Années 630 av. J.-C.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis -636)
Aller à : navigation, rechercher

VIIIe siècle av. J.-C. | VIIe siècle av. J.-C. | VIe siècle av. J.-C.

../.. | Années 650 av. J.-C. | Années 640 av. J.-C. | Années 630 av. J.-C. | Années 620 av. J.-C. | Années 610 av. J.-C. | ../..


Événements[modifier | modifier le code]

Olpè protocorinthienne aux animaux et aux sphinges, v. 640-630 av. J.-C., musée du Louvre
Ruines de Cyrène
  • 640 av. J.-C. : Élection du quatrième roi légendaire de Rome, le sabin Ancus Marcius qui règne jusqu'en 616 av. J.-C.. Ancus Marcius fonde Ostie à l’embouchure du Tibre, fait déporter les Latins vaincus sur l’Aventin et fait creuser la prison Mamertine ou Tullianum au flanc du Capitole. Il rédige un code de lois.
    • Le périmètre du territoire romain à l’époque septimontiale n’excède pas un rayon de six à huit kilomètres. La chute d’Albe et la colonisation d’Ostie sont le fait d’une confédération latine coalisée, dans laquelle la Rome septimontiale s’est trouvé naturellement mêlée[1].
  • 640-609 av. J.-C. : Règne de Josias (Yoshiyahu), roi de Juda[2]. Amon de Juda est assassiné par ses « serviteurs », châtiés par l’assemblée du peuple (‘am ha’ares) qui fait proclamer Josias, fils d’Amon, âgé de huit ans, qui suit d’abord la politique pro-assyrienne de son père.
  • Vers 640-620 av. J.-C. : Règne de Senkamenisken, roi de Napata.
  • Vers 640-600 av. J.-C. : Règne de Cyrus Ier, fils de Teispès, roi achéménide d’Anshan en Élam[2], sous la suzeraineté de l'Assyrie.
  • 639 av. J.-C. : Le roi d’Assyrie Assurbanipal opère un rapprochement avec le roi d’Urartu Sarduri III[3]. Après 639, les inscriptions d’Assurbanipal s’arrêtent brusquement jusqu’à sa mort vers 627 av. J.-C.[2].
  • 635-512 av. J.-C. : En Chine, hégémonie de Jin. Le royaume de Jin succède à Qi dans le rôle de protecteur de la vieille Chine et s’affirme comme hégémon lors d’une défaite qu’il inflige à Chu en 632 av. J.-C..
  • 632 av. J.-C : Bataille de Chengpu entre le royaume de Jin et le royaume de Chu.
  • Vers 632 av. J.-C. : Conspiration de Cylon, aristocrate athénien, qui voulait imposer une tyrannie à Athènes. Il est le neveu du tyran Théagène de Mégare. Assiégé dans l'Acropole il réussit à s'enfuir avec son frère et se réfugie dans le sanctuaire d'Athéna Polias. Il est massacré, selon Plutarque, sur ordre de l'archonte Mégaclès, de la famille des Alcméonides. Période d’agitation sociale.
  • 631 av. J.-C. : Cyrène est fondée par des colons doriens de Théra, qui avaient dû quitter l’île à la suite d’une terrible sécheresse (selon Hérodote)[5].


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Léon Pol Homo, Nouvelle histoire romaine, A. Fayard,‎ 1941 (présentation en ligne)
  2. a, b et c Georges Roux, La Mésopotamie, Seuil,‎ 1995 (ISBN 9782020086325, présentation en ligne)
  3. D. T. Potts, A Companion to the Archaeology of the Ancient Near East, John Wiley & Sons,‎ 2012 (ISBN 9781405189880, présentation en ligne)
  4. Michel Kaplan, Nicolas Richer, Le monde grec, vol. 1, Éditions Bréal,‎ 1998 (ISBN 9782853948081, présentation en ligne)
  5. Pierre-Yves Boillet, Claire Barat, Michela Costanzi, Les diasporas grecques : du VIIIe s. au IIIe s. avant J.-C. - Capes, Agrégation, Dunod,‎ 2012 (ISBN 9782100584017, présentation en ligne)
  6. Pierre-Yves Boillet, Claire Barat, Michela Costanzi, Les diasporas grecques : du VIIIe s. au IIIe s. avant J.-C., Dunod,‎ 2012 (ISBN 9782100583881, présentation en ligne)