1994 en Italie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
1991 1992 1993  1994  1995 1996 1997

Décennies :
1960 1970 1980  1990  2000 2010 2020
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique, Amérique (Canada (Alberta, Colombie-Britannique, Île-du-Prince-Édouard, Manitoba, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec, Saskatchewan, Terre-Neuve-et-Labrador et Yukon) et États-Unis (Louisiane)) et Europe (Belgique, France, Italie et Suisse)


Chronologies thématiques :
Aéronautique Architecture Astronautique Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Échecs Économie Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Chronologie de l’Italie


Cette page concerne l'année 1994 du calendrier grégorien en Italie.

Chronologie de l'Europe

1992 par pays en Europe - 1993 par pays en Europe - 1994 par pays en Europe - 1995 par pays en Europe - 1996 par pays en Europe
1992 en Europe - 1993 en Europe - 1994 en Europe - 1995 en Europe - 1996 en Europe

Chronologie[modifier | modifier le code]

  • 27 - 28 mars : trois coalitions se présentent aux législatives, regroupant les partis de gauche, du centre (Patto per l'Italia) et de droite (Forza Italia, Alleanza Nazionale, Lega Nord). La droite remporte la majorité absolue à la Chambre des députés (366 sièges sur 630) et la manque de peu au Sénat (156 sièges sur 315).
  • 10 mai : l’homme d’affaire Silvio Berlusconi devient président du Conseil en Italie avec des ministres néo-fascistes. Il forme le gouvernement sur un programme de création d’emplois et de diminution des impôts.
    • La réforme de la RAI déjà entreprise par Ciampi provoque un premier scandale, le nouveau gouvernement tentant d’infléchir les termes de ce remodelage en faveur de l’empire audiovisuel de Berlusconi. Ce dernier n’hésite pas à réunir avocats de la Fininvest (l’empire financier qu’il dirige) et les membres de son gouvernement pour tenter de trouver une issue à ses démêlées avec la justice (il a été mêlé aux malversations de Bettino Craxi). Une proposition d’assouplissement du régime de la détention provisoire proposé en juillet par le ministre de la Justice Biondi est perçu par l’opinion comme une faveur faite aux politiques et hommes d’affaires corrompus proche du pouvoir. Berlusconi est désavoué par ses alliés, Umberto Bossi et Gianfranco Fini qui s’opposent à cette proposition.
  • 14 octobre : le plan Dini d’austérité du budget et des menaces sur les retraites entraînent une grève générale et trois millions d’Italiens dans la rue. Le gouvernement doit modifier ses projets de réformes.
  • Novembre - décembre : aux élections municipales, Forza Italia passe de 30 % des suffrages à 8 %. Bossi et Fini rompent l’alliance (Bossi dépose une motion de censure contre le gouvernement auquel il appartient).


  • L’Italie doit faire d’importants efforts pour entrer dans l’Europe de Maastricht : en 1994, l’inflation annuelle est de 4,5 % (le traité n’admet que 2,7 %), les taux à long terme sont à 11,3 % (pour 7,8 %), le déficit public à 10 % (3 % admis) et le montant de la dette publique, fixé à 60 % du PIB est de 119 % du PIB. Dès la fin 1994, des efforts sont fait pour réduire l’inflation, les taux à long terme et le déficit public alors que la dette publique passe à 124 % du PIB.
  • Privatisation de l’Instituto mobiliare (IMI) et de la Banca Comerciale.
  • L’Italie est la troisième puissance économique européenne (17 milliards de dollars d’excédent commerciale) et la cinquième puissance industrielle mondiale.

Culture[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films italiens sortis en 1994[modifier | modifier le code]

Autres films sortis en Italie en 1994[modifier | modifier le code]

  • x

Mostra de Venise[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

Livres parus en 1994[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]
Essais[modifier | modifier le code]
  • x
Littérature[modifier | modifier le code]
Poésie[modifier | modifier le code]

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Décès en 1994[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Articles généraux
Articles sur l'année 1994 en Italie
L'année sportive 1994 en Italie

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]