Željko Kopanja

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Željko Kopanja (en serbe cyrillique : Жељко Копања), né en 1954 à Kotor Varoš, est un journaliste serbe de Bosnie. Il est directeur du journal Nezavisne novine, l'un des principaux titres publiés à Banja Luka, la capitale de la République serbe de Bosnie, en Bosnie-Herzégovine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Željko Kopanja a obtenu un diplôme en sciences économiques de l'université de Banja Luka. Il a commencé sa carrière de journaliste avant la guerre de Bosnie-Herzégovine au journal Glas puis, pendant la guerre, il envoya ses articles au mensuel belgradois Telegraf. Il fut connu pour ses articles détaillés concernant les crimes de guerre commis par les forces serbes de Bosnie[1], ce qui lui valut de nombreuses plaintes et menaces de mort. En décembre 1995, Željko Kopanja fonda les Nezavisne novine, publiées à Banja Luka[2]. L'actuel premier ministre de la République serbe Milorad Dodik lui a apporté son soutien[3], notamment en lui fournissant des fonds pour contribuer à lancer ce quotidien.

Le 22 octobre 1999, Željko Kopanja fut gravement blessé dans un attentat à la bombe contre sa voiture ; il y perdit les deux jambes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Alex Lupis, « Progress Denied », sur http://cpj.org,‎ 1er juin 2002 (consulté le 26 avril 2010)
  2. (en) « Nezavisne novine », sur http://www.tol.org,‎ 3 octobre 2001 (consulté le 26 avril 2010)
  3. (de) Jean-Arnault Dérens, « Ein schwarzes Loch in Europa », sur http://www.monde-diplomatique.de, Le Monde diplomatique,‎ 19 septembre 2008 (consulté le 26 avril 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]