112 (numéro d'appel d'urgence)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 112 (homonymie).
112 (numéro d'appel d'urgence)

Le 112 est le numéro de téléphone réservé aux appels d’urgence et valide dans l’ensemble de l’Union européenne (il est aussi utilisé dans la plupart des autres pays européens, selon les opérateurs de télécommunications ou les législations locales).

Histoire[modifier | modifier le code]

Les numéros d'appels d'urgence étaient, au départ, propres à chaque pays et multiples à l'intérieur d'un même pays. Ceci posait problèmes aux voyageurs devant ainsi retenir à chaque fois qu'ils partaient à l'étranger un ou plusieurs nouveaux numéros d'urgences que les autochtones eux-mêmes avaient du mal à retenir. Ainsi, le 29 juillet 1991, le Conseil des Communautés européennes décida de créer un numéro d'appel supplémentaire, valable pour toute urgence et pour tous les États membres, et imposa à ceux-ci de faire en sorte (au sein de leur propre territoire) que :

  • ce numéro soit disponible partout gratuitement ;
  • les appels à ce numéro soient traités par les services les plus appropriés ;
  • les citoyens soient informés de l'existence et de l'utilisation de ce numéro.

Le choix de ce numéro a été fait pour les raisons suivantes :

  • utiliser au moins deux chiffres différents réduit significativement le risque d'appels accidentels à partir d'un clavier numérique. Les jeunes enfants, les vibrations, les claviers défectueux et les chocs avec d'autres objets ont une probabilité bien plus importante de presser répétitivement sur une touche unique plutôt que de presser une suite de touches différentes. Les appels d'urgence accidentels depuis les téléphones mobiles sont particulièrement problématiques avec un choix de chiffre unique, comme le 999 au Royaume-Uni[1]. Par ailleurs, à l'époque de la numérotation à impulsions (remplacée depuis par le code DTMF), il était possible de composer le "1" en appuyant sur le bouton ou crochet, et appuyer à plusieurs reprises sur le crochet pouvait composer le numéro 111. Pour cette raison, le numéro d'urgence de la police allemande a été changé de 111 à 110 ;
  • à l'époque du téléphone à cadran, utiliser les chiffres qui permettent un mouvement minimal du cadran (1 et 2) permettait de réduire au minimum le temps nécessaire pour composer le numéro, et permettait la mise en place d'un verrou[2] dans le trou no 3 pour verrouiller l'accès au téléphone sans bloquer l'appel au 112.

Le 112 n'a été disponible partout qu'en 2000, à cause de problèmes techniques dans certains pays (notamment en France où il y avait incompatibilité avec l'annuaire électronique, le 11). Selon des rapports de la Commission européenne et des États membres, le 112 fonctionne partout en Europe. Cependant, des informations[Lesquelles ?] publiées par cette même Commission européenne montrent que l'implantation du numéro est toujours problématique dans certains États membres.

Depuis le 1er janvier 2007, l'Union européenne est devenue l'Europe des 27. Le 112 fonctionne dans tous les États membres[3].

Certains États membres ont aujourd'hui abandonné leurs propres numéros d'appels d'urgence au profit du 112 (c'est le cas de l’Espagne, du Portugal, du Luxembourg, des pays baltes, du Danemark, de la Suède et de la Finlande). D’autres ont préféré rediriger les appels au 112 (en France, le 112 est redirigé soit vers le SAMU (15), soit vers les pompiers (18), soit vers la police (17)).

Pays utilisant le 112 pour un service d’urgence unique[modifier | modifier le code]

Les pays utilisant le 112 comme numéro d’appel unique et gratuit pour tous les services d’urgence (pompiers, police, aide médicale urgente) sont :

  • Les pays de l’Union européenne et la partie turque de Chypre ; ceux-ci doivent adhérer à la charte commune européenne concernant les conditions d’accès et de mise en œuvre (dont la gratuité et l’utilisation depuis tout téléphone identifiable)
  • Les quatre pays de l’Association européenne de libre-échange : l’Islande, la Suisse, le Liechtenstein, et partiellement la Norvège (pour celle-ci le 112 aboutit encore à la police, mais le projet de prise en charge complète des autres types d’appels est en cours par la réorganisation des centres d’appel).
  • Les autres petits pays enclavés dans l’Union européenne et ayant des accords de coopération renforcée avec l’Union européenne : Andorre, Monaco, Saint-Marin, le Vatican.
  • Les pays candidats à plus ou moins long terme à l’Union européenne, et engagés dans des coopérations renforcées au sein de l’Espace économique européen : la Serbie, la République de Macédoine et la Turquie.
  • La plupart des territoires et dépendances européennes hors de l’Union des pays membres : Åland, les Îles Féroé, Jersey, Guernesey, l’Île de Man, ainsi que les zones de souveraineté britannique à Chypre.
  • Au Grand-Duché de Luxembourg, le 112 est le numéro d'appel d'urgence pour contacter les Sapeurs Pompiers, la Protection Civile ainsi que le SAMU. Le 112 fournit également d'autres informations: hôpitaux de garde, pharmacies de garde, médecins de garde, vétérinaires…

Parmi les exceptions en Europe, le 112 ne fonctionne pas dans les pays suivants :

Pays utilisant le 112 pour un service d’urgence en complément de numéros plus anciens[modifier | modifier le code]

Le 112 peut être utilisé comme numéro d’appel gratuit pour les services d’urgence, pour certains, depuis un mobile uniquement. Dans certains pays les appels vers le 112 sont redirigés vers les numéros historiques.

Ces pays sont :

Cette liste est en permanente évolution.

Problèmes du 112[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Le 112 se heurte aujourd'hui encore à certains problèmes, parmi lesquels :

la langue utilisée
bien souvent, les opérateurs qui répondent aux appels du 112 ne parlent pas la langue de leur interlocuteur.
si la personne est sourde et/ou muette 
des solutions sont mises en place dans quelques pays
  • en Belgique[4], en France et au Luxembourg, l'envoi d'un fax de détresse est prévu,
  • en France et au Luxembourg l'envoi d'un SMS de détresse est prévu,
  • en France, le numéro pour l'envoi d'un fax ou d'un SMS est le 114 ;
la localisation des problèmes 
que ce soit à cause de la langue ou de l'appelant qui ne décrit pas bien le lieu du problème, pour environ 6 millions d'appels par an (sur 80 millions) dans toute l'Europe, les services d'urgence perdent du temps pour localiser l'interlocuteur (voire ne le trouvent pas). Depuis 2003, la localisation de l'appelant est obligatoire (par exemple par triangulation pour les mobiles). C'est la cause de la désactivation en France des fonctions d'appel sans carte SIM activée ou téléphone bloqué (la carte SIM est nécessaire pour localiser les appels) ;[réf. nécessaire]
la méconnaissance du numéro 
selon une enquête de la Commission européenne menée en 2001, seulement 19,2 % des Européens composeraient le 112 en cas d'urgence en dehors de leur pays :
  • En Suisse : peu de personnes connaissent l'existence du 112 car il est associé à l'Union européenne, pourtant, lors de la panne généralisée des GSM (Natel, mobile, portable) Swisscom sur Genève en 2002, seul le 112 fonctionnait. Il est surtout exploité sur les portables (Natel, mobile, GSM).

À savoir[modifier | modifier le code]

  • Le 112 peut être composé à partir d'un téléphone fixe ou portable, sans crédit, avec n'importe quel opérateur européen ;
  • Les téléphones portables étant vendus dans plusieurs pays, les fabricants ont favorisé le 112 ; il est en général possible de le composer sans déverrouiller le téléphone (voir ci-après) ;
    • France : les opérateurs ont obligation d'acheminer les numéros à 2 chiffres (15, 17 et 18), le mobile doit pour cela être connecté à un opérateur[5] ;
    • Suisse : Les autres numéros à 3 chiffres (117, 118, 143, 144 et 147) ne sont disponibles que sur un opérateur abonné (tous les opérateurs pour les portables (Natel, GSM, mobile) étrangers à la Suisse avec un accord "roaming", mais uniquement l'opérateur nominal pour un portable suisse).
  • Il est possible d'appeler normalement le 112 à partir d'un téléphone portable, même dans les conditions suivantes :
    • via tout opérateur, même sans y être abonné (par exemple lorsque l'opérateur réseau auquel on est abonné est indisponible dans la zone située) ;
    • si le téléphone ne contient pas de carte SIM (sauf dans huit pays de l'UE : Bulgarie, Allemagne, Pays-Bas, Belgique, France, Roumanie, Slovénie et Royaume-Uni[6]), ou si elle est désactivée.
    • si on ne connait pas le code pin du téléphone qu'on utilise. À la place du code, on peut taper "112" et valider par la touche verte, ou encore sélectionner appel d'urgence, et, au besoin, composer le 112.
    • si le clavier est verrouillé, il n'est pas indispensable de le déverrouiller pour composer le 112 ;
      • Ce n'est pas garanti partout, ni sur tous les appareils ;
      • Suisse : L'opérateur n'a pas (encore) l'obligation de le faire, car tous les GSM ne supportent pas cette fonction.
  • La localisation et le routage exact de l'appel vers un centre d'appels proche ne sont pas toujours possibles avec les téléphones fixes sur IP, mais l'appel aboutit toujours à un centre de secours. Il reste indispensable de se localiser :
    • Pour les GSM (portables) : Il est prévu de transmettre aux secours la localisation de l'antenne de raccordement en cours.
    • Un appel sur portable peut aboutir dans un centre d'appels d'une autre région voisine.
  • Suivant les États ou les régions, l'appel au 112 est acheminé vers un service d'aide médicale, de secours incendie/accidents, ou de police, mais les centres d'appels des différents services sont inter-connectés aux centres gérant le 112 :
    • en Suisse : le 112 est redirigé vers Police-Secours (117, qui reste encore le numéro d'urgence privilégié).
    • En Roumanie : Le 112 fonctionne. L'anglais est compris.

Symbolique[modifier | modifier le code]

Le numéro d'urgence 112 est considéré par la Commission et le Parlement Européen comme une des réalisations concrètes de l'Union Européenne en matière de service à la population des États-membres.

C'est ainsi qu'il a servi de nom à :

  • une journée européenne de promotion du dit numéro, fixée au 11 février et dont la première édition a eu lieu en 2008. Cet évènement est organisé par la Fondation 112[7]
  • une association française de jeunes pour la promotion de l'Europe : Génération 112[8]. Ce numéro est pour eux "Symbole […] de ces générations d'Européens nés pour la plupart après la chute du Mur de Berlin de 1989 et pour qui cette idée d'urgence semble caractériser le quotidien, les pensées et les projets."

Ce service est paradoxalement très peu connu des Européens. Un sondage Eurobaromètre réalisé en janvier 2013 et publié en février 2013 porte à 27 % le nombre d'Européens qui citent le numéro 112 pour un appel d'urgence en Europe, soit un peu plus d'un quart des sondés[9]. Alors que 51 % des sondés citent spontanément le numéro 112 pour une urgence dans leur propre pays[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Mobiles blamed for emergency calls, BBC News, 2000-03-21.
  2. Ces verrous étaient courants, par exemple "ABUS Telefonschloß T70 für Wählscheiben" en Allemagne.
  3. carte des appels d'urgence en Europe, sur le site sos112.info
  4. Belgique : téléchargez le fax de détresse à l'attention de la police, des pompiers et des ambulanciers, sur le site handimobility.org
  5. « Ce numéro est valable pour les cas relevant du 17 ou du 18. Si le 112 aboutit dans un service qui n’est pas concerné, l’opérateur vous transfèrera sur le service compétent., sur le site interieur.gouv.fr
  6. Implementation of the European emergency number 112 – Results of the sixth data-gathering round, sur le site ec.europa.eu
  7. (en) The European 112 Day, sur le site 112foundation.eu
  8. Génération 112, sur le site generation112.eu
  9. a et b http://ec.europa.eu/digital-agenda/en/news/2013-eurobarometer-survey-european-emergency-number-112 2013 Eurobarometer survey on the European Emergency Number 112], sur le site ec.europa.eu

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]