1801 au Canada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Éphémérides
Chronologie du Canada :
1798 1799 1800  1801  1802 1803 1804
Décennies au Canada :
1770 1780 1790  1800  1810 1820 1830
Chronologie dans le monde :
1798 1799 1800  1801  1802 1803 1804
Décennies :
1770 1780 1790  1800  1810 1820 1830
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Chronologies thématiques :

Architecture Chemins de fer Droit Littérature Musique populaire Musique classique Photographie Science Sociologie Théâtre

Article général Pour un article plus général, voir Chronologie du Canada.

Cet article traite des événements qui se sont produits durant l'année 1801 au Canada.

L'année 1801 a été marquée par plusieurs événements qui ont changé la vie des Canadiens.

Événements[modifier | modifier le code]

  • 7 février, Bas-Canada : présentation par le juge député Pierre-Amable de Bonne (en) d’un projet de loi créant l’Institution royale (établissement d’écoles gratuites, prise en charge des écoles, établissement de nouvelles écoles et taxation des citoyens pour en financer le fonctionnement). Sous la présidence de l’évêque anglican de Québec, Jacob Mountain (en), le but recherché était d’angliciser les francophones pour que Britanniques et Français ne forment plus qu’un peuple. Le 24 mars, le projet de loi est accepté par les députés, le 7 avril 1802, le Conseil privé de Sa Majesté se prononce favorablement sur la loi[1].
  • 8 avril : sanction royale de la loi concernant l’organisation d’un aqueduc de Montréal.

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Lacoursière, Histoire populaire du Québec, vol. 2, Les éditions du Septentrion,‎ 1996 (ISBN 978-2-89448-051-9, résumé)