'O sole mio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

'O sole mio (en français: « Mon soleil »)[1] est le titre d'une célèbre chanson napolitaine, publiée en 1898 et mondialement connue. Les paroles sont du poète napolitain Giovanni Capurro et la musique du chanteur napolitain Eduardo Di Capua.

Historique[modifier | modifier le code]

Vite reprise par Enrico Caruso, elle devient très vite le cheval de bataille des ténors lors des fins de concert, Benjamino Gigli, Tito Schipa, Giuseppe Di Stefano, Mario Lanza, etc... En 1960, Elvis Presley la dépoussière sous le nom d'It's now or never et connaît un grand succès. En France, Dario Moreno, Luis Mariano et Dalida s'essayent à la reprise. Plus récemment, Luciano Pavarotti la reprend en 1998[2]. Dernièrement, le trio de tenors italiens Il Volo en a fait un incroyable succès[réf. nécessaire]. En 2013, Rachid Taha la reprend en duo avec Jeanne Added.

Paroles[modifier | modifier le code]

Paroles en napolitain
Che bella cosa e' na jurnata 'e sole
n'aria serena doppo na tempesta !
Pe' ll'aria fresca pare già na festa
Che bella cosa e' na jurnata 'e sole
Ma n'atu sole,
cchiù bello, oje ne'
'O sole mio
sta 'nfronte a te !
'O sole, 'o sole mio
sta 'nfronte a te !
sta 'nfronte a te !
Quanno fa notte e 'o sole se ne scenne,
me vene quase 'na malincunia;
sotto 'a fenesta toia restarria
quanno fa notte e 'o sole se ne scenne.
Ma n'atu sole,
cchiù bello, oje ne'
'O sole mio
sta 'nfronte a te!
'O sole, 'o sole mio
sta 'nfronte a te !
sta 'nfronte a te !
Traduction française
Quelle belle chose qu'une journée de soleil,
Un air serein après une tempête !
Pour l'air frais on se croirait en fête
quelle belle chose qu'une journée de soleil
Mais il n'y a pas un autre soleil aussi beau
mon soleil à moi est sur ton front.
mon soleil à moi est sur ton front.
est sur ton front.
Quand vient le soir et le soleil se couche
la mélancolie me saisit… ,
Je resterais sous ta fenêtre
quand vient le soir et le soleil se couche.
Mais il n'y a pas un autre soleil aussi beau
mon soleil à moi est sur ton front
Version française en vers et adaptée à la mélodie
La belle chose qu'un soleil d'aurore,
Jetant au loin l'éveil de sa lumière !
Un frisson passe sur la Terre entière,
La belle chose qu'un soleil d'aurore !
Mais sur mon rêve,
Plus radieux,
Un soleil règne
Que j'aime mieux :
Sa flamme est sur ta lèvre,
Et sa clarté
Brille en tes yeux !
La belle chose qu'un soleil en flammes,
Par les midis d'été brûlant la plaine !
Des senteurs chaudes soufflent leur haleine,
La belle chose qu'un soleil en flammes !
Mais sur mon rêve,
Plus radieux,
Un soleil règne
Que j'aime mieux :
Sa flamme est sur ta lèvre,
Et sa clarté
Brille en tes yeux !

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]