Œillet de Montpellier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dianthus monspessulanus

L'Œillet de Montpellier (Dianthus hyssopifolius subsp. hyssopifolius) est une sous-espèce de plante herbacée de la famille des Caryophyllaceae. Cet œillet se rencontre dans les pelouses rocailleuses montagnardes et subalpines jusqu'à 2 000 mètres d'altitude, en Europe de l'Ouest. Ses fleurs à pétales frangés peuvent être blanches ou roses.

C'est une sous-espèce de Dianthus hyssopifolius. Une autre sous-espèce est Dianthus hyssopifolius subsp. gallicus, l'œillet de France.

Description[modifier | modifier le code]

Hauteur de 20–50 cm. Tiges glabres, arrondies, rameuses au sommet ; les feuilles sont linéaires et acuminées, à 3-5 nervures ; les fleurs sont roses ou blanchâtres, assez grandes, odorantes, solitaires, en panicule dichotome ; les pétales sont contigus, laciniés jusqu'au milieu en lanières linéaires, à partie non divisée ovale. Fruit : capsule cylindrique.

Biologie[modifier | modifier le code]

Plante vivace.

Habitats[modifier | modifier le code]

Montagnes : Forêts et prés secs.

Répartition[modifier | modifier le code]

Europe méridionale. France : Jura, Alpes ; Forez, Auvergne, Haut-Limousin ; Cévennes, Corbières, Pyrénées.

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Dianthus alpestris Hoppe & Sternb.
  • Dianthus monspessulanus L

Certains auteurs acceptent encore le nom scientifique de Dianthus monspessulanus. Ils considèrent dans ce cas que cet œillet constitue une espèce à part.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :