1. FC Magdebourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis 1.FC Magdebourg)
Aller à : navigation, rechercher

1. FC Magdebourg

Logo du 1. FC Magdebourg
Généralités
Nom complet 1. FC Magdeburg e. V.
Surnoms FCM, Der Club (Le Club)
Noms précédents SC Aufbau Magdebourg
Fondation 22 décembre 1965
Couleurs Bleu et blanc
Stade MDCC-Arena
(27 250 places)
Siège Röttgerstrasse 9,
39104 Magdebourg
Championnat actuel Regionalliga Nord
Président Flag of Germany.svg Volker Rehboldt
Entraîneur Ruud Kaiser
Site web www.fc-magdeburg.de
Palmarès principal
National[1] Championnat de RDA (3)
Coupe de RDA (7)
International[1] Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Le 1. FC Magdebourg est un club allemand de football fondé en 1965 et basé à Magdebourg en Saxe-Anhalt.

Historique[modifier | modifier le code]

L'histoire du football à Magdebourg remonte à 1896 quand, le 15 juin, est fondé le Magdeburger FC Victoria 1896, club qui connaîtra ses meilleures années avant la Seconde Guerre mondiale.

Après la Seconde Guerre mondiale, apparaissent à Magdebourg, de nombreux petits clubs, et trois d'entre eux, SG Sudenburg, SG Lemsdorf et SAG Krupp-Gruson fusionnent pour former, en 1951, le BSG Stahl Magdebourg, renommé BSG Motor Mitte un an plus tard. La section football de ce club le quitte en 1957 pour rejoindre le SC Aufbau Magdebourg, dont elle se séparera ensuite, le 22 décembre 1965, pour former le 1. FC Magdebourg. Le SC Aufbau Magdeburg monte pour la première fois en première division est-allemande en 1959, redescend en deuxième division en 1966 mais remonte rapidement.

L'âge d'or du football à Magdebourg commence en 1972, sous la houlette de l'entraîneur Heinz Krügel, quand le FCM devient champion de RDA pour la première fois. Il remportera, par la suite, deux autres championnats, en 1974 et 1975. Le FCM gagne d'autres titres en Coupe de République démocratique allemande, qu'il remporte sept fois entre 1964 et 1983. Entre 1969 et 1974, le FCM fournit aussi neuf joueurs à l'équipe nationale de RDA, dont quatre sont sélectionnés dans l'équipe qui participe à la Coupe du monde 1974 en Allemagne de l'Ouest.

Mais le plus grand triomphe du FC Magdebourg reste la victoire en Coupe des Coupes, le 8 mai 1974. L'équipe remporta la finale 2-0 contre le Milan AC à Rotterdam et devint ainsi le seul club de République démocratique allemande à avoir conquis une Coupe d'Europe.

Après la réunification allemande, le FCM perdit le contact avec le football de haut niveau et se retrouva, dès 1991, en troisième division. Le club se mit toutefois en valeur lors de Coupe d'Allemagne 2000 en éliminant successivement le 1.FC Cologne, le Bayern de Munich et Karlsruhe avant de se faire sortir en quart de finale par Schalke 04.

En 2002, le club fut relégué en Oberliga (quatrième division) en raison de problèmes financiers. Depuis, le 1.FC Magdebourg s'est stabilisé et espère que la reconstruction du stade Ernst-Grube lui permettra de retrouver le haut niveau. La remontée en Regionalliga (troisième division), obtenue en 2006, est un premier pas dans cette direction.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Quelques anciens joueurs[modifier | modifier le code]

Joueurs et personnalités du club[modifier | modifier le code]

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Manthey (1951-55) • Joerk (1955-57) • Manthey (1957-58) • Wittenbecher (1958-62) • Kümmel (1962-66) • Weitkuhn (1966) • Krügel (1966-76) • Konzack (1970-71) • Urbanczyk (1976-82) • Kreul (1982-85) • Streich (1985-90) • Mewes (1990-91) • Streich (1991-92) • Grobe (1992) • Pommerenke (1992-93) • Engel (1993-94) • Hoffmann (1994-96) • Herdle (1996) • Schmidt (1996-99) • Görlitz (1999-2000) • Vogel (2000-01) • Steffens (2001-02) • Hoffmann (2002-03) • Heyne (2003-07) • Linz (2007-09) • Baumgart (2009--) •

Quelques anciens entraîneurs[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.