Ōsaki Hachiman-gū

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ōsaki Hachiman-gū
Image illustrative de l'article Ōsaki Hachiman-gū
Haiden de Ōsaki Hachiman-gū
Présentation
Nom local 大崎八幡宮
Culte Shintoïsme
Début de la construction 1604
Fin des travaux 1607
Protection Trésor national (shaden)
Géographie
Pays Japon
ville Sendai
Coordonnées 38° 16′ 20″ N 140° 50′ 42″ E / 38.2722, 140.84538° 16′ 20″ Nord 140° 50′ 42″ Est / 38.2722, 140.845  

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Ōsaki Hachiman-gū

Géolocalisation sur la carte : Préfecture de Miyagi

(Voir situation sur carte : Préfecture de Miyagi)
Ōsaki Hachiman-gū


Ōsaki Hachiman-gū (大崎八幡宮?) est un sanctuaire shinto situé dans l'arrondissement d'Aoba-ku à Sendai, préfecture de Miyagi au Japon. Le bâtiment principal du sanctuaire (社殿, shaden?) est classé Trésor national.

Histoire[modifier | modifier le code]

La construction de l'actuel shaden est ordonnée par Date Masamune. Les artisans au service de la famille Toyotomi exécutent l'ordre et construisent le sanctuaire de 1604 à 1607. Au début de l'ère Meiji, le sanctuaire est appelé Ōsaki Hachiman Jinja. En considération de circonstances historiques, le nom d'origine est rétabli en juin 1997. Le 22 novembre 1952, le shaden est classé Trésor national.

Architecture[modifier | modifier le code]

Le shaden est le plus ancien édifice ishi-no-ma-zukuri (石の間造?) encore existant et un exemple de l'architecture de l'époque Azuchi Momoyama. C'est un bâtiment à un niveau consistant en un sanctuaire principal (honden) et une salle de culte (haiden) qui sont reliés par l'intermédiaire d'un passage de liaison appelé ishi-no-ma. Les trois structures sont abritées sous un même toit couvert de bardeaux[1],[2].

Le honden est un édifice qui fait 5 ken sur 3 avec un toit à quatre versants de style irimoya auquel est lié un pignon ishi-no-ma d'1 x 1 ken . Le haiden fait aussi 3 ken de large. Le bâtiment fait 7ken de long en façade et 5 ken à l'arrière où est fixé l' ishi-no-ma. Son toit est semblable à celui du honden de style à deux versants. En façade il dispose d'une lucarne attachée triangulaire avec un bargeboard (en) de forme fortement concave, appelé chidori hafu (千鳥破風, lit. « pignon pluvier »?)[3]. L'entrée est couverte par une verrière de 5 ken de large, avec un pignon ondulant karahafu aux extrémités des avants-toit[4] (nokikarahafu)[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]