19e corps d'armée (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 19e corps d'armée.
19e corps d'Armée
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de Terre
Type Corps d'Armée
Composée de Division d'Alger
Division d'Oran
Division de Constantine
Garnison Alger
Guerres 1870-1871
Première Guerre mondiale
Seconde Guerre mondiale

Le 19e corps d'armée était un corps de l'armée française. En décembre 1870, la Délégation de Tours crée le 19e corps d'armée qui se forme à Alençon. Recréé par décret du JO du 13 août 1874, il regroupait les différentes unités militaires d'Algérie. Il constituait le noyau de l'Armée d'Afrique[1].

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

  • Décembre 1870 : création du 19e CA au sein de la deuxième Armée de la Loire
  • 14 mars 1871 : dissolution
  • 13 août 1874 : création du 19e CA

Chefs du 19e corps d'armée[modifier | modifier le code]

  • décembre 1870 : général Dargent
  • ...
  • 28 septembre 1873 - 18 février 1879 : général Chanzy
  • 31 mars 1879 : général Saussier
  • 17 août 1880 : général Osmont
  • 4 juillet 1881 : général Saussier
  • 27 mars 1884 : général d'Auerstaedt
  • 15 février 1885 : général Delebecque
  • 28 mars 1889 : général Bréart
  • 7 février 1891 : général de Bessol
  • 25 février 1893 : général Hervé
  • 9 février 1895 - 5 octobre 1899 : général Larchay
  • 7 octobre 1899 - 19 octobre 1899 : général d'Hugonneau de Boyat (n'a pas pris son poste)
  • 24 octobre 1899 : général Grisot
  • 16 mai 1901 : général Caze
  • 12 juin 1904 : général Servière
  • 21 novembre 1907 - 13 octobre 1912 : général Bailloud
  • 16 octobre 1912 - 2 août 1914 : général Moinier
  • 5 mars 1920 - 30 septembre 1920 : général Niessel
  • 9 novembre 1920 - 26 septembre 1923 : général Paulinier
  • 4 octobre 1923 : général Boichut
  • 24 décembre 1925 : général Naulin
  • 23 novembre 1930 : général Georges
  • 20 mars 1933 : général Noguès
  • 16 septembre 1936 : général Catroux
  • 29 janvier 1939 - 20 août 1940 : général Poupinel
  • 15 septembre 1941 - 10 mai 1944 : général Koeltz
  • 30 août 1944 - 27 juin 1945 : général Martin

Guerre franco-allemande de 1870[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

Division Brigade Régiment
1re division d'infanterie 1re Brigade d'Infanterie 55e de marche
66e de marche
96e régiment provisoire ( mobiles de la Gironde et de la Charente)
2e Brigade d'Infanterie 71e de marche
1re Légion de mobilisés de la Gironde
2e Légion de mobilisés de la Gironde
Artillerie 2 batteries de 4, 1 batterie de montagne (Marine)
Génie une section
2e division d'infanterie 1re Brigade d'Infanterie 22e bataillon de chasseurs de marche
64e de marche
1re Légion de mobilisés de la Seine-Inférieure
2e Brigade d'Infanterie 65e de marche
70e de marche
1 bataillon de mobiles de la Charente-Inférieure
Artillerie 2 batteries de 4, 1 batterie de montagne (Marine)
Génie une section
3e division d'infanterie 1re Brigade d'Infanterie Mobiles de l'Ardèche
Mobiles de l'Eure
3e Légion de mobilisés du Calvados
Douaniers et francs-tireurs
2e Brigade d'Infanterie 1 bataillon de mobiles de la Loire-Inférieure
2 bataillons de mobiles des Landes
1re Légion de mobilisés du Calvados
2e Légion de mobilisés du Calvados
Francs-tireurs
Artillerie 1 batterie de 4, 1 batterie de 12, 1 batterie de montagne
Génie une section
Division de cavalerie 1re Brigade 3e hussards
4e hussards de marche
2e Brigade 8e dragons de marche
9e cuirassiers de marche
Réserve d'artillerie 2 batteries de 7, 1 batterie à cheval, 2 batteries de mitrailleuses,2 batteries de 4 de marine
Réserve du génie une section de sapeurs, une compagnie du train

De 1874 à 1914[modifier | modifier le code]

Implantation[modifier | modifier le code]

Le 19e corps d'armée est implanté dans la 19e région militaire qui comprend les départements d'Alger, d'Oran et de Constantine.

Les garnisons sont principalement installées à Alger, Médéah, Laghouat, Oran, Mascara, Tlemcen, Ain-Sefra, Constantine, Batna et Sétif[2].

Des éléments de l'armée française sont également détachés en Tunisie et forment la division d'occupation de Tunisie implantée principalement à Tunis, Bizerte et Sousse.

Composition du 19e corps et de la 19e région[modifier | modifier le code]

Infanterie du 19e corps d'armée
Infanterie de la 19e région militaire
  • 1er bataillon d’infanterie légère d’Afrique (Le Kreider)
  • 2e bataillon d’infanterie légère d’Afrique (Laghouat, Aïn Sefra, Aumale)
  • 5e bataillon d’infanterie légère d’Afrique (détachement de Biskra)
  • 1er bataillon territorial de zouaves (Alger)
  • 2e bataillon territorial de zouaves (Médéah)
  • 3e bataillon territorial de zouaves (Dellys)
  • 4e bataillon territorial de zouaves (Oran)
  • 5e bataillon territorial de zouaves (Tlemcen)
  • 6e bataillon territorial de zouaves (Mascara)
  • 7e bataillon territorial de zouaves (Constantine)
  • 8e bataillon territorial de zouaves (Bône)
  • 9e bataillon territorial de zouaves (Bougie)
  • 10e bataillon territorial de zouaves (Alger)
  • 2e compagnie de fusiliers de discipline (Biskra)
  • 3e compagnie de fusiliers de discipline (Méchéria)
  • 4e compagnie de fusiliers de discipline (Aumale)
Cavalerie du 19e corps d'armée
  • 6e compagnie de cavaliers de remonte de Blidah
  • 7e compagnie de cavaliers de remonte de Mostaganem
  • 8e compagnie de cavaliers de remonte de Constantine
Cavalerie territoriale de la 19e région militaire
  • Escadron de chasseurs d’Afrique d’Alger
  • Escadron de chasseurs d’Afrique de Blidah
  • Escadron de chasseurs d’Afrique de Constantine
  • Escadron de chasseurs d’Afrique de Mascara
  • Escadron de chasseurs d’Afrique de Tlemcen
Artillerie du 19e corps d'armée
Artillerie territoriale de la 19e région militaire
  • Groupe territorial du 11e bataillon d’artillerie à pied (Alger)
Unités de services
  • Éléments du 2e régiment du génie (17/4 Cie à Alger),
  • Éléments du 5e régiment du génie (23/4 Cie à Alger),
  • Éléments du 7e régiment du génie (17/2 Cie à Alger, 4e Cie du 12e bat à Constantine, 4e Cie du 19e bat à Oran)
  • 11e, 12e et 14e compagnie du 17e escadron du train des équipages (Alger)
  • 11e, 12e et 13e compagnie du 5e escadron du train des équipages (Constantine)
  • 7e compagnie du 4e escadron du train des équipages (Médéah)
  • 11e, 12e et 13e compagnie du 18e escadron du train des équipages (Oran)
  • 7e compagnie du 3e escadron du train des équipages (Sétif)
  • Tirailleurs sahariens de El Golea
  • Spahis sahariens de El Golea
  • Pénitenciers militaires (Aïn el Hadjar, Bône, Douéra,
  • Hôpital militaire du Dey (Alger)
  • Prison militaire d’Alger, de Constantine, d’Oran

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

1914[modifier | modifier le code]

1915[modifier | modifier le code]

1916[modifier | modifier le code]

1917[modifier | modifier le code]

1918[modifier | modifier le code]

Rattachement[modifier | modifier le code]

Entre-deux-guerres[modifier | modifier le code]

Deuxième Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

Composition en 1939[modifier | modifier le code]

Composition en 1942[modifier | modifier le code]

Après guerre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Noyau de l'armée d'Afrique, le 19e CA présente des structures et un état d'esprit bien particulier…", Jean-Charles Jauffret, La Guerre d'Algérie par les documents, Service historique de l'Armée de terre, 1990, v1, p.127
  2. In L'armée Française - 1901, Roger de Beauvoir, éditions Plon-Nourrit, pages 58 à 60.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Collectif, L'armée d'Afrique - 1930 - 1962, éditions Charles Lavauzelle, 1980
  • Roger de Beauvoir, L'armée française en 1901, éditions Plon-Nourrit & Cie, 1901.
  • Service historique de l'état-major des armées, Les Armées françaises dans la Grande guerre, Paris, Impr. nationale,‎ 1922-1934, onze tomes subdivisés en 30 volumes (lien notice BnF?) :
    • AFGG, vol. 1, t. 10 : Ordres de bataille des grandes unités : grands quartiers généraux, groupe d'armées, armées, corps d'armée,‎ 1923, 966 p. (lire en ligne).