13e corps d'armée (Allemagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 13e corps d'armée.
13e corps d’armée
XIII. Armeekorps
Période 1er octobre 1937 – 25 avril 1945
Pays Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Branche Heer
Type Corps d'armée
Guerres Seconde Guerre mondiale

Le 13e corps d'armée (allemand : XIII. Armeekorps) est un corps d'armée de l'armée de terre allemande qui a existé à deux reprises pendant la Seconde Guerre mondiale.

Créé en 1937, il prend part aux campagnes de Pologne (1939) et de l'Ouest (1940) puis à l'invasion de l'URSS à partir de l'été 1941. Il demeure sur le front de l'Est jusqu'à l'été 1944 où ses éléments subsistants servent à la mise sur pied du Generalkommando Großdeutschland.

En janvier 1945, le Höheres Kommando Vogesen est renommé XIII. Armeekorps, il combat dans l'Ouest de l'Allemagne jusqu'à la fin de la guerre.

Historique[modifier | modifier le code]

Le XIII. Armeekorps est formé le 1er octobre 1937 à Nuremberg dans le nouveau Wehrkreis XIII, d'abord en vu de commander celui-ci. L'état-major est mobilisé le 1er août 1939 et prend part à la campagne de Pologne[1].

Dans le plan d'offensive à l'Ouest, le 13e corps d'armée d'Heinrich von Vietinghoff, qui fait partie de la 16e armée dont la mission est de défendre le flanc sud de l'offensive allemande, doit avec ses deux divisions d'infanterie (15e et 17e) passer la frontière luxembourgeoise puis la frontière belge, la 15e division d'infanterie s'établit défensivement au niveau de Virton tandis que la 17e doit s'emparer de la position avancée de Longwy[2].

Il est anéanti par les forces américaines à Stuttgart le 25 avril 1945.

Organisation[modifier | modifier le code]

Commandants[1]
Date Grade Kommandierende Generale
1er octobre 1937 - 26 octobre 1939 General der Kavallerie Maximilian von Weichs
26 octobre 1939 - 25 octobre 1940 Generaloberst Heinrich von Vietinghoff
25 octobre 1940 - 13 janvier 1942 General der Infanterie Hans-Gustav Felber
14 janvier 1942 - 21 avril 1942 Generalleutnant Otto-Ernst Ottenbacher
21 avril 1942 - 20 février 1943 General der Infanterie Erich Straube
20 février 1943 - 7 septembre 1943 General der Infanterie Friedrich Siebert
7 septembre 1943 - 25 avril 1944 General der Infanterie Arthur Hauffe
25 avril 1944 - 5 juin 1944 Generalleutnant Johannes Block
5 juin 1944 - 22 juillet 1944 General der Infanterie Arthur Hauffe
Reformation 1945
Reformation - février 1945 General der Infanterie Hans-Gustav Felber
12 février 1945 - 31 mars 1945 Generalleutnant Ralph Graf von Oriola
31 mars 1945 - 15 avril 1945 Generalleutnant Max Bork
15 avril 1945 - 20 avril 1945 General der Infanterie Walther Hahm
20 avril 1945 - 8 mai 1945 General der Artillerie Walther Lucht


Chefs d'état-major[1]
Date Grade Chef des Generalstabes
1er octobre 1937 - 5 février 1940 Generalmajor i.G. Wilhelm Stemmermann
6 février 1940 - 27 octobre 1941 Oberst i.G. Rudolf Hofmann
3 novembre 1941 - 6 janvier 1942 Oberstleutnant i.G. Heinrich Gäde
6 janvier 1942 - 22 mars 1942 Oberst i.G. Sigismund-Hellmuth Ritter und Edler von Dawans
22 mars 1942 - Juillet 1942 Oberstleutnant i.G. Herbert Köstlin
Juillet 1942 - 24 décembre 1942 Oberst i.G. Gerhard Kühne
24 décembre 1942 - 15 février 1943 Oberst i.G. Kaulbach
16 février 1943 - 20 mars 1943 Oberst i.G. Zerbel
20 mars 1943 - Novembre 1943 Oberst i.G. Karl Körner
Novembre 1943 - 10 juin 1944 Oberst i.G. Hans-Werner Freiherr von Hammerstein-Gesmold
Reformation 1945
Reformation - 8 mai 1945 Oberstleutnant i.G. Uechteritz


Chefs de la section opérations[1]
Date Grade 1. Generalstabsoffizier (Ia)
1er octobre 1937 - 5 février 1940 Oberstleutnant i.G. Rudolf Hofmann
6 février 1940 - 14 septembre 1940 Oberstleutnant i.G. Anton Glasl
14 septembre 1940 - mars 1941 Oberstleutnant i.G. Julius von Lynker
Mars 1941 - février 1942 Oberstleutnant i.G. Hans Fromberger
Mars 1942 Hauptmann i.G. Rolf Geyer
Décembre 1942 - janvier 1943 Major i.G. Friedrich Blickle
10 décembre 1943 - 10 juin 1944 Major i.G. Wolf-Eberhard Wolfram
Reformation 1945
15 mars 1945 - Mai 1945 Major i.G. Gäbelein

Théâtres d'opérations[modifier | modifier le code]

  • Pologne : septembre 1939 - mai 1940
  • France : mai 1940 - juin 1941
  • Front de l'Est secteur Sud : juin 1941 - juillet 1944
  • Front de l'Ouest : janvier 1945 - avril 1945

Ordre de batailles[modifier | modifier le code]

Rattachement d'armées[modifier | modifier le code]

Date Armée Groupe d'armées
1939
Septembre 8e armée Groupe d'armées sud
Décembre 16e armée Groupe d'armées A
1940
1er janvier 16e armée Groupe d'armées A
23 mai 12e armée Groupe d'armées A
Juillet 9e armée Groupe d'armées A
19 juillet 16. Armee Groupe d'armées A
1941
Janvier 16. Armee Groupe d'armées A
Mars 18. Armee Groupe d'armées B
Avril 4. Armee Groupe d'armées B
Juin 4. Armee Groupe d'armées Centre
Août 2. Armee Groupe d'armées Centre
Novembre 4. Armee Groupe d'armées Centre
1942
Janvier 4. Armee Groupe d'armées Centre
Mai OKH Groupe d'armées Sud
Juin 4e Panzer Armee Groupe d'armées Sud
Août 2. Armee Groupe d'armées B
1943
Janvier 2. Armee Groupe d'armées B
Mars 2. Armee Groupe d'armées Centre
Septembre 4e Panzer Armee Groupe d'armées Sud
1944
1er janvier 4e Panzer Armee Groupe d'armées Sud
5 janvier 48e corps de blindés / 4e Panzer Armee Groupe d'armées Sud
6 janvier 4e Panzer Armee Groupe d'armées Sud
15 janvier z. Vfg. Groupe d'armées Sud
19 janvier 4e Panzer Armee Groupe d'armées Sud
Avril 4e Panzer Armee Groupe d'armées Nord Ukraine
Juillet 1re Panzer Armee Groupe d'armées Nord Ukraine
Reformation 1945
Février 7. Armee Groupe d'armées B
Avril 1. Armee Groupe d'armées G
Mai 7. Armee Groupe d'armées Centre

Unités subordonnées[modifier | modifier le code]

Unités organiques[modifier | modifier le code]

  • Arko 17[1]
  • Korps-Nachrichten-Abteilung 53[1]
  • Korps-Nachschubtruppen 413[1]

Unités rattachées[modifier | modifier le code]

1er septembre 1939[1]
10 mai 1940[2]
8 juin 1940
  • 17. Infanterie-Division
  • 21. Infanterie-Division
  • 260. Infanterie-Division
10 août 1941
  • 1. Infanterie-Division
  • 162. Infanterie-Division
  • 167. Infanterie-Division
  • 131. Infanterie-Division
  • 17. Infanterie-Division
20 août 1941
  • 1. Infanterie-Division
  • 260. Infanterie-Division
  • 134. Infanterie-Division
  • 131. Infanterie-Division
  • 17. Infanterie-Division
24 août 1941
  • 1. Infanterie-Division
  • 260. Infanterie-Division
  • 134. Infanterie-Division
  • 17. Infanterie-Division
3 septembre 1941
  • 134. Infanterie-Division
  • 17. Infanterie-Division
  • 260. Infanterie-Division
2 octobre 1941
  • 17. Infanterie-Division
  • 260. Infanterie-Division
2 janvier 1942
  • 52. Infanterie-Division
  • 260. Infanterie-Division
  • 268. Infanterie-Division
3 février 1942
  • 260. Infanterie-Division
  • 98. Infanterie-Division
  • 263. Infanterie-Division
  • 34. Infanterie-Division
14 juin 1942
3 juillet 1942
  • 385. Infanterie-Division
  • 82. Infanterie-Division
  • 88. Infanterie-Division
27 juillet 1942
  • 385. Infanterie-Division
  • 82. Infanterie-Division
  • 88. Infanterie-Division
22 décembre 1942
  • 377. Infanterie-Division
  • 340. Infanterie-Division
  • 68. Infanterie-Division
  • 82. Infanterie-Division
7 juillet 1943
  • 327. Infanterie-Division
  • 340. Infanterie-Division
  • 377. Infanterie-Division
  • 82. Infanterie-Division
1er octobre 1943
  • 183. Infanterie-Division
  • 340. Infanterie-Division
  • 208. Infanterie-Division
26 décembre 1943
  • 68. Infanterie-Division
  • Gruppe 213. Sicherungs-Division
  • 340. Infanterie-Division
  • Kampfgruppe 208. Infanterie-Division
  • Kavallerie-Regiment Süd
  • Kampfgruppe 7. Panzer-Division
Reformation 1945
1er mars 1945
  • 79. Volks-Grenadier-Division
  • Reste der 276. Volks-Grenadier-Division
  • 2e Panzerdivision
  • 352. Volks-Grenadier-Division
  • 9. Volks-Grenadier-Division

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g et h (de) « XIII. Armeekorps (13.) », sur Lexikon der Wehrmacht (consulté le 11 avril 2015).
  2. a et b Jean-Yves Mary, La bataille des trois frontières : mai-juin 1940, Bayeux, Heimdal,‎ , 471 p. (ISBN 978-2-84048-331-1), p. 155.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]