Jusqu'ici tout va bien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis 18H Précisément)
Aller à : navigation, rechercher
Jusqu'ici tout va bien
Logo de l'émission.
Logo de l'émission.

Genre Divertissement
Périodicité Quotidienne
Réalisation Franck Broqua
Présentation Sophia Aram
Participants Élie Semoun
François Berléand
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 1
Production
Durée 60 minutes
Société de production Morgane Production
France Télévisions
Diffusion
Diffusion France 2
Date de première diffusion
Date de dernière diffusion
Statut Arrêtée
Public conseillé Tout public
Chronologie
Précédent On n'demande qu'à en rire L'Émission pour tous Suivant

Jusqu'ici tout va bien est une émission de télévision française diffusée sur France 2 du au en access prime-time du lundi au vendredi à 18 h 15 et présentée par Sophia Aram.

Elle est remplacée par L'Émission pour tous de Laurent Ruquier à partir du 20 janvier 2014[1].

Concept[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'un divertissement, un talk-show qui décrypte l'actualité du jour dans un ton décontracté.

Sophia Aram est entourée de chroniqueurs chargés chacun d'une chronique différente, mêlant information et humour[2].

L'émission est présentée en public et en direct du 16 au . À partir du , l'émission est enregistrée à 14 h 30 puis montée avant sa diffusion à 18 h 25 afin de gommer les temps morts[3]. À partir du lundi 18 novembre, l'émission est diffusé à 17 h 50.

L'émission subit les critiques de la presse[4],[5] et ne parvient pas à fédérer le public[6]. Elle passe à deux reprises sous la barre des 3 % d'audience durant la 2e semaine de diffusion et la chaîne envisage de la déprogrammer[7]. Elle est pour cela rapidement remaniée, ce qui implique à partir du 1er octobre 2013 la fin du direct (l'émission est enregistrée à 14 h 30 puis montée avant sa diffusion à 18 h 15[8], afin de « gommer les longueurs et les hésitations ») et l'arrivée d'un coanimateur, Jean-Pierre Coffe[9]. Celui-ci part au bout de deux émissions, déçu par le concept[10].

Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication soutient Sophia Aram sur les difficultés que rencontre actuellement l'émission sur Europe 1 et déclare « C’est une animatrice de grand talent, avec beaucoup d’humour. Malgré toute l’estime que je lui porte, je n’ai pas à me prononcer en tant que ministre de la Culture. »[11].

Le , Catherine Rambert intègre l'équipe de chroniqueurs et deux jours plus tard, c'est au tour de Gérard Miller d'être appelé pour rejoindre l'émission[12].

Laurent Baffie devient chroniqueur le , un jour après avoir été invité à l'émission. Le , Danièle Évenou se joint à l'équipe.

Chroniqueurs[modifier | modifier le code]

Autour de la table, plusieurs chroniqueurs épaulent Sophia Aram :

D'autres intervenants sont présents dans l'émission pour des rubriques :

Anciens chroniqueurs[modifier | modifier le code]

Identité visuelle (logo)[modifier | modifier le code]

Coût[modifier | modifier le code]

Le contrat signé entre France 2 et la société de productions Morgane pour l'émission serait de 14 millions d'euros pour la saison, soit un coût de 70 000 euros par jour[14].

Audiences[modifier | modifier le code]

Le premier numéro est suivi par près de 1 million de téléspectateurs. Néanmoins l'émission n'a pas attendu une semaine avant de voir son audience chuter du fait des mauvaises critiques[15] et passant largement sous la barre des 500 000 fidèles pour son 4e numéro, le 2013-09-19, où France 2 était devancée par la quasi-totalité des chaînes gratuites.

Après 4 jours consécutifs de baisse, l'audience de l'émission remonte le mercredi 2013-09-25, mais dès le lendemain, elle atteint son plus bas niveau depuis le lancement.

Après 3 hausses consécutives d'audience, l'émission repasse la barre des 500 000 téléspectateurs le mardi 2013-10-01, puis sur les 3 derniers jours de la troisième semaine, l'émission perd pas moins de 128 000 téléspectateurs plongeant sous la barre des 400 000 spectateurs.

France 2 annonce que l'émission va s'arrêter définitivement le , en raison de ses faibles taux d'audiences[16].

Évolution de l'audience du premier mois de diffusion, par émission en France (en milliers de téléspectateurs)

Légende : Saison 1

Critiques[modifier | modifier le code]

En octobre 2013, dans Le Figaro Magazine, Stéphane Hoffmann considère que « dans Jusqu'ici tout va bien, [Sophia Aram] fait crânement un travail ingrat. Elle est souriante, futée, rigolote, ne manque pas de répartie et serait excellente en soubrette de Molière ou de Marivaux. Mais son rôle est ici impossible à défendre. L'émission est vide, le public fuit. Les réservistes appelées en hâte n'ont rien pu faire. Jean-Pierre Coffe a tenu deux jours et est allé postillonner ailleurs ; l'équipe de nettoyage l'en remercie. On parle, pour remplacer l'insolente Sophia, de Patrick Sabatier. C'est dire le vent de panique soufflant sur la galère France 2 »[17].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Kevin Boucher, « "L'Émission pour tous" de Laurent Ruquier arrive le 20 janvier sur France 2 » sur PureMédias, 12 décembre 2013.
  2. (fr) Julien Lalande, « Le concept du futur talk-show quotidien de France 2, 18H Précisément », sur Pure Médias,‎ le .
  3. Benjamin Meffre, « Jusqu'ici tout va bien ne sera plus en direct », sur Pure Médias,‎ le .
  4. Sandra Lorenzo, « Sophia Aram sur France 2 : les 5 erreurs de "Jusqu'ici tout va bien" », Le Huffington Post,‎ .
  5. Louis Haushalter, « On a regardé la première de Sophia Aram sur France 2 », Europe 1,‎ .
  6. Julien Bellver, « Audiences : Sophia Aram au plus bas, une déprogrammation imminente ? », Ozap,‎ .
  7. Alexis Delcambre, Joël Morio, Alexandre Piquard, « France 2 piégée dans la bataille de l'avant-soirée », Le Monde,‎ .
  8. « Jusqu'ici tout va bien ne sera plus en direct », sur ozap.com,‎ 2013-09-28.
  9. Alexandre Le Drollec, « Jean-Pierre Coffe épaule Sophia Aram », in nouvelobs.com, 30 septembre 2013.
  10. a et b « Jean Pierre Coffe balance sur jusqu'ici tout va bien »,‎ 2013-10-10.
  11. « Aurélie Filippetti soutient Sophia Aram: "C'est une animatrice de talent" »,‎ (consulté en ).
  12. a et b « Gérard Miller rejoint Sophia Aram »,‎ 2013-10-16.
  13. a et b Julien Bellver, « Eric Laugérias remplace Arnaud Tsamère », sur Pure Médias,‎ le .
  14. (fr) « Voici combien coûte l'émission de Sophia Aram sur France 2 »,‎ 2013-10-02.
  15. « Jusqu'ici tout va mal pour Sophia Aram », sur ozap.com,‎ 2013-09-17.
  16. Julien Bellver,« France 2 officialise la fin de "Jusqu'ici tout va bien" avec Sophia Aram » sur PureMédias, 6 décembre 2013.
  17. Stéphane Hoffmann, chronique « Fidèle au poste » : « La galère de Sophie Aram », in Le Figaro Magazine, semaine du 25 octobre 2013, page 96.

Lien externe[modifier | modifier le code]