ʾuʾ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis ’u’)
Aller à : navigation, rechercher

ʾuʾ est un opéra néerlandais en langue klingon, le premier dans cette langue, créé à La Haye le [1]. Souhaitant être fidèle à la « culture musicale » klingon autant qu'à la langue, il se présente comme « le premier opéra klingon complet et authentique mis en scène sur Terre »[2].

Une scène de l'opéra ’u’, le 10 septembre 2010 à La Haye.

Titre[modifier | modifier le code]

Le mot ʾuʾ (en lettre minuscule, précédée et suivie par un coup de glotte (ʾ)) signifie 'univers' ou 'universel' en klingon[3],[4],[5].

Historique[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

Le klingon est une langue construite dans les années 1980 par le linguiste américain Marc Okrand, pour la race klingon de la série télévisée Star Trek. L'Institut de la langue klingon a notamment traduit en klingon et publié des œuvres de littérature, dont l'épopée de Gilgamesh et Hamlet[6]. Il n'y avait, toutefois, jamais eu d'œuvre klingon originale, ni d'opéra - bien que l'opéra fût considéré comme « une pierre angulaire de la culture klingon »[7].

Henri van Zanten, le Maître du Cri

L'opéra ʾuʾ est l'œuvre du Klingon Terran Research Ensemble (KTRE), aux Pays-Bas, qui l'a réalisé avec le soutien de Marc Okrand. Son directeur artistique est Floris Schönfeld, qui décida que la 'tradition' de l'opéra klingon, telle qu'elle est aperçue dans Star Trek, s'appuie sur des « principes de combat musical ». Il déclara à ce titre avoir « étudié un ancien traité de musique appelé le paq’jachchcu, ou 'livre du parfait cri' » – bien entendu fictif[8]. Le site officiel de ’u’ explique ainsi : « La beauté, dans la musique klingon, provient de l’impact de deux forces en opposition. Comme le dit un proverbe klingon bien connu, qa’ wIje ’meH masuv : "Nous nous battons pour enrichir l’esprit!" »[2].

En avril, bien en amont de la première représentation, KTRE « utilisa un télescope inusité pour transmettre une invitation aux Klingons sur Qo’noS », la planète d’origine fictive des Klingons. Le message, lu en klingon par Marc Okrand, fut en réalité transmis en direction d'Arcturus, à trente-six années-lumière de la Terre[8],[9].

Outre Floris Schönfeld pour la direction artistique, ʾuʾ est l'œuvre notamment d'Eef van Breen (compositeur), de Xavier van Wersch (pour la théorie musicale et les instruments), de Piia Maria (pour les costumes et le décor), et de la dramaturge Céline Buren. Parmi les acteurs/chanteurs, Henri van Zanten (« Maître du Cri »), Taru Huotari, Ben Kropp et Jeanette Huizinga[10].

Argument[modifier | modifier le code]

ʾuʾ met en scène l'un des mythes fondamentaux de la culture klingon. Kahless l'Inoubliable, devenu par la suite le fondateur de l'Empire klingon, doit tuer son frère Molor, l'assassin de son père[11],[7]. « Pour restaurer son honneur, il doit visiter le monde des morts, forger le premier bat’leth, s’unir à son amour vrai, dame Lukara, et prendre part à de nombreuses batailles épiques. À travers cette aventure grandiose, Kahless redéfinit ce que signifie être véritablement klingon. »[2]

Représentation[modifier | modifier le code]

La première représentation, entièrement en klingon pendant quatre-vingt-dix minutes, eut lieu au théâtre Zeebelt à La Haye, le vendredi 10 septembre 2010[12], faisant salle comble avec 90 spectateurs[11], à la suite d'une avant-première la veille[7].

Mis en scène également les 11 et 12 septembre au Zeebelt, ʾuʾ eut sa prochaine représentation le 25 septembre à Farnsberg en Allemagne[13]. Le 23 et 24 novembre eurent lieu des représentations au théâtre Frascati à Amsterdam[14].

En 2011, l'opéra fut mis en scène lors d'un festival à Zwolle le 5 avril[15], puis au Festival de Musique Huygens le 28 mai, à Leidschendam[16].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) "Klingon opera prepares for interstellar debut", Reuters, 10 septembre 2010
  2. a, b et c (en) "About the project", ’u’ (site officiel)
  3. OKRAND, Marc, The Klingon Dictionary, New York : Pocket Books, 1992, ISBN 0-671-74559-X, p.117
  4. (en) "An Otherworldly Opera That Speaks Klingon", New York Times, 7 novembre 2008
  5. (en) "Earth's first all Klingon opera debuts", The Register, 10 septembre 2010
  6. (en) Klingon Language Institure
  7. a, b et c (en) "Klingon opera prepares for interstellar debut", Reuters, 10 septembre 2010
  8. a et b (en) "First 'Authentic' Klingon Opera By Terrans (That's You, Earthlings) Premieres", National Public Radio, 9 septembre 2010
  9. (fr) "tihlngan Hol Dajatlh’a ?", Courrier International, 9 septembre 2010
  10. (en) "About us", ’u’ (site officiel)
  11. a et b (en) "Klingon opera: a lesson to post-9/11 world", Radio Netherlands, 11 septembre 2010
  12. (en) "Curtain up for the world's first Klingon opera", British Broadcasting Corporation, 10 septembre 2010
  13. (en) "First 'Authentic' Klingon Opera By Terrans (That's You, Earthlings) Premieres", National Public Radio, 9 septembre 2010
  14. (en) "A Klingon opera in three acts", théâtre Frascati
  15. (nl) Festival Voi-Z
  16. (nl) "'U', een Klingon Opera", Huygens Muziekfestival