'Round About Midnight

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

’Round About Midnight

Album par Miles Davis
Sortie 18 mars 1957
Enregistré 27 octobre 1955 au Studio D;
5 juin 1956 et 10 septembre 1956 à 30th Street Studios; New-York City.
Durée 38:47
Genre Jazz hardbop
Producteur George Avakian
Label Columbia Records
CL 949
Critique

Albums par Miles Davis

’Round About Midnight est un album de jazz de Miles Davis sorti en 1957.

Historique[modifier | modifier le code]

L'album ’Round About Midnight a été réalisé à partir de trois séances d'enregistrement à New York, les 27 octobre 1955, 5 juin et 10 septembre 1956.

« En septembre on a enregistré 'Round Midnight et Sweet Sue. Puis j'ai enregistré All of You. On avait donc en boîte deux belles ballades. Sweet Sue est passé dans Basic Miles. »

— Miles Davis, Miles : L'Autobiographie[1]

Le producteur George Avakian, à la recherche de nouveaux talents du jazz pour le label Columbia, remarque Miles Davis au festival de Jazz de Newport de 1955 et l'engage. Miles joue le titre 'Round Midnight[2] lors d'une All-Star Jam Session avec Thelonious Monk, Connie Kay et Percy Heath du Modern Jazz Quartet, accompagné de Zoot Sims et de Gerry Mulligan. Au festival, l'interprétation de Miles Davis est saluée par une standing ovation doublée d'un bon succès critique : la carrière du trompettiste, sérieusement mise en péril par ses problèmes de drogue, est définitivement relancée et Miles est reconnu par la profession. C'est le premier album de Miles Davis pour la major Columbia bien qu'encore sous contrat avec Prestige, Columbia offrit beaucoup d'argent et de nouvelles possibilités artistiques à Miles.

« Quand 'Round About Midnight est sorti, il a très vite vendu plus que les cinq albums Prestige[3] réunis. Le trompettiste fêta son premier chèque de royalties en s'offrant un cabriolet Mercedes. »

— Ashley Kahn, Kind of Blue, le making-of du chef-d'œuvre de Miles Davis[4]

Miles Davis fonde le groupe considéré depuis comme son premier quintet historique, avec John Coltrane au saxophone ténor, Red Garland au piano, Paul Chambers, 20 ans, à la contrebasse et Philly Joe Jones à la batterie[5]. Avec ce groupe, Miles parvient, par une étrange alchimie, à une qualité de l'ensemble supérieure à la somme de ses individualités.

« Il y avait donc à présent Trane au saxophone, Philly Joe à la batterie, Red Garland au piano, Paul Chambers à la basse, et moi à la trompette. Et plus vite que je n'aurais pu l'imaginer, la musique que nous faisions ensemble est devenue incroyable. C'était si bon que ça me donnait des frissons, comme au public. Merde, c'est très vite devenu effrayant, tellement que je me pinçais pour m'assurer que j'étais bien là. Peu après que Trane et moi nous soyons mis à jouer ensemble, le critique Whitney Balliett a écrit que Coltrane avait « un ton sec non dégauchi qui met en valeur Davis, comme une monture grossière pour une belle pierre ». Très rapidement, Trane est devenu bien plus que ça. Il s'est lui-même transformé en diamant. Je le savais, comme tous ceux qui l'entendaient. »

— Miles Davis, [6]

Cet album intimiste est une parfaite transition dans la carrière de Miles Davis. Il rend hommage, avec des standards, à ses anciens compagnons de route : Charlie Parker qui est mort en mars 1955 ; Tadd Dameron qui l'accompagnait à Paris en 1949[7] ; Thelonious Monk qu'il admirait beaucoup et qui vient tout juste de quitter sa formation, avec le titre éponyme 'Round Midnight[8] ; et Stan Getz, dont il avait croisé la route en 1951.

Contrairement aux habitudes jusque-là de Miles Davis pour Prestige, chaque titre résulte du montage des meilleurs moments de multiples prises[9].

L'album est simple et attachant, il souligne déjà l’étonnante complémentarité existant entre les membres de ce premier quintet historique avec en particulier John Coltrane dont il s’agit de la toute première collaboration.

'Round Midnight[modifier | modifier le code]

Le nom de l'album vient de sa chanson phare 'Round Midnight. Il s'agit du troisième enregistrement de ce titre par Miles Davis depuis 1953[10] ; il l'enregistrera à dix autres reprises[11]. Après Walkin', c'est son titre le plus joué durant la période 1953-1969.

« J'aimais beaucoup 'Round Midnight, le thème de Monk, et je voulais apprendre à le jouer. Tous les soirs, après l'avoir joué, je lui demandais “Monk, comment c'était, ce soir ?” Et il me répondait, l'air très sérieux : “Pas bien.” Le lendemain, le surlendemain et les jours suivants, même chose. Le cirque a continué quelque temps. “C'est pas comme ça que ça se joue” me disait-il parfois avec un air méchant, exaspéré. Puis un soir, il m'a répondu : “Ouais, c'est comme tu l'as joué.” Ça m'a rendu fou de joie. J'avais trouvé le son. C'était l'un des plus difficiles. »

— Miles Davis, Miles : L'Autobiographie[12]

Musiciens[modifier | modifier le code]

Séances[modifier | modifier le code]

Séance du 27 octobre 1955
  • Ah-leu-Cha
Séance du 5 juin 1956
  • Bye Bye Blackbird
  • Dear Old Stockholm
  • Tadd's Delight (Sid's Delight)
Séance du 10 septembre 1956

Source : Ian Carr, Miles Davis, Parenthèses, 1991, p. 273-274.

Pochette[modifier | modifier le code]

Photographie de Marvin Koner au Café Bohemia. On y voit Miles Davis en gros plan, trompette dans les bras et lunettes noires, se concentrant sur sa musique en protégeant ses oreilles pour filtrer les bruits extérieurs[13].

Titres[modifier | modifier le code]

Album original[modifier | modifier le code]

No Titre Musique Durée
1. 'Round Midnight Hanighen - C. Williams - T. Monk 5:54
2. Ah-Leu-Cha Charlie Parker 5:54
3. All Of You Cole Porter 7:00
4. Bye Bye Blackbird M. Dixon- R. Henderson 7:54
5. Tadd's Delight (Sid's Delight) Tadd Dameron 4:27
6. Dear Old Stockholm traditionnel, arrangements Stan Getz 7:49

Columbia Legacy Edition[modifier | modifier le code]

Bonus de l'édition de 2001[modifier | modifier le code]

Séance du 27 octobre 1955
No Titre Musique Durée
7. Two Bass Hit Dizzy Gillespie, John Lewis 3:47
8. Little Melonae Jackie McLean 7:24
9. Budo Miles Davis, Bud Powell 4:17
Séance du 10 septembre 1956
No Titre Musique Durée
10. Sweet Sue, Just You[14] Harris, Victor Young 3:39

Bonus de l'édition de 2005[modifier | modifier le code]

Newport Jazz Festival 1955
No Titre Musique Durée
1. 'Round Midnight Hanighen - C. Williams - T. Monk 6:00
Pacific Jazz Festival de février 1956
No Titre Musique Durée
2. Introduction by Gene Norman[15] 1:35
3. Chance It (Max Making Wax) Oscar Pettiford 4:33
4. Walkin Carpenter 10:02
5. Dialogue by Gene Norman and Miles Davis 0:27
6. It Never Entered My Mind Rodgers, Hart 5:17
7. Woody 'n' You Gillespie 5:45
8. Salt Peanuts Gillespie, Clarke) 4:33
9. Closing Theme Miles Davis 0:27

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Miles Davis, Quincy Troupe, Miles : L'Autobiographie, Presses de la Renaissance, 1989.
  2. On peut écouter cette interprétation sur l'album Legacy Edition paru en 2005.
  3. The New Miles Davis Quintet, Cookin' with the Miles Davis Quintet, Relaxin' with the Miles Davis Quintet, Steamin' with the Miles Davis Quintet et Workin' with the Miles Davis Quintet.
  4. Ashley Kahn, Kind of Blue, le making-of du chef-d'œuvre de Miles Davis, Le Mot et le Reste, 2009, p.68.
  5. Richard Williams, Miles Davis, l'homme à la chemise verte, éditions Plume, pp.59-62- 63.
  6. Miles Davis, Quincy Troupe, Miles : L'Autobiographie, op. cit., p.209.
  7. En 1977 paraîtra l'album The Miles Davis and Tadd Dameron Quintet in Paris Festival International de Jazz, Mai 1949.
  8. Le 24 décembre 1954 Monk a collaboré avec Miles Davis lors d'une séance d'enregistrement qui aura fait couler beaucoup d'encre et qui sera gravée sur les albums Bags' Groove et Miles Davis and the Modern Jazz Giants. Monk a joué avec Miles lors de la Jam session du festival de Jazz de Newport en juillet 55.
  9. Ashley Kahn, Kind of Blue, le making-of du chef-d'œuvre de Miles Davis, op. cit., p.64.
  10. Collector's Items, At Last !, Miles Davis and the Modern Jazz Giants.
  11. Pacific Jazz Festival (1956), Amsterdam Concert, Legrand Jazz, Olympia, 20th March 1960, In Stockholm, Directions, At "Blackhawk", Live at the Plugged Nickel, No Blues, Live in Antwerp, 1969 Miles, Festiva de Juan Pins.
  12. Miles Davis, Quincy Troupe, Miles : L'Autobiographie, op. cit., p.82.
  13. Ashley Kahn, Kind of Blue, le making-of du chef-d'œuvre de Miles Davis, op. cit., p.65.
  14. Sweet Sue, Just You bénéficie de l'arrangement de Teo Macero dont c'est la première d'une longue et fructueuse collaboration avec Miles Davis.
  15. Gene Norman présente John Coltrane sous le nom Johnny Coltrane.