Špela Rogelj

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Špela Rogelj Ski jumping pictogram.svg
Spela Rogelj 138.JPG
Špela Rogelj
Contexte général
Sport Saut à ski
Période active de 2008 à aujourd'hui
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Slovénie slovène
Naissance 10 février 1994 (20 ans)
Club SSK Costella Ilirija
Palmarès
Or Arg. Bro.
Championnats du monde junior 0 1 0
Coupe du monde (épreuves) 1 0 0
* Dernière mise à jour : 8 décembre 2014

Špela Rogelj (API : [ʃpela rogeʎ][N 1]) est une sauteuse à ski slovène née le 8 novembre 1994. Elle est membre du club « SSK Costella Ilirija ». En quelques années, elle accède à l'élite du saut féminin ; elle prend la médaille d'argent au Championnats du monde junior de saut à ski féminin d'Otepää en 2011, et remporte l'épreuve d'ouverture de la Coupe du monde féminine 2015 à Lillehammer le 5 décembre 2014.

Parcours sportif[modifier | modifier le code]

Coupe continentale[modifier | modifier le code]

Špela Rogelj fait ses débuts en compétition internationale lors de l'épreuve de Coupe continentale féminine de saut à ski de Dobbiaco le 23 janvier 2008 : elle marque ses premiers points dès cette première épreuve en prenant la 24e place[1] ; elle a alors 13 ans.

La saison estivale suivante de 2008 est plus difficile : elle ne marque aucun point en quatre concours, avec une meilleure place de 43e à Bischofsgruen le 10 août 2008[2].

Elle poursuit depuis son parcours en Coupe continentale avec deux places dans les dix premières entre l'hiver 2008-2009 et l'été 2010, en terminant 16e de la Coupe en été 2009, et 16e également en hiver 2009-2010.

Le début d'hiver 2010-2011 réussit à Špela Rogelj, puisqu'elle se place au moins dixième à six reprises en douze participations, avec pour meilleure performance une place de cinquième le 22 janvier 2011 à Ljubno [3] ; elle se hisse à la dixième place du classement provisoire de la Coupe continentale féminine 2010-2011[4]. Elle participe ensuite à cinq autres concours (meilleur résultat 12e à Zao), et termine à la 13e place finale de la coupe[5].

En été 2011, Špela Rogelj prend part à six concours de coupe continentale, marque des points cinq fois avec comme meilleur résultat une place de 10e à Bischofsgrün le 13 août 2011, et termine 22e de la Coupe estivale 2011[6].

Elle participe aux épreuves finlandaises d'ouverture de coupe continentale hivernale 2011-2012 à Rovaniemi le 29 novembre. Lors de concours peu relevés, avec uniquement les équipes russes, japonaises et slovènes plus quelques autres sauteuses[7], Špela Rogelj se place 4e le 29 novembre 2011[8] puis monte sur le podium à la deuxième place le même jour lors du deuxième concours[9], ce qui constitue son meilleur résultat.

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

La première épreuve de la Coupe du monde féminine de saut à ski 2011-2012 se tient à Lillehammer le 3 décembre 2011, Špela Rogelj y prend la 10e place[10].

À Hinterzarten le 7 janvier 2012, elle ne marque pas de point avec la 37e place[11] d'un concours réduit à une seule manche pour causes de conditions de vent difficiles[12] ; puis le lendemain, elle se place 24e[13]. À Predazzo les 14 et 15 janvier elle se place 25e puis 18e ; elle est alors à la 20e place provisoire de la Coupe[14].

Lors de la saison 2012-2013, elle obtient deux quatrièmes places à Sapporo et Ljubno.

Elle remporte sa première victoire le 5 décembre 2014 à Lillehammer lors de l'épreuve d'ouverture de la saison 2015 : elle endosse alors le dossard jaune de leader de la Coupe du monde, que seules deux sauteuses ont porté avant elle : Sarah Hendrickson en 2012, et Sara Takanashi en 2013 et 2014.

Championnats du monde junior[modifier | modifier le code]

En février 2009 à Štrbské Pleso, seulement un an après ses débuts en Coupe continentale, Špela Rogelj se fait remarquer dès le premier entraînement officiel des Championnats du monde junior de saut à ski en réalisant le plus long saut, avec Jacqueline Seifriedsberger. Le 6 février 2009, jour du concours, elle confirme cette performance en se plaçant cinquième de la première manche, avec des chances de médaille, à seulement deux points derrière la deuxième de la manche Ramona Straub, qui finira finalement sixième, et juste à un demi point derrière Magdalena Schnurr qui obtiendra l'or[15]. Lors de la deuxième manche, elle réalise la deuxième longueur derrière Anna Haefele qui prendra l'argent[16], mais elle est disqualifiée[N 2],[17],[18].

Špela Rogelj participe au Championnat du monde junior féminin 2010 à Hinterzarten, et se place seizième[19].

Le 27 janvier 2011 à Otepää, elle crée la surprise en égalant à la première manche la meilleure longueur de la grande favorite Coline Mattel[20], et donc en devançant toutes les autres favorites dont Sara Takanashi qui avait réalisé les meilleures longueurs précédemment à Otepää à l'entraînement. Elle confirme lors de la deuxième manche, elle gagne la médaille d'argent, avec le troisième saut derrière Yūki Itō qui remonte de la 5e place pour décrocher le bronze, et derrière Mattel qui assure l'or[17],[18],[21].

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Špela Rogelj participe au premier Championnat du monde féminin de 2009 à Liberec, et se place trentième[22].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saut à ski aux Jeux olympiques.
Épreuve / Édition Drapeau : Russie Sotchi 2014
Saut à ski 26e

Championnats du monde du saut à ski féminin[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : République tchèque Liberec 2009 Drapeau : Norvège Oslo 2011 Drapeau : Italie Oslo 2013
Individuel 30e 21e 13e
Par équipes Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 8e

Légende : Épreuve inexistante à cette date = épreuve inexistante à cette date

Championnats du monde junior de saut à ski féminin[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : Slovaquie Štrbské Pleso 2009
Drapeau : Allemagne Hinterzarten 2010
Drapeau : Estonie Otepää 2011
Drapeau : Turquie Erzurum 2012
Drapeau : République tchèque Liberec 2013
Drapeau : Italie Val di Fiemme 2014
Individuel 30e 16e Argent 5e 7e 8e
Par équipes Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date annulé Bronze Or Argent

Légende : Épreuve inexistante à cette date = épreuve inexistante à cette date

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Meilleur classement général : 11e en 2013.
  • Classement annuel : 17e en 2012, 11e en 2013, 20e en 2014.
  • 1 podium dont 1 victoire, le 5 décembre 2014 à Lillehammer

Victoires[modifier | modifier le code]

Année Lieu
2015 Lillehammer (Norvège)

Coupe continentale féminine de saut à ski[modifier | modifier le code]

  • Première participation le 23 janvier 2008 à Dobbiaco.
  • Meilleur résultat : 2e au concours de Rovaniemi le 29 novembre 2011.
  • Meilleur classement : 13e de la saison hivernale 2010-2011.

Photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La prononciation est donc proche de [ʃpela rogelj] (transcription donnée à titre indicatif car a priori plus facile pour une grande partie des locuteurs francophones).
  2. La disqualification est pour cause de skis non conforme : (en)« Disqualified: 3 ROGELJ Spela, SLO (final round)(SCE1) », dans Feuille de résultat Strbske Pleso HS100 6-02-2009. « SCE1 » signifie "Specifications Competition Equipment 1", (soit « Caractéristiques de l'équipement de compétition 1 »), voir SPECIFICATIONS FOR COMPETITION EQUIPMENT AND COMMERCIAL MARKINGS EDITION 2010/2011, paragraphe D.1.Jumping skis. En pratique, les skis ont une longueur non conforme, au vu de la taille de la sauteuse et de son IMC contrôlé après le concours, ou plutôt son poids est insuffisant pour sa taille et la longueur de ses skis.

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]