Ōtsu-juku

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ōtsu-juku, estampe d'Hiroshige de la série Les Soixante-neuf Stations du Kiso Kaidō.
Ōtsu-juku dans les années 1830, estampe d'Hiroshige de la série Les Cinquante-trois Stations du Tōkaidō.

Ōtsu-juku (大津宿, Ōtsu-juku?) était la dernière des soixante-neuf stations du Nakasendō et aussi la dernière des cinquante-trois stations du Tōkaidō. Elle était éloignée de 14 km de la précédente station, Kusatsu-juku et se trouvait dans la province d'Ōmi. Elle est à présent située dans la ville moderne d'Ōtsu, préfecture de Shiga au Japon.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ōtsu-juku était une étape relativement importante qui comptait approximativement 350 foyers, deux honjin, une honjin secondaire et 71 auberges pour les autres voyageurs.

Stations voisines[modifier | modifier le code]

Ōsaka Kaidō (extension du Tōkaidō)
Kusatsu-juku - Ōtsu-juku - Fushimi-juku

Notes et références[modifier | modifier le code]

35° 00′ 21.5″ N 135° 51′ 41.1″ E / 35.005972, 135.861417