1,2-Dichloropropane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis 1,2-dichloropropane)
Aller à : navigation, rechercher
1,2-Dichloropropane
1,2-dichloropropane skeletal.png
Structure du 1,2-dichloropropane
Identification
Nom IUPAC 1,2-Dichloropropane
Synonymes

Dichlorure de propylène

No CAS 78-87-5
No EINECS 201-152-2
No RTECS TX9625000
PubChem 6564
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C3H6Cl2  [Isomères]
Masse molaire[1] 112,986 ± 0,007 g/mol
C 31,89 %, H 5,35 %, Cl 62,76 %,
Propriétés physiques
fusion < −80 °C[2]
ébullition 96 °C[2]
Masse volumique 1,16 g·cm-3[2]
d'auto-inflammation 555 °C[2]
Point d’éclair 15 °C[2]
Pression de vapeur saturante 5,1 kPa[2] à 20 °C
Précautions
Directive 67/548/EEC[2],[3]
Nocif
Xn
Facilement inflammable
F



Transport[2]
33
   1279   
SGH[2]
SGH02 : InflammableSGH07 : Toxique, irritant, sensibilisant, narcotique
Danger
H225, H302, H332, P210,
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le 1,2-dichloropropane est un composé chimique de formule CH3–CHCl–CH2Cl. Ce composé organochloré se présente sous la forme d'un liquide très volatil et très inflammable à l'odeur douceâtre faiblement soluble dans l'eau.

C'est un sous-produit de la synthèse de l'épichlorohydrine, qui est produite à grande échelle[4], et est également un intermédiaire de la production du perchloroéthylène C2Cl4 et d'autres composés chlorés.

Il a été utilisé pour la fumigation des sols et comme solvant industriel. On l'a également utilisé comme solvant pour nettoyer les peintures et les surfaces en bois ainsi que dans les vernis, mais ces utilisations ont été pour la plupart interrompues.

Le 1,2-dichloropropane est vraisemblablement cancérogène[réf. souhaitée].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a, b, c, d, e, f, g, h et i Entrée de « 1,2-Dichloropropane » dans la base de données de produits chimiques GESTIS de la IFA (organisme allemand responsable de la sécurité et de la santé au travail) (allemand, anglais), accès le 2 mai 2013 (JavaScript nécessaire)
  3. Fiche Sigma-Aldrich du composé 1,2-dichloropropane à 99 %, consultée le 2 mai 2013.
  4. (en) Manfred Rossberg, Wilhelm Lendle, Gerhard Pfleiderer, Adolf Tögel, Eberhard-Ludwig Dreher, Ernst Langer, Heinz Rassaerts, Peter Kleinschmidt, Heinz Strack, Richard Cook, Uwe Beck, Karl-August Lipper, Theodore R. Torkelson, Eckhard Löser, Klaus K. Beutel et Trevor Mann, « Chlorinated Hydrocarbons », Ullmann's Encyclopedia of Industrial Chemistry,‎ 15 juillet 2006 (lire en ligne) DOI:10.1002/14356007.a06_233.pub2