1962 (Chronologie de Dada et du surréalisme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour l'année, voir 1962.

Éphémérides[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

  • Entretien d’André Breton accordé à Jacqueline Platier du journal Le Monde : « […] le surréalisme garde […] les trois grandes directions de son effort : accroître la poésie, la liberté, l’amour. […] L’automatisme est toujours à la base de l’activité poétique qu’il préconise. C’est par lui que se créent ces images révélatrices des trésors inconnus de l’esprit, où chaque individu exprime d’ailleurs «sa différence». »[1]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • André Breton
    • Lotus de Païni, collage, dédicacée à sa fille Aube[2]
    • Main première, préface à l'ouvrage de Karel Kupka, Un art à l'état brut : « Aimer, d'abord. Il sera toujours temps, ensuite de s'interroger jusqu'à n'en vouloir plus rien ignorer. Avant comme après cette enquête, c'est la résonance intime qui compte : sans elle au départ on est presque irrémédiablement démuni et rien de ce qu'on aura pu apprendre n'y pourra suppléer si chemin faisant, elle est perdue. […] on n'y insistera jamais trop : il n'y a que le seuil émotionnel qui puisse donner accès à la voie royale : les chemins de la connaissance, autrement, n'y mènent jamais. »[3]
  • Luis Buñuel
  • Paul Delvaux
    • Les Demoiselles de Tongres, huile sur toile[4]
  • Édouard Jaguer et Aldo Pellegrini
    • Antología de la poesía surrealista, anthologie publiée en Argentine et considérée par Breton comme l'ouvrage le plus complet sur ce sujet[5]
  • Wifredo Lam
    • À trois centimètres de la terre[6]
    • Ogoun et Eleggua, huiles sur toile
  • Jean-Jacques Lebel
    • Portrait de Nietzsche, assemblage composite d'objets[7]
  • Ghérasim Luca
    • Le Sorcier noir, poèmes[8]
  • René Magritte
    • Le Domaine d'Arnheim, huile sur toile.
  • E. L. T. Mesens
    • Douce pensée pour Guillaume Apollinaire, collage[9]
    • Magie, collage, encre de Chine[10]
  • Meret Oppenheim
    • Sept animaux antédiluviens avec coquille, sculptures[11]
  • Valentine Penrose
    • Erzsébet Báthory la Comtesse sanglante, récit[12]
  • Toyen
    • Coulées dans le lointain[13]
    • Le Festin de soie[14], huiles sur toile
  • Remedios Varo

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alain et Odette Virmaux, Les Grandes figures du surréalisme international, Bordas, Paris, 1994, p. 17.
  2. Reproduction dans Le Monde, février 1996.
  3. La Quinzaine littéraire n° 969, mai 2008, p. 17.
  4. 160 × 250 cm. Isy Brachot, Paris/Bruxelles. Reproduction dans Beaux Arts magazine n° 69, juin 1989, p. 98.
  5. Clébert, op. cit., p. 56.
  6. 147 × 218 cm. Collection particulière. Reproduction dans Beaux Arts magazine n° 69, juin 1989, p. 50.
  7. Reproduction dans Beaux Arts magazine n° 91, juin 1991, p. 124.
  8. Bédouin, op. cit., p. 284.
  9. Connaissance des arts n° 651, juillet 2007, p. 156.
  10. 21 x 28,7 cm. Collectif Verneke Fondation. Reproduction dans Connaissance des arts n° 718, septembre 2013, p. 40.
  11. Pierre, op. cit., p. 261.
  12. Biro, op. cit., p. 325.
  13. 51 × 150 cm, collection particulière, Dallas. Reproduction dans Colvile, op. cit., p. 289.
  14. 100 × 60 cm, collection particulière, Dallas. Reproduction dans Colvile, op. cit., p. 287.
  15. Biro, op. cit., p. 214.

Index