Þjórsárdalur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Þjórsárdalur, avec Búrfell (Þjórsárdal) à gauche et Hekla à droite.

La Þjórsárdalur ou Thjorsardalur est une vallée située dans le comté d'Árnessýsla en Islande, localisée entre le mont Búrfell (Þjórsárdal) (en), et son fleuve Þjórsá à l'est, ainsi que le mont Skriðufell à l'ouest.

Géographie[modifier | modifier le code]

La vallée de Þjórsárdalur est divisée en deux parties : Rauðukamba à l'est ; et Bergólfsstaðaá (près du fleuve Sandá) à l'ouest. Entre ces deux parties est situé le mont Fossalda. La prochaine montagne à être perçue vers l'ouest se nomme Skeljafell ; après celle-ci, Sámsstaðamúli, et pour finir Búrfell (Þjórsárdal).

Histoire[modifier | modifier le code]

La vallée de Þjórsárdalur accueillait auparavant la fondation de petites communes, mais celles-ci furent rapidement détruites suite notamment à des éruptions volcaniques. Également, de nombreux épidémies ont été citées. Des archéologues se sont intéressés à Þjórsárdalur depuis 150 ans. Des ruines ont par ailleurs été découvertes dans la vallée et cette dernière est restée inhabitée jusqu'au XXe siècle[1]. Quelques études de cette vallée peuvent être retracées depuis le milieu du XIXe siècle ; à cette époque, l'écrivain islandais Brynjúlfur Jonsson avait dessiné une carte.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (is) Andrew J. Dugmore og fl. 2007. bls 2.

64° 06′ 22″ N 19° 54′ 17″ O / 64.106105, -19.904852 ()