Śrem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Śrem
Blason de Śrem
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Région Grande-Pologne
District śremski
Maire Adam Lewandowski
Code postal 63-100 et 63-101
Indicatif téléphonique international +(48)
Indicatif téléphonique local 61
Immatriculation PSE
Démographie
Population 30 477 hab. (2007)
Densité 2 464 hab./km2
Géographie
Coordonnées 52° 05′ 00″ N 17° 01′ 00″ E / 52.083333, 17.01666752° 05′ 00″ Nord 17° 01′ 00″ Est / 52.083333, 17.016667  
Altitude 80 m
Superficie 1 237 ha = 12,37 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte administrative de Pologne
City locator 14.svg
Śrem

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte topographique de Pologne
City locator 14.svg
Śrem

Śrem (en allemand Schrimm) est une ville de Pologne qui compte 30 477 habitants (2007). Elle est un chef-lieu de district (powiat) de la voïvodie de Grande-Pologne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Śrem est situé sur la Warta, dans le centre de la Pologne, à 42 kilomètres au sud de Poznań.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention de Śrem date de 1136, dans une bulle du pape Innocent II. À l’époque, Śrem est déjà une place forte importante qui avait été créée à la fin du Xe siècle.

La ville est fondée sur la rive gauche de la Warta, en 1253, par Boleslas le Pieux et Przemysl Ier de Grande Pologne. En 1293, elle devient le siège d’un archidiaconé. En 1393, la ville passe sur la rive droite, près de l’ancien fort. Au XIVe siècle, la ville est le siège d’un staroste. En 1424, Ladislas II Jagellon autorise la construction d’un pont au-dessus de la Warta.

La ville connait un important développement à la fin du Moyen Âge grâce à sa situation sur la route reliant Poznań à Wrocław. L’activité drapière prend son essor. L’âge d’or de la ville se termine au XVIIe siècle. En 1635, la peste provoque une catastrophe démographique. En 1656, pendant la guerre entre la Pologne et la Suède, les Brandebourgeois quittent Śrem. En 1736, une grande inondation touche presque toute la ville.

En 1793, après le deuxième partage de la Pologne, la ville est annexée par la Prusse. L’année suivante, pendant l’Insurrection de Kościuszko, la ville abrite un camp de patriotes. De 1807 à 1815, Śrem se retrouve dans le Duché de Varsovie. Ensuite, elle est incorporée au Grand-duché de Poznań. En 1848, la ville participe au Printemps des peuples. Un hôpital militaire pour les insurgés est installé dans la ville. En 1884, la ville est reliée au réseau ferroviaire.

Wasserthurm

En 1918, des détachements de Śrem participent au soulèvement de la Grande-Pologne contre la Prusse. La ville intègre le territoire de la Pologne ressuscitée en 1919. En septembre 1939, les Allemands s’emparent de la ville. Il y a de nombreuses exécutions publiques. La ville est libérée par l’Armée rouge en janvier 1945.

Après la Seconde Guerre mondiale, la ville retrouve une seconde jeunesse grâce à la mise en service d’une fonderie par la société H. Cegielski - Poznań SA. Depuis lors, cette entreprise est devenue indépendante du groupe. Elle porte aujourd’hui le nom de Śrem SA. En l’an 2000, l’université de Poznań ouvre une filiale à Śrem.

Économie[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :