Štefan Moyses

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Štefan Moyses
Image illustrative de l'article Štefan Moyses
Biographie
Naissance 24 octobre 1797
Veselé
Décès 6 juillet 1869
Žiar nad Hronom
Évêque de l’Église catholique
Banská Bystrica
17 février 18516 juillet 1869

Blason

Štefan Moyses (ou Moyzes) (en hongrois, Moyzes István) (né le 24 octobre 1797 à Veselé (Haute-Hongrie, aujourd'hui Slovaquie), décédé le 5 juillet 1869 à Žiar nad Hronom) est un ecclésiastique catholique-romain slovaque, évêque du diocèse catholique de Banská Bystrica de 1850 à 1869.

Il est notamment connu comme enseignant, patriote, cofondateur et premier président de Matica slovenská.

Biographie[modifier | modifier le code]

Monument érigé à Veselé

Štefan Moyses est ordonné prêtre en 1821. Il est d'abord vicaire dans plusieurs paroisses du diocèse d'Esztergom, puis en Croatie. En janvier 1830, il devient professeur à l'université de Zagreb. En 1847, il devient chanoine du chapitre de la cathédrale de Zagreb et est élu à la diète de Hongrie.

Il soutient à la diète les propositions de Ľudovít Štúr en faveur de la réintroduction de la langue maternelle dans les écoles primaires et dans le culte. En 1850, il est nommé évêque de Banská Bystrica.

Avec d'autres, il ouvre des lycées en Slovaquie centrale comme le lycée Andrei Sládkovič.

Il dirige la délégation slovaque reçue le 12 décembre 1861 par l'empereur François-Joseph pour lui transmettre une pétition et un memorandum.

Il devient le premier président de la Matica slovenská et obtient du pape la célébration de la fête de saints Cyrille et Méthode le 5 juillet

Références[modifier | modifier le code]