Église Saint-Pierre des Chartreux de Toulouse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Église Saint-Pierre des Chartreux
Portail de l'église rue Valade
Portail de l'église rue Valade
Présentation
Culte Catholique romain
Type Église
Rattachement Archevêché de Toulouse
Début de la construction 1602
Fin des travaux XVIIIe siècle
Style dominant Baroque
Protection Logo monument historique Classé MH (1956)
 Inscrit MH (1964)[1]
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Midi-Pyrénées
Département Haute-Garonne
Commune Toulouse
Coordonnées 43° 36′ 16″ N 1° 26′ 12″ E / 43.604413, 1.436648 ()43° 36′ 16″ Nord 1° 26′ 12″ Est / 43.604413, 1.436648 ()  

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Pierre des Chartreux

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

(Voir situation sur carte : Haute-Garonne)
Église Saint-Pierre des Chartreux

Géolocalisation sur la carte : Toulouse

(Voir situation sur carte : Toulouse)
Église Saint-Pierre des Chartreux

L’église Saint-Pierre des Chartreux est une église toulousaine située près de la place Saint-Pierre. Elle doit son nom à la communauté monastique des Chartreux qui l'édifia au debut du XVIIe siècle.

Histoire[modifier | modifier le code]

La construction de l'église débute en 1602 : des frères Chartreux, chassés de Castres par les protestants, décident de construire un monastère à Toulouse. Après la chute du premier dôme en 1609, l'édifice est surélevé. L'église est consacrée par le cardinal François de Sourdis le 20 mai 1612.

Il ne subsiste plus aujourd'hui que l'église et une partie du cloître. Depuis septembre 2007, la paroisse Saint Pierre des chartreux est la paroisse étudiante de Toulouse.

Dédication[modifier | modifier le code]

L'église fut tout d'abord dédiée à la Vierge et à Saint Paul de Thèbes. Après la révolution, l'église Saint-Pierre des Cuisines et son couvent sont réquisitionnés comme arsenal, et la paroisse est transférée. Cette église située rue Valade prit donc le vocable de Saint Pierre en 1792.

Éléments d'architecture[modifier | modifier le code]

La nef possède la particularité d'être divisée en deux parties. Un côté est réservé aux fidèles, et l'autre aux Chartreux, les deux étant séparé par un autel monumental, chaque côté ayant sa propre entrée. Ce maître autel, construit avec diverses espèces de marbres pyrénéens, a été construit d'après les dessins de François Cammas.

Le portail a été sculpté en 1613 par Antoine Bachelier, fils de Nicolas Bachelier.

L'intérieur[modifier | modifier le code]

L'intérieur compte de nombreux tableaux (dont l'adoration des Bergers par Jean-Baptiste Despax et les représentations de la vie de Saint Bruno attribuées à François Fayet), des fresques et des bas-reliefs. Le chœur des Chartreux est composé de 62 stalles sculptées datant du XVIIe siècle.Outre les peintures, Saint-Pierre des Chartreux possède un grand nombre de sculptures datant pour la plupart du XVIIIe siècle. Il faut ainsi signaler des chefs-d'œuvre comme les anges couronnant le Saint Sacrement réalisé par François Lucas en 1785 qui orne le maître-autel, ainsi que les bas reliefs en stuc réalisés par son père Pierre Lucas, représentant les vertus cardinales et monacales. Enfin, la chapelle Sainte-Croix présente un ensemble exceptionnel de sculptures sur bois réalisé par Arthus Legoust et son atelier au XVIIe siècle[2],[3].

La chaire date du XVIIIe siècle et provient de l'église Saint-Pierre des Cuisines.

Les orgues[modifier | modifier le code]

Cloître[modifier | modifier le code]

L'ancien cloître forme désormais un espace vert au sein de l'Université Toulouse 1 Capitole.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ancienne chartreuse », base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 30 août 2010
  2. L'âge d'or de la sculpture, Somogy, Paris, 1997.
  3. Les collectionneurs Toulousains du XVIIIe siècle, Somogy, Paris, 2003
  4. « Notice no PM31001458 », base Palissy, ministère français de la Culture
  5. « Notice no PM31000943 », base Palissy, ministère français de la Culture
  6. « Notice no PM31000932 », base Palissy, ministère français de la Culture

Liens externes[modifier | modifier le code]

Site de la paroisse étudiante de Toulouse