1RXS J160929.1-210524

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Coordonnées : Sky map 16h 09m 30.307s, −21° 04′ 58.95″

1RXS J160929.1-210524

Époque J2000.0

Données d'observation
Ascension droite 16h 09m 30,307s[1]
Déclinaison −21° 04′ 58,95″[1]
Constellation Scorpion
Caractéristiques
Type spectral K7 V[2]
Indice J-K ?
Variabilité T Tauri
Astrométrie
Vitesse radiale km/s
Mouvement propre μα = -11,2 mas/a[1]
μδ = -21,9 mas/a[1]
Parallaxe mas
Distance 473 ± 65 al[2]
(145 ± 20 pc)
Caractéristiques physiques
Masse 0,85+0,20−0,10 M[2]
Rayon 1,352 R[2]
Luminosité  L
Température 4 060+300−200 K[2]
Rotation  
Âge 5 ± 1 ×106 a[2]

1RXS J160929.1-210524, aussi abrégée en 1RXS1609, est une étoile variable de type T Tauri de la pré-séquence principale située à environ 475 années-lumière (145 pc) du Système solaire dans la constellation du Scorpion.

Système planétaire[modifier | modifier le code]

Une exoplanète, appelée 1RXS J160929.1-210524 b, a été découverte en été 2008 par imagerie directe[3] à environ 2,2 secondes d'arc de l'étoile, ce qui correspond, compte tenu de l'éloignement de l'étoile, à une distance projetée sur la voûte céleste d'environ 330 UA.

Caractéristiques des planètes du système 1RXS J160929.1-210524
Planète Masse Demi-grand axe (Ua) Période orbitale (jours) Excentricité Rayon
1RXS J160929.1-210524 b 8+4−1[4], 14+2−3[5] MJ

Il s'agirait d'une planète d'environ MJ ayant une température effective de l'ordre de 1 530 °C.

La présence d'un astre aussi massif à une aussi grande distance de son étoile est difficilement explicable compte tenu du fait que le temps nécessaire pour l'accrétion d'une telle planète à cet endroit est théoriquement supérieur à l'âge du système, évalué à 5 millions d'années.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) J160929.1-210524&bibdisplay=none 1RXS J160929.1-210524 sur la base de données Simbad du Centre de données astronomiques de Strasbourg
  2. a, b, c, d, e et f (en) David Lafrenière, Ray Jayawardhana et Marten H. van Kerkwijk, « Direct Imaging and Spectroscopy of a Planetary-Mass Candidate Companion to a Young Solar Analog », The Astrophysical Journal Letters, vol. 689, no 2,‎ 20 décembre 2008, p. L153-L156 (lire en ligne) DOI:10.1086/595870
  3. (fr) Futura-Sciences – 16 septembre 2008 « Première image probable d'une planète extrasolaire ! ».
  4. (en) David Lafrenière, Ray Jayawardhana et Marten H. Van Kerkwijk, « Direct Imaging and Spectroscopy of a Planetary-Mass Candidate Companion to a Young Solar Analog », The Astrophysical Journal, vol. 689, no 2,‎ 2008, p. L153 (DOI 10.1086/595870, Bibcode 2008ApJ...689L.153L, arXiv 0809.1424)
  5. Mark J. Pecaut, Eric E. Mamajek, & Eric J. Bubar, « A Revised Age for Upper Scorpius and the Star Formation History among the F-type Members of the Scorpius-Centaurus OB Association », Astrophysical Journal, vol. 746, no 2,‎ February 2012, p. 154 (lire en ligne)