Ōgon Bat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ōgon Bat (黄金バット, Ōgon Batto?) aussi connu sous le nom de Golden Bat, est un personnage de fiction de Takeo Nagamatsu (永松 健夫, Nagamatsu Takeo?) et fut l'un des tout premiers super-héros du XXe siècle au Japon.

Ōgon Bat est d'abord apparu au Japon dans les années 1930 dans des kamishibai. Au fil des années, il a pris l'apparence d'un homme à tête de mort dorée portant cape et bâton magique. Malgré son apparence, il n'était pas un anti-héros ou un super-vilain, mais un véritable super-héros aux valeurs nobles (mais restait assez lugubre, faisant ses entrées avec une espèce de rire sardonique).

Une adaptation filmique en 1966 avec Sonny Chiba a fini par lui donner une origine déterminée : Ōgon Bat est un ancien prêtre mort-vivant qui a été réveillé lors d'une excavation de ruines de l'Atlantide. Depuis, il protège la veuve et l'orphelin. Son apparition est systématiquement précédée par celle d'une petite chauve-souris dorée qui vole alentours.

Il est en particulier attaché à une fille appelée Marī qui peut l'appeler à volonté.

Quelques adaptations manga suivirent, dont une par Osamu Tezuka en 1947 sous le nom de Kaitō Ōgon Bat (怪盗黄金バット?)[1]. À noter également plusieurs séries animées, dont une traitée en Corée du Sud. Dans la première d'entre elles, Ōgon Bat était doublé par Osamu Kobayashi.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ja) 1960年代の少年誌って完全に年少者向けだったのザマスな, Gyokusai.tank.jp, le 21 septembre 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]