18th Street Gang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
18th Street Gang
Image illustrative de l'article 18th Street Gang
Logo du gang M-18

Date de fondation 1959
Lieu Los Angeles
Année active Depuis 1959
Ethnies présentes Latino-américains
Nombre de membres 65 000
Activités criminelles Trafic de stupéfiants, trafic d'armes, vol, extorsion, meurtre, prostitution
Alliés Mexican Mafia, Los Zetas
Rivaux Mara Salvatrucha, Bloods, Latin Kings, Norteños, Armenian Power

Le 18th Street Gang, aussi connu sous le nom de Eighteen St., la calle dieciocho, 18ST, XV3 et Mara 18, est un gang de rue latino (salvadoriens, honduriens, guatémaltèques, mexicains, etc.) formé par les rejetés du Clanton 14. Cependant, il est à moindre échelle plus ouvert d'un point de vue communautaire, attirant par la même occasion un plus grand nombre de membres d'horizons ethniques et sociaux différents. Il est présent principalement à Los Angeles, en Californie, considéré comme un gang Sureño en référence au sud de la Californie.

Le gang compterait environ 65 000 membres à Los Angeles, ce qui en fait l'un des gangs les plus importants du pays[1]. Le gang est le lien qui unit tous les diezyocheros[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 18th Street Gang fut fondé en 1959 à Pico Union. Il est décrit comme le gang le plus violent et le plus agressif de tous les États-Unis avec leurs ennemis jurés  : la MS-13 (Mara Salvatrucha).

Durant ces dernières années, le 18th Street connut une croissance rapide, atteignant un pic dans certains États comme la Californie.

Le 18th Street Gang tire ses origines d'un plus ancien gang de Los Angeles, les Clanton 14 (C14) (appelé ainsi en référence au quartier où ils vivaient). Dans les années 1940, Clanton Street changea de nom pour celui de 14th Place. Le gang de Clanton était actif dans Los Angeles plusieurs décennies durant et eut pour conséquence de compromettre plusieurs générations de Mexicains pourtant bien intégrés vivant en Amérique. Le gang prit conscience de ce problème, et c'est ainsi que des immigrés mexicains plus récents et des Chicanos désireux de devenir membre des Clanton furent rejetés. Aujourd'hui les Clanton 14 existent toujours mais les exclus fondèrent le 18th Street Gang.

Le gang s'est depuis développé au point de devenir l'un des gangs les plus importants et des plus dispersés de Californie, avec un nombre de membres qui se compte en dizaines de milliers, et de nombreux gangs satellites comme alliés (gangs sureños 13 voire néonazis comme NLR (Nazi Low Riders). En dehors de cela, on estime qu'environ 60 % de ses membres sont des immigrés clandestins. Alors que la majorité des activités du gang se passent aux États-Unis, le gang est aussi actif dans d'autres pays, incluant le Mexique, le Salvador, le Honduras, le Guatemala, le Nicaragua, les Philippines, l'Australie, etc.

Le gang est divisé entre cinq sides : nord, est, sud, ouest, et South Central Los Angeles (Hollywood, Pico Union, Echo Park, South Gate, Cudahy, Rancho Park, etc). Chaque side possède sa propre clique (mini-gangs). Les membres du 18th Street Gang sont souvent rivaux de la tristement célèbre Mara Salvatrucha 13 (connue sous l'abréviation MS 13). Mais les rivalités sont nombreuses, incluant Florencia 13, 38th Street Gang, Harpys, Clanton 14, et les Black P. Stones ainsi que tous les gangs de noirs (Crips et Bloods). Le gang fut récemment[Quand ?] l'objet d'un documentaire intitulé Gangsters from 18. Une de ses principales bases arrière est la ville de Tijuana (en Basse-Californie au Mexique) pour ne citer qu'elle.

Au cinéma et à la télévision[modifier | modifier le code]

Le gang fut aussi "invité" à apparaître dans un épisode de la série Numb3rs, dans lequel ils sont toutefois renommés 18th Street Mexicali. Une référence est aussi faite au gang dans un épisode de Shark où ils sont cette fois appelés 18th Street posse. Les 18th Streeters font l'objet d'un docu-film (La Vida loca) du journaliste français Christian Poveda assassiné fin 2009 au Salvador, sans que l'on sache par qui, où le gang est très implanté sous le nom de Mara 18.

Marques du gang[modifier | modifier le code]

Comme pour la plupart des gangs, les membres du 18th Street Gang peuvent être facilement identifiés grâce à leurs tatouages. Le nombre d'identification commun est évidemment le nombre 18, souvent écrit en espagnol (dieciocho) en anglais (eighteen) ou (8teen) aussi (EZ'UP) pour (eighteen's up) ou encore (BEST) pour (Barrio Eighteen STreet) etc. ou en chiffres romains (XVIII ou XV3). Ils utilisent aussi le nombre 666 (6+6+6=18) ou le 99 (9+9=18). Il n'est pas rare que certains membres portent aussi le chiffre 13 pour l'affiliation aux gangs sureños dont il fait partie mais bien sûr couplé au chiffre 18 pour ne pas se méprendre (notamment avec la ms13 ou f13 ou d'autres sureños). Le gang se distingue par sa sur-utilisation du graffiti pour marquer son territoire. Comme tous les gangs californiens d'origine il utilise de nombreux signes des mains (hand signs) représentant le 18.

Culture[modifier | modifier le code]

18ST est d'abord un gang chicano (mexico-américain). Il reprend donc toute la culture hispanique de L.A. (voiture dites lowriders, peintures murales, expression orale spanglish, tatouages, vêtements larges, hand signs, style vestimentaire de type "cholos"…). La majorité de ces membres sont mexicains ou d'origine mexicaine. On compte aussi d'autres origines latino-américaines et aussi quelques rares afro-américains, des asiatiques, des Blancs et des Amérindiens.

L'incorporation dans le gang se fait par le traditionnel jumping in (passage à tabac) que l'on constate souvent dans la majorité des gangs chicanos de L.A. Le passage à tabac dure 18 secondes, en référence au nom du gang. Le nouveau membre est rebaptisé d'un pseudonyme (qui sera son identité pour les autres membres et une signature pour les tagues).

On lui fait ensuite un tatouage (placa) indiquant le nom de sa clique locale (par exemple, un membre du 18ST vivant à South Central Los Angeles sera marqué SC18ST) et éventuellement le 18 stylisé. Libre à chaque membre d'exprimer son originalité du moment que le gang est représenté sur la peau.

Les membres de la 18th Street sont obligés de respecter certaines règles. Par exemple, il leur est interdit de consommer du crack ou toute autre drogue dure (en principe). Le refus d'obéir à l'ordre d'un leader ou le flagrant manque de respect à l'encontre d'un autre membre du gang peut résulter d'une punition, du tabassage de 18 secondes à l'assassinat[3].

D'après le LAPD, certaines factions du 18th Street Gang ont développé un haut niveau de sophistication et d'organisation. Ceci est attribué aux connexions entre le gang et les cartels mexicains et colombiens. Le gang de la 18th Street est occasionnellement appelé "Children's Army" à cause de sa méthode de recrutement, auprès de jeunes étant encore à l'école primaire et au collège[4].

Les membres du 18th Street Gang portent la plupart du temps des pantalons marrons ou noirs et un T-shirt blanc, ou le style « cholo » typique des Mexicains de Califormie. Alternativement, les membres portent aussi les maillots d'équipes de sport. Ils sont de façon générale considérés comme armés et dangereux.

Activités criminelles[modifier | modifier le code]

Le 18th Street est un gang très bien établi et très impliqué dans tous secteurs criminels. Certains membres se sont même retrouvés impliqués dans des affaires de production de faux papiers, stupéfiants… Plusieurs membres ont évolué dans un niveau de sophistication et d'organisation supérieur aux autres gangs. Cette progression est attribuée aux relations étroites unissant le 18th Street aux cartels mexicains et aussi du fait qu'il touche tous les milieux sociaux ouvrant les portes à des membres de bonne éducation maitrisant certaines technologies et savoir-faire. Ils sont aussi liés à divers meurtres, vente de drogue, extorsion, vandalisme, consommation et trafic de drogue, trafic d'armes, et autres… le classique des gangs de rues allant de la petite à la grande délinquance avec un nombre d'homicides attribués au 18ST important. 18ST se taille sa part du marché dans les rues en utilisant les armes à feu sans concessions. Il a la réputation d'être agressif envers les gangs rivaux.

Principaux rivaux[modifier | modifier le code]

Leurs principaux rivaux sont :

Cliques[modifier | modifier le code]

La clique originelle serait les Pico Locos dans le secteur ouest de L.A. nommé Pico Union. Les cliques les plus dures seraient les Alsace Locos ainsi que les Smiley Drive dans le West side de L.A.

Liste des principales

# Gang Cliques Ville/zone Police
1 North Side 18th Street Los Angeles, San Fernando Valley, North Hollywood LAPD North Hollywood Division
2 18th Street 54th, King Blvd Gs South Los Angeles LAPD 77th Street Division
3 18th Street 106th Inglewood Inglewood PD
4 West Side 18th Street Columbia Lil Cycos West Lake area of Los Angeles LAPD Rampart Division
5 West Side 18th Street Pico Locos Pico Union LAPD Rampart Division
6 18th Street Kdubs, Diablos, Tiny Winos Cuday LASD
7 East side 18th Street Bebitos Northeast area of Los Angeles LAPD Northeast Division
8 18th Street Shatto Park Locos Wilshire area
of Los Angeles
LAPD Rampart Division
9 18th Street South Central South Los Angeles LAPD 77th Street Division
10 South Side 18th Street KWC South Gate
11 18th Street Baldwin Park
12 West Side 18th Street Jefferson & St. Andrews area of Los Angeles LAPD Southwest Division
13 18th Street Smiley Dr., Alsace Locos, Rancho Park West Adams,
Los Angeles
LAPD Southwest Division
14 18th Street 7th & Broadway, Wall St Downtown Los Angeles LAPD Central Division
15 18th Street Rimpau Mid City area
of Los Angeles
LAPD Wilshire Division

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]