16 lunes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis 16 Lunes)
Aller à : navigation, rechercher
16 lunes
Auteur Kami Garcia et Margaret Stohl
Genre Southern gothic
Version originale
Titre original Beautiful Creatures
Éditeur original Little, Brown Book Group
Langue originale Anglais
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de parution originale
Version française
Traducteur Luc Rigoureau
Éditeur Hachette Jeunesse
Collection Black Moon
Date de parution
Nombre de pages 635 pages
Série Le Livre des lunes[1]
Chronologie
17 lunes Suivant

16 lunes (Beautiful Creatures en version originale) est un roman du genre Southern Gothic écrit par les auteures américaines Kami Garcia et Margaret Stohl et qui raconte l'histoire d'Ethan, un jeune adolescent, qui tombe amoureux d'une jeune fille mystérieuse arrivée depuis quelque temps dans son petit village, Gatlin. Le livre a connu un très grand succès chez les adolescents lors de sa sortie, considéré comme le « nouveau Harry Potter »[2] et a été adapté au cinéma en 2013 sous le nom de Sublimes Créatures.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Ethan Wate, un jeune lycéen, habite la ville de Gatlin, située dans le Sud des États-Unis. Il mène une existence tranquille, si tant qu'on peut en mener une quand on a une mère décédée et un père qui s'enferme toute la journée dans son bureau pour y écrire un roman. La seule personne qui veille désormais sur lui est Amma, sa « gouvernante », qu'il considère comme sa mère et dont le passe-temps favori est de fabriquer des petites poupées et autres objets pour garantir la sécurité de la maisonnée.

Le jour de la rentrée des classes, après être arrivé en retard avec son meilleur ami Link, Ethan apprend qu'une nouvelle élève est arrivée au lycée. Elle s'appelle Lena Duchannes et est la nièce de « ce Vieux Fou de Ravenwood », un homme que l'on n'a plus vu bien avant la naissance d'Ethan. Mais depuis son arrivée, d'étranges phénomènes se produisent autour de la jeune fille et Ethan se rend compte que la mystérieuse fille présente dans ses rêves n'est autre que Lena. De plus, il s'aperçoit qu'ils peuvent parler ensemble par la pensée.

Peu à peu, des liens d'amitié se forment entre les deux adolescents, et Lena commence à lui accorder sa confiance. Même si Ethan ne la croyait pas tout à fait ordinaire, il ne se doutait pas de ce qu'elle est en réalité : car il doit se rendre à l'évidence, Lena est une Enchanteresse, elle possède de nombreux pouvoirs tels que ceux de maîtriser les éléments. Seulement, l'amour qu'il a pour elle va se transformer en danger, car quelqu'un cherche manifestement à leur faire du mal…

Adaptation cinématographique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Sublimes Créatures.

La Warner Bros a acquis les droits de la saga pour en faire un film. Il a été réalisé par Richard LaGravenese[3] et produit par Erwin Stoff. Les deux auteures, Kami Garcia et Margaret Stohl, ont annoncé sur le réseau social Twitter qu'elles allaient rencontrer le futur réalisateur. Le tournage a commencé le 15 avril 2012[4] à La Nouvelle-Orléans, soit près de deux ans après l'acquisition des droits par la Warner. Les protagonistes Ethan Wate et Lena Duchannes sont joués respectivement par l'acteur américain Alden Ehrenreich vu dans Twixt de Francis Ford Coppola et l'actrice néo-zélandaise Alice Englert, fille de la réalisatrice Jane Campion[5].

Le film Beautiful Créatures est sorti dans les salles américaines le puis en France sous le titre Sublimes Créatures le .

La suite[modifier | modifier le code]

Le deuxième tome de cette saga, qui est sorti le , est intitulé 17 lunes (Beautiful Darkness en version anglophone). Cette fois-ci, pendant l'année, Ethan verra, impuissant, Lena s'éloigner de plus en plus de lui, à cause de l'évènement tragique survenu lors de son anniversaire.

Le troisième tome de cette saga, qui est sorti le , est intitulé 18 lunes (Beautiful Chaos en version anglophone). Cette fois, ce sera Gatlin et ses habitants qui subiront un changement post-apocalyptique, dû à l'autre évènement du dix-septième anniversaire de Lena.

Le quatrième et dernier tome est sorti le et s'intitule 19 lunes (Beautiful Redemption en version originale)[6].

Références culturelles[modifier | modifier le code]

Les écrivaines font de nombreuses références à des livres ou des personnages connus à travers les lignes :

* Harry Potter, le célèbre personnage de J.K Rowling, est un exemple plus que parfait de ces fameuses références. Abby Porter, ancienne étudiante au lycée Jackson, très vaguement mentionnée dans l'histoire, a été considérée par les fans comme un clin d’œil évident au jeune sorcier, car leurs noms se prononcent presque de la même façon. La mère d'Ethan, Lila Evers, a un nom très semblable à celle Harry, Lily Evans. De plus, Link est un personnage que l'on peut juger assez proche de celui de Ron Weasley : meilleur ami du protagoniste, qui ne peut s'empêcher d'être drôle même dans la pire des situations. On trouve également une référence à la célèbre saga quand Ethan raconte que la mère de Link, la très sévère Mrs Lincoln, avait lancé une campagne d'interdiction contre ladite saga après avoir surpris son fils et Ethan en train de regarder les films, sous prétexte que Harry Potter prône la sorcellerie[7].

* Le très célèbre Twilight de Stephenie Meyer est une autre source de références visibles de l'histoire. Dans la scène où Macon Ravenwood est pris en flagrant délit de fuite dans la chambre d'Ethan en pleine nuit, celui-ci lui demande s'il est un vampire. Outré, Macon se défend avec indignation, qualifiant les vampires de « clichés » et de manque d'imagination de la part des Mortels.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Livre audio[modifier | modifier le code]

16 lunes est disponible en livre audio sur l' iTunes Store. En anglais uniquement, l'histoire est narrée par Kevin T. Collins et dure 77 minutes et 34 secondes.

Musique[modifier | modifier le code]

La chanson "Seize Lunes" ("Sixteen Moons" en version originale) a été officiellement reproduite par une chanteuse américaine sous la direction des deux écrivaines. Il n'en a cependant pas été de même pour "Dix-Sept Lunes" ainsi que "Dix-Huit Lunes".

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]