Óláfsdrápa sœnska

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’Óláfsdrápa sœnska (« Drápa d'Óláf le Suédois ») est un poème scaldique composé vers 1018[1] par le scalde islandais Óttar svarti en l'honneur du roi de Suède Óláf.

Six demi-strophes ont été conservées dans le Skáldskaparmál de Snorri Sturluson.

Il s'agit d'un poème de louange très conventionnel sur le fond, mais qui est le premier à faire usage d'un dérivé du dróttkvætt, le hálfhnept, innovation sur laquelle Óttar attire d'ailleurs l'attention du roi dans la première strophe[1].

Référence[modifier | modifier le code]

  1. a et b Vries, Jan de. Altnordische Literaturgeschichte. Berlin : de Gruyter, 1999. Band I, p. 237. ISBN 3-11-016330-6.