12 + 1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

12 + 1

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Sculpture en hommage aux 12 chaises
d'Ilya Ilf et Eugène Petrov
Odessa (Ukraine)

Titre original Una su 13
Réalisation Nicolas Gessner
Luciano Lucignani
Scénario Nicolas Gessner, Antonio Altoviti, Marc Behm, Lucia Drudi Demby, Luciano Lucignani et Denis Norden
Acteurs principaux
Sociétés de production COFCI
CEF
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de l'Italie Italie
Genre Comédie
Sortie 1969
Durée 90 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

12 + 1 (titre original : Una su 13) est un film franco-italien réalisé par Nicolas Gessner et Luciano Lucignani et sorti en 1969.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Les mésaventures de Mario, un modeste coiffeur new-yorkais qui vient à Londres pour toucher l’héritage d’une vieille tante. D’abord déçu de ne trouver qu’une petite bicoque avec une douzaine de vieilles chaises qu’il s’empresse de revendre à l’antiquaire du coin pour pouvoir rentrer chez lui, il découvre après coup que l’une des chaises recelait le magot de la tante, quelque 100 000 livres sterling…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Casting[modifier | modifier le code]

Dernier long métrage de l'actrice Sharon Tate tragiquement disparue le 9 août 1969, sortie posthume du film 2 mois plus tard.

Tournage[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Énième remake du roman à succès d’Ilya Ilf et Eugène Petrov (immédiatement suivi, en 1970, part la version de Mel Brooks, Le Mystère des douze chaises) après une première adaptation en 1933, Dvanáct kresel (12 krzeseł), une production tchéco-polonaise de Michała Waszyńskiego et Maca Frica. Toutes (ou presque) les adaptations cinématographiques des 12 chaises sur l'IMDb.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]