Ōkunitama-jinja

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Haiden du sanctuaire

L'Ōkunitama-jinja (大國魂神社?) est un sanctuaire shinto situé à Fuchū, agglomération de Tokyo au Japon. Six différents sanctuaires de la province de Musashi sont rassemblés et leurs kami y sont vénérés. L'Ōkunitama fait partie des cinq principaux sanctuaires de Tokyo, les autres étant le Tōkyō Daijingū (東京大神宮?), le Yasukuni-jinja, le Hie-jinja et le Meiji-jingū.

Description[modifier | modifier le code]

Tour du tambour
Cerisier

L'Ōkunitama-jinja aurait été fondé en 111 par l'empereur Keikō. C'est ici que Minamoto no Yoritomo prie pour la survie de sa femme pendant son accouchement, tandis que Minamoto no Yoriyoshi et Minamoto no Yoshiie prient pour la victoire sur la province de Mutsu.

Le Kurayami matsuri, festival annuel du sanctuaire, apparaît sur une liste informelle comme l'un des trois plus anciens festival de la région de Kantō.

Le sanctuaire compte de nombreux bâtiments et centres d'intérêt. À côté des bâtiments du sanctuaire principal existent sept petits sanctuaires qui sont le Matsuo-jinja, le Tatsumi-jinja, le Tōshōguu-jinja, le Sumiyoshi-jinja, l'Ōwashi-jinja, le Miyanome-jinja et lInari-jinja. S'y trouvent également un ring de sumo et un mémorial de la guerre russo-japonaise ainsi que les restes de l'ancien bureau provincial de Musashi.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 111 Établissement par l'empereur Keikō en 41年)
  • 111 Fondation le 5 mai
  • 645 (ère Taika). Devient saijyo ou kokuga (国衙), principal sanctuaire de Musashi.
  • ? Six sanctuaires sont honorés, le nom devient Musashi-sousha rikusho-guh.
  • 1062: Minamoto no Yoriyoshi et son fils, Minamoto no Yoshiie donnent des milliers de pousses de zelkova.
  • 1182: Minamoto no Yoritomo fait une invocation en faveur du bon accouchement de son épouse.
  • 1186: Minamoto no Yoritomo construit des pavillons du sanctuaires.
  • 1590: Tokugawa Ieyasu donne 500 koku et construit des pavillons du sanctuaire.
  • 1646: Le sanctuaire est incendié.
  • 1167: Tokugawa Ietsuna reconstruit les pavillons du sanctuaire.
  • 1872: Le nom du sanctuaire change pour celui de Ohkunitama-jinjya.
  • 1875: Est désigné Fuken-sha .
  • 1886: Est désigné kanpei-shosha.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

35° 40′ 02.4″ N 139° 28′ 44.4″ E / 35.667333, 139.479