...And Justice for All (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

...And Justice for All

Single par Metallica
extrait de l'album ...And Justice for All
Sortie 1988
Enregistré Du janvier au mai 1988 au studio One on One de Los Angeles, Californie
Durée 9:47
Genre Thrash metal
Format CD single
Auteur James Hetfield
Compositeur James Hetfield
Lars Ulrich
Kirk Hammett
Producteur Metallica
Flemming Rasmussen
Label Elektra

Singles par Metallica

Pistes de ...And Justice for All

...And Justice for All est la seconde piste de l'album de Metallica de 1988 ...And Justice for All.

Les paroles décrivent un univers sombre et un système judiciaire corrompu dans lequel "(Dame) Justice[1] est perdue, (Dame) Justice est violée, (Dame) Justice est partie", les "salles de justice" y sont "peintes en vert", et "à la recherche d'aucune vérité, la victoire est à tous."

Origines[modifier | modifier le code]

Les paroles peuvent avoir pour origine la mort de l'ancien bassiste, Cliff Burton, qui était mort dans un accident de bus en Suède avant l'enregistrement de cet album. Le chanteur James Hetfield accusa le conducteur du bus d'avoir bu, mais les accusations n'ont jamais été retenues par le tribunal. C'est sa principale source de colère envers le système de justice, mais ces informations sont non confirmées.

Commentaires[modifier | modifier le code]

En raison de sa complexité et de sa longueur; le morceaux n'a été interprété en concert que pendant le Damaged Justice Tour en 1988. C'est à la fin de ce morceau à la structure complexe et heavy que la Statue de la Justice, nommée affectueusement[réf. souhaitée] "Doris"[2], tombait en morceaux.

On relèvera aussi que les mots "and justice for all" correspondent aux dernières paroles du Serment d'allégeance au drapeau des États-Unis :

"I pledge allegiance to the flag of the United States of America, and to the republic for which it stands, one nation under God, indivisible, with liberty and justice for all."

Le lien étant confirmé par les points de suspension placés devant qui donnent : "...And Justice for All"

Enfin, il est possible que le titre ...And Justice For All fasse également référence au film du même nom sorti en 1979 avec Al Pacino, et qui évoque un chantage exercé sur un juge.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. "Justice" est ici une licence poétique pour "Lady Justice" que l'on retrouve sur la pochette de l'album; ainsi que dans la septième strophe "Lady Justice Has Been Raped". Voir aussi l'article Justice
  2. référence possible au nom grec Dicé

Liens externes[modifier | modifier le code]