13 jeux de mort

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

13 Jeux de mort

Titre original 13 เกมสยอง
Réalisation Chukiat Sakveeraku
Scénario Chukiat Sakveeraku d'après la bande-dessinée de Eakasit Thairatana
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de Thaïlande Thaïlande
Genre Thriller
Sortie 2006
Durée 114

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

13 Jeux de mort (13 เกมสยอง) est un thriller thailandais écrit et réalisé par Chukiat Sakveerakul et sorti le 5 octobre 2006 dont les thèmes sont la dignité humaine, l'avidité et la soumission à l'autorité.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Peu de temps après avoir perdu son emploi, sa voiture, sa petite amie, et devant dépanner sa mère de quelques milliers de Baths pour les études de sa sœur, Pusit reçoit un mystérieux coup de téléphone qui l'invite à participer à un jeu, avec à la clé 100 millions de baths (environ 2 millions d'euros) à gagner. Mais pour rafler la mise, Pusit doit d'abord accomplir 13 épreuves...

Les différentes épreuves :


- 1 : Tuer une mouche avec un journal.

- 2 : Manger cette même mouche.

- 3 : Faire pleurer trois enfants de maternelle.

- 4 : Voler de l'argent à un mendiant.

- 5 : Manger de la crotte de chien.

- 6 : Faire une offrande à une personne spécifique à un arrêt de bus précis pour que celui ci lui donne le numéro du bus où se trouvera son futur téléphone et sa sixième épreuve (qui au final est une racaille à tabasser).

- 7 : Sortir un macchabée en décomposition depuis une dizaine de jours d'un puits et appeler sa famille pour lui dire que celui-ci est mort en moins de 10 minutes.

- 8 : Tabasser avec une chaise le nouveau petit ami de son ex.

- 9 : Trouver la personne de la chambre 805.

- 10 : Faire ce que cette personne dit (soit tendre une corde à linge très solide qui traverse la route, Pusit ne le savait pas au début et s'en est rendu compte que trop tard).

- 11 : Tuer son amie Tawng ou le chien de son amie.

- 12 : Trouver une clé dans des boyaux de vache (qu'il devait lui-même éventrer).

- 13 : Tuer son père.

Les épreuves sont au départ très anodines, et deviennent de plus en plus inhumaines, prouvant qu'un être bon de nature peut vite devenir un être dangereux et cruel à cause de l'argent.


Sélection des candidats

Les candidats sont choisis à cause de certaines caractéristiques, comme par exemple avoir une vie ou relation amoureuse complexe ou nulle, perdre ou n'avoir aucun emploi, être endetté ou être pauvre, avoir une vie familiale difficile, ... En un mot, être au fond du trou, être désespéré.


Conditions de victoire et défaite :

Pour gagner il faut réussir les treize épreuves. Bien qu'il gagne de l'argent à chaque épreuve, le candidat perd tout si une des trois closes du contrat n'est pas respectée. Ces clauses de défaite sont :


- 1 : Demander que le jeu s’arrête, abandonner.

- 2 : Personne ne doit savoir que le candidat participe.

- 3 : Chercher la source du jeu, se renseigner sur ses concepteurs, etc.


Un vrai attrape-nigaud ?

Le jeu est un piège en lui-même. En effet, si le joueur perd à l'une des épreuves, il perd tout l'argent qu'il a gagné auparavant. Cependant, et même s'il gagne, il aura affaire à la police, aux regards des gens qui ont vu l'émission, et au dégout de lui-même, à la culpabilité, qui entrainera sans doute des problèmes psychiatrique (en tout cas pour les candidats comme Pusit).

Pusit finit finalement par échouer, refusant de tuer son père, on aurait pu le prévoir étant donner qu'il refuse le meurtre d'humain. À la fin, son père lui assène un coup de couteau mortel et gagne ainsi le jeu, on apprend donc qu'il participait lui aussi à ce jeu.

Pusit aurait-il pu réellement gagner ?

Oui, s'il ne s'était pas souvenu de sa mère et qu'il s'était canaliser sur la haine qu'il portait à son père, il aurait pu le tuer, mais en serait-il sorti victorieux pour autant ? Non, tout au long du film, on peut remarquer que la démarche de Pusit change. Plus il réalise d’épreuves, plus sa démarche s'alourdit à cause du poids de ses actions sur son dos. Tout laisse à supposer que même vainqueur, il aurait failli mentalement, mais ceci reste un sujet à débattre.


Un film comme les autres ?

Oui et non, car comme d'autres films (LIVE, DEATH TUBE etc...), il finit par faire comprendre aux spectateurs que les vrai assassins sont ceux qui regardent et rémunèrent les producteurs et donc le jeu en lui-même. Peut-être existe-t-il un site internet comme celui-là, peut-être un jour verrons-nous à la télévision des gens s'entretuer pour de l'argent. Seul l'avenir nous le dira, mais tout porte à croire que malgré les critiques qui tomberont l'audimat sera toujours là !

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

  • 5 nominations

Box-office[modifier | modifier le code]

Analyse[modifier | modifier le code]

Réception critique[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]