13e corps d'armée SS

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 13e corps d'armée.
13e Corps d'armée SS
Période Août 1944Mai 1945
Pays Flag of German Reich (1935–1945).svg Allemagne
Branche Schutzstaffel SS.svg Waffen-SS
Guerres Seconde Guerre mondiale

Le 13e Corps d’armée SS ou "XIII. SS-Armeekorps" est un corps d'armée de la Waffen SS, actif pendant la Seconde Guerre mondiale

Historique[modifier | modifier le code]

Le XIIIe SS-Armeekorps a été formé en août 1944 à Breslau, avant d'être transféré en Lorraine en septembre. Le XIIIe corps comprenait alors la 462e Volksgrenadier division[1], manquant d'armements lourds, renforcée par les 1800 aspirants de la Fahnenjunkerschule VI, les 1500 hommes de la Nachrichtenschule der Waffen-SS Metz, les 2000 hommes de l' école des sous-officiers « chefs de groupe » de l’école de Wiesbaden et diverses unités repliées sur Metz, dont la 17e Panzer grenadier division SS Götz von Berlichingen[2]. Après de durs combats, le XIIIe Armeekorps se replia en Allemagne. Le XIIIe Corps SS est resté sur le front occidental jusqu'à la fin de la guerre en Europe.

Commandants successifs[modifier | modifier le code]

  • SS-Obergruppenführer Hermann Priess (7 août 1944 - 20 Oct 1944)
  • SS-Gruppenführer Max Simon (20 octobre 1944 - 8 mai 1945)

Ordre de bataille[modifier | modifier le code]

  • SS-Korps-Nachrichten-Abteilung 113
  • SS-Korps-Artillerie-Abteilung 113
  • SS-Kraftfahrkompanie 113
  • SS-Feldgendarmerie-Truppe 113
  • SS-Kampgruppe Trümmler

Théâtres d'opérations[modifier | modifier le code]

  • Lorraine (août 1944 - novembre 1944)
  • Allemagne (décembre 1944 - mai 1945)

Crimes de guerre[modifier | modifier le code]

Les membres d'une cour martiale, mise en place par ce corps d'armée, ont été jugés pour avoir exécuté un déserteur de la Volksturm, un civil ayant désarmé quatre Hitlerjugend, ainsi que l'Ortsgruppenleiter de Brettheim qui avait refusé de cautionner la peine capitale précédente.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. René Caboz, La bataille de Metz. 25 août - 15 septembre 1944, Sarreguemines, 1984, pp.145-146).]
  2. Erich Spiwoks, Hans Stober: Endkampf zwischen Mosel und Inn: XIII. SS-Armeekorps, Munin-Verlag, Osnabruck, 1976 (pp. 365-368).

Sources[modifier | modifier le code]

  • Tessin, Georg : Verbände und Truppen der deutschen Wehrmacht und Waffen-SS im Zweiten Weltkrieg 1939—1945 (Volume IV), Biblio Verlag, Osnabrück, 1976.
  • Erich Spiwoks, Hans Stober: Endkampf zwischen Mosel und Inn: XIII. SS-Armeekorps, Munin-Verlag, Osnabruck, 1976.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]