Leet speak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis 1337 5p34k)
Aller à : navigation, rechercher
«NOW IS THE TIME» en leet.

Le Leet speak (en leet speak : 1337 5|*34|<), de l'anglais « elite speak » (litt. « langage de l'élite »), est un système d'écriture utilisant les caractères alphanumériques ASCII d'une manière peu compréhensible pour le néophyte (appelé noob et déclinaisons) pour s'en démarquer. Le principe est d'utiliser des caractères graphiquement voisins des caractères usuels, par exemple 5 au lieu de S, 7 au lieu de T et pour les extrémistes |_| au lieu de U ou |< au lieu de K, sans respect de l'orthographe ou des majuscules.

Ce système d'écriture se retrouve chez certains geeks technophiles, utilisateurs de jeux en réseau et demosceners.

Origine[modifier | modifier le code]

La graphie leet speak est née à la fin des années 1980, sous l'impulsion des programmeurs informatiques sur les bulletin board systems, moyen qui n'autorisait que des informations de type textuel. Il n'y a pas de règles orthographiques précises. Aujourd'hui, ce mode d'écriture est entré dans la culture populaire Internet. Ces BBS, lieux underground, permettaient d'échanger discrètement des informations techniques en téléphonie et informatique entre initiés. Ce sociolecte, sans les allographes du langage SMS des années 2000, permettait à ses initiés (elite) d'empêcher le quidam (lamer ou aux crackers et hackers malveillants) d'accéder aux informations sensibles concernant la piraterie téléphonique (phreaking) et informatique. En effet, cette graphie est beaucoup plus difficile à comprendre sans attention et surtout cette graphie rendait impossible le profilage et le repérage automatique par mots-clefs : « exploit » devient « 3><pl0|7 » ou « 3xp|.0|+ » par exemple.

En outre, le l33t speak était une manière d'apporter de la créativité dans cet espace limité au codage ASCII (format de codage texte), dans la lignée de l'apparition de l'ASCII-art.

Une chanson de l'album The B-52's des B-52's en 1979 s'appelle "6060-842" (GOGO-BAR), tout comme l'album Reanimation de Linkin Park dont la quasi-totalité des titres sont écrits avec cette graphie. Laurent Garnier a aussi sorti en 2003 l'album Excess luggage, sur lequel il joue avec un leet speak très adapté, ce titre devenant "3XC355 7UGGVG3", les 3, le 7 et le V étant tournés à 180°.

Grammaire[modifier | modifier le code]

Alphabet 1337 ("leet")[modifier | modifier le code]

A B * C D * E * F G * H I * J K L * M N O * P Q R * S T * U V W X Y Z *
4
/\
@
^
aye

/-\
|-\
q
8
6
13
|3
ß
P>
|:
 !3
(3
/3
)3
(
¢
<
[
©
[)
|o
)
I>
|>
 ?
T)
|)
0
</
3
&

£
є
ë
[-
|=-
|=
ƒ
|#
ph
/=
6
&
(_+
9
C-
gee
(γ,
#
/-/
[-]
]-[
)-(
(-)
 :-:
|~|
|-|
]~[
}{
]-[
 ?
}-{
hèch
1
 !
|
][
eye
3y3
]
 :
_|
_/
¿
</
(/
ʝ
 ;
X
|<
|{
ɮ
<
|\“
1
£
1_

|
|_
][_,
|v|
[V]
{V}
|\/|
/\/\
(u)
/\/\
(V)
(\/)
/|\
^^
/|/|
//.
.\\
/^^\
///
|^^|
^/
|V
|\|
/\/
[\]
<\>
{\}
[]\
//
^
[]
/V
0
()
oh
[]
¤
°
([])
|*
|o

|^(o)
|>
|"
9
[]D

|7
 ?
/*
(_,)
()_
0_
°|
<|
0.
2
|?
/2
|^
lz
®
[z
12
Я

|2
ʁ

.-
,-
|°\
5
$
z
§
ehs
es
_/¯
7
+
-|-
1
']['


¯|¯
(_)
|_|
v
L|
µ
J
\/
1/
|/
o|o
\/\/
vv
'//
\\`
\^/
(n)
\V/
\X/
\|/
\_|_/
\_:_/
Ш
ɰ
`^/
\./
><
Ж
}{
ecks
×
)(
8
7
j
`/
Ψ
φ
λ
Ч
¥
'/

2
=/=
7_
~/_
 %
>_
>_
-\_
'/_
* 0 est écrit pour O ou D, 6 pour B ou G, 1 pour I, L ou T, 2 pour Z ou R, £ pour E ou L.

Utilisation du $[modifier | modifier le code]

Le $ peut, dans une phrase leet courante, être assimilé à un S. Pourtant, l'usage originel était légèrement différent. En effet, le 5 était employé pour la lettre S dans un contexte banal tandis que le $ était utilisé dans une phrase ironique ou insultante, avec parfois une connotation quant aux mauvais côtés de l'argent. Par exemple, on préférera « R0X0R5 » à « R0X0R$ » (pour roxors) et « M1CR0$0F7 » à « M1CR050F7 » (pour Microsoft).

Un langage à plusieurs niveaux[modifier | modifier le code]

Le leet speak est un langage à plusieurs niveaux, c’est-à-dire qu'il y a plusieurs façons de coder un texte en leet. Cela vient du fait qu'il existe plusieurs équivalents à la plupart des lettres de l'alphabet.

Par exemple LEET SPEAK peut s'écrire :

  • L33T 5P34K en codage de base ;
  • 1337 5p34k en codage léger ;
  • £33‡ šρ3@ķ en codage moyen ;
  • 1337 5|*34|< en codage normal ;
  • |_ 33¯|¯ _/¯|°3/-\|< en codage élevé.

Dans un texte, plusieurs codages peuvent se chevaucher, augmentant ainsi la difficulté de lecture du texte pour les néophytes. Cependant certains puristes pensent que seuls les chiffres peuvent être utilisés[réf. nécessaire].

Utilisation actuelle[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui le leet ou 1337 s'est répandu bien au-delà de la communauté hacker. Il se retrouve par exemple très souvent sur les blogs et les pseudonymes de gamers, selon les communautés. Le réseau social Facebook est aussi disponible en beta-test Leet Speak. Le leet est aussi utilisé par certains spammeurs pour contourner les mesures de filtrages, par exemple V14GR4 (pour Viagra), reconnu immédiatement par la lecture humaine mais pas par certains filtres qui ne connaissent pas ce mot et le laissent donc passer.

En outre, le leet est aujourd'hui utilisé comme technique de chiffrement de mot de passe, permettant d'utiliser des mots du dictionnaire en étant moins sensible aux attaques de type attaque par dictionnaire[1]. En réponse, il existe désormais des dictionnaires pour casser les mots de passe intégrant des mots sous le format leet[2].

La graphie d'un nom peut être à la frontière du leet et de l'auto-référence, par exemple avec la série télévisée Numb3rs ou Se7en, ou encore les films Scream 4 et Taxi 4 notés SCRE4M et T4XI sur certaines affiches, ainsi que dans la publicité promouvant la 4G chez Orange appelée M4GIC.

Depuis la sortie de la Freebox Revolution en 2010, et sur le site de Free[3], on peut voir la Freebox server afficher 13 37 (pour 13h37)[4].

Remarque[modifier | modifier le code]

L'usage de chiffres en lieu et place de lettres se retrouve aussi pour la transcription de certaines langues en alphabet latin, ce qui est rendu parfois nécessaire lorsque le seul clavier disponible est à alphabet latin. C'est le cas en particulier de l'arabe dialectal tunisien, mais plus généralement de tous les dialectes maghrébins. Cet usage n'a rien à voir avec le leet speak, et n'a pas vocation à cacher des caractères. Il vise à transcrire phonétiquement certains phonèmes inexistants dans les langues latines (en particulier en français, dans le cas de l'arabe dialectal algérien ou marocain). Pour cela les chiffres sont choisis en fonction de leur ressemblance aux caractères de l'alphabet d'origine.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Anthony Mitchell, 2006-06-12, « A Leet Primer », Technology News, ECT News Network, Inc
  2. http://insanesecurity.info/blog/password-insecurity-wordlists-dictionaries
  3. « Freebox, la meilleure offre ADSL : Internet, Téléphone, Télévision » (consulté le 7 décembre 2014)
  4. « La Freebox Révolution fait un clin d’œil aux geeks »,‎ 23 décembre 2010 (consulté le 7 décembre 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]