1,4-benzoquinone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
1,4-benzoquinone
P-Benzochinon.svg 1,4-benzoquinone-3d.png
Identification
Nom IUPAC cyclohexa-2,5-diene-1,4-dione
Synonymes

p-benzoquinone
p-quinone

No CAS 106-51-4
No EINECS 203-405-2
PubChem 4650
SMILES
InChI
Apparence cristaux jaunes ou solide jaune, d'odeur âcre. peut sublimer même à température ambiante[1].
Propriétés chimiques
Formule brute C6H4O2  [Isomères]
Masse molaire[2] 108,0948 ± 0,0057 g/mol
C 66,67 %, H 3,73 %, O 29,6 %,
Propriétés physiques
fusion 115,7 °C[3]
ébullition +/- 108 °C[1]
Solubilité 10 g·l-1 (eau, 25 °C)[3]
Masse volumique 1,32 g·cm-3 à 20 °C[3]
d'auto-inflammation 560 °C[3]
Point d’éclair 38 à 93 °C[3]
Thermochimie
ΔfH0solide -186,8 kJ·mol-1[4]
Δfus 18,45 kJ·mol-1 à 112,85 °C[4]
Cp 126,4 J·K-1·mol-1 (25 °C, solide)
107,37 J·K-1·mol-1 (25 °C, gaz)[4]
PCI -2 725,8 kJ·mol-1[4]
Propriétés électroniques
1re énergie d'ionisation 10,01 ± 0,06 eV (gaz)[5]
Précautions
Directive 67/548/EEC
Toxique
T
Dangereux pour l’environnement
N



Transport
60
   2587   
NFPA 704

Symbole NFPA 704

SGH[7]
SGH06 : ToxiqueSGH09 : Danger pour le milieu aquatique
Danger
H301, H315, H319, H331, H335, H400,
Classification du CIRC
Groupe 3 : Inclassable quant à sa cancérogénicité pour l'Homme[6]
Écotoxicologie
DL50 8,5 mg·kg-1 (souris, oral)
130 mg·kg-1 (rat, oral)[8]
LogP 0,2[1]
Seuil de l’odorat bas : 0,1 ppm
haut : 0,15 ppm[9]
Composés apparentés
Isomère(s) 1,2-benzoquinone
Autres composés
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

La 1,4-benzoquinone ou cyclohexa-2,5-diène-1,4-dione est une cétone de formule brute C6H4O2. C'est un des deux isomères de la quinone, l'autre étant la 1,2-benzoquinone. Ce composé non aromatique est le dérivé oxydé de l'hydroquinone (benzène-1,4-diol)[10]. Cette molécule présente les propriété d'une cétone et d'un alcène.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Cette molécule est utilisée en synthèse organique comme accepteur de proton et comme agent oxydant[11]. Elle peut aussi être utilisée comme diénophile dans les réactions de Diels-Alder[12]. Est utilisé comme intermédiaire pour la synthèse des substances suivantes :

Production et synthèse[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c p - BENZOQUINONE, fiche de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. a, b, c, d et e Entrée de « p-Benzoquinone » dans la base de données de produits chimiques GESTIS de la IFA (organisme allemand responsable de la sécurité et de la santé au travail) (allemand, anglais), accès le 11 février 2009 (JavaScript nécessaire)
  4. a, b, c et d « p-Benzoquinone », sur http://www.nist.gov/ (consulté le 11 février 2009)
  5. (en) David R. Lide, Handbook of chemistry and physics, CRC,‎ 2008, 89e éd., 2736 p. (ISBN 978-1-4200-6679-1), p. 10-205
  6. IARC Working Group on the Evaluation of Carcinogenic Risks to Humans, « Evaluations Globales de la Cancérogénicité pour l'Homme, Groupe 3 : Inclassables quant à leur cancérogénicité pour l'Homme » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), CIRC, 16 janvier 2009, sur http://monographs.iarc.fr. Consulté le 22 août 2009
  7. Numéro index 606-013-00-3 dans le tableau 3.1 de l'annexe VI du règlement CE N° 1272/2008 (16 décembre 2008)
  8. (en) « 1,4-Benzoquinone » sur ChemIDplus, consulté le 11 février 2009
  9. « Quinone », sur hazmap.nlm.nih.gov (consulté le 14 novembre 2009)
  10. H. W. Underwood, Jr. & W. L. Walsh, Org. Synth 1943, Coll. Vol. 2, p 553
  11. Yang, T.-K.; Shen, C.-Y. ”1,4-Benzoquinone” in Encyclopedia of Reagents for Organic Synthesis (Ed: L. Paquette) 2004, J. Wiley & Sons, New York. DOI:10.1002/047084289
  12. Oda, M., Kawase, T., Okada, T., Enomoto, T., Org. Synth. 1998, Coll. Vol. 9, p186
  13. Braude E. A., Fawcett J. S., Org. Synth. 1963, Coll. Vol. 4, p698
  14. Harman R. E., Org. Synth. 1963, Coll. Vol. 4, p148