée alliée consistait en :

Opérations[modifier | modifier le code]

Parachutistes britanniques durant l'opération Market Garden

Même si des éléments de ce qui allait devenir la 1re armée aéroportée alliée (82e et 101e division américaine et 6e division britannique) ont pris part au Jour J en Normandie, ce fut avant la constitution de cette nouvelle armée.

La première et plus célèbre opération de la 1re armée aéroportée, en septembre 1944, fut l'opération Market Garden durant laquelle la 1re division britannique, les 82e et 101e divisions américaines et la 1re brigade polonaise furent parachutées aux Pays-Bas, fer de lance d'une opération visant à contourner la ligne Siegfried, traverser le Rhin et entrer en Allemagne.

Des éléments de l'armée aéroportée (82e et 101e américaines, 6e division britannique) prirent part à la bataille des Ardennes sans largage ou dépose aérienne.

L'opération aérienne suivante, et la dernière, de cette 1re armée fut l'opération Varsity, durant laquelle la 6e division britannique et la 17e division américaine atterrirent en Allemagne, aidant à sécuriser la traversée du Rhin des troupes alliées.

Source[modifier | modifier le code]