Świecie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Świecie
Blason de Świecie
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Région Cujavie-Poméranie
Maire Tadeusz Pogoda
Code postal 86-100 — 86-105
Indicatif téléphonique international +(48)
Indicatif téléphonique local 52
Immatriculation CSW
Démographie
Population 26 482 hab. (2012)
Densité 2 231 hab./km2
Géographie
Coordonnées 53° 25′ 00″ N 18° 26′ 00″ E / 53.416667, 18.433333 ()53° 25′ 00″ Nord 18° 26′ 00″ Est / 53.416667, 18.433333 ()  
Altitude Min. 19 m – Max. 86 m
Superficie 1 187 ha = 11,87 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte administrative de Pologne
City locator 14.svg
Świecie

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte topographique de Pologne
City locator 14.svg
Świecie

Świecie est une ville de la voïvodie de Couïavie-Poméranie, dans le centre de la Pologne, et le chef-lieu du powiat de Świecie. Sa population s'élevait à 26 482 habitants en 2012[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Świecie est situé en Poméranie, dans la région Kociewie, pays des Kociewiacy, un groupe ethnique polonais voisin des Kachoubes. Elle se trouve au point de confluence entre la rivière Wda et la Vistule.

La ville est un nœud important sur le réseau routier. Les routes internationales E75 (Gdańsk-Cieszyn) et E261 (Świecie-Wrocław) s’y croisent. La future autoroute A1 passera à 12 km de la ville.

Świecie n’est éloigné que de quatre kilomètres de la voie ferrée reliant Gdańsk à la Silésie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Świecie est une des plus anciennes villes de Pologne. La première mention historique de la ville date de 1198. À l’époque, la ville est la capitale du duché de Świecie, en Poméranie, gouverné notamment par Świętopełk II et Mestwin II.

Lorsque l’Ordre Teutonique s’est installé à proximité en 1226, Świecie devient une place forte importante dans le système de défense de la Poméranie. Finalement, en 1309, ce sera la dernière forteresse poméranienne à tomber dans les mains teutoniques qui l'obtiennent par l'accord de Soldin du margrave Valdemar de Brandebourg. Świecie devient une commanderie (Komtur) de l’Ordre sous le nom de Schwetz. Un château fort est construit et la ville reçoit les privilèges urbains en 1338. Pendant la guerre de Treize Ans, le château change plusieurs fois de mains, pour finalement être sous la vassalité des Polonais à partir de 1466 comme toute la Prusse royale, peuplée majoritairement d'Allemands.

La ville s’enrichit considérablement grâce au commerce sur la Vistule. Lors du Déluge suédois, Schwetz est dévasté et le château incendié. Il faut un siècle pour reconstruire la ville. Après le premier partage de la Pologne, Schwetz est annexé en 1772 par la Prusse (jusqu’en 1920).

Le château des chevaliers teutoniques

Le site primitif de la ville se trouvait sur la rive de la Vistule et était fréquemment sujet à des inondations. Ce n’est qu’à partir du milieu du XIXe siècle que la ville déménage sur les hauteurs de la rive gauche de la Wda. La population passe alors très vite de 3 166 habitants (1849) à 6 000 habitants. À la veille de la Seconde Guerre mondiale, Świecie compte 10 000 habitants.

L'armée allemande s’empare de la ville le 3 septembre 1939. Les exactions et les exécutions de masse sont nombreuses (1 350 patients de l’hôpital psychiatrique sont exécutés dans les bois environnants, des groupes de Juifs sont fusillés en pleine rue, etc.).

La ville reprend son essor après la guerre. La population passe de 8 300 habitants (1945) à 13 500 habitants (1961). Les industries alimentaires se développent. Une importante papeterie est construite dans la banlieue en 1968. Après quelques années, elle emploie 4 600 personnes.

Aujourd’hui, Świecie est un important centre industriel et commercial de la voïvodie de Cujavie-Poméranie.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Monastère des Bernardins
Hôtel de ville

Économie[modifier | modifier le code]

Aujourd’hui, Świecie est un important centre industriel et commercial de la voïvodie de Cujavie-Poméranie.

Principales activités économiques :

  • production de papier
  • industries alimentaires (sucrerie, abattoirs, meuneries, etc.)
  • production de briques
  • imprimerie
  • commerce
  • soins de santé (hôpital psychiatrique)

Jumelages[modifier | modifier le code]

Villes partenaires :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]